AccueilAccueil  EnkidievEnkidiev  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il faut répéter pour qu'un prince comprenne [Dada/Phil] {TM}

Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
Roi de Rubis
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Il faut répéter pour qu'un prince comprenne [Dada/Phil] {TM}   Jeu 11 Aoû - 17:59

Philippe revenait de sa promenade avec son épouse. Le couple s'était séparé devant le bureau de Philippe après un doux baiser. Oui oui, on pouvait être vieux et embrasser la femme que l'on aime. Un baiser n’est pas réservé exclusivement aux jeunes.
Bref, Philippe entra dans son bureau et referma la porte avec soin. Il estima qu'il avait quelques heures devant lui avant le repas du midi ensuite, il serait pris par les rencontres avec des gens de son peuple. Phil soupira. Il espérait qu'il n'aurait pas à jouer au juge, cette fois. La semaine dernière, une bataille avait presque éclatée entre deux hommes de fermes voisines qui s'obstinait pour des limites de territoire.


Philippe s'assit à son bureau et feuilleta toute la paperasse qui y traînait. Il commença à les trier en piles: armée, gestion du palais, affaires du peuple, affaires diplomatiques. Il commença par la pile << armée >>.
D'abord, ils manquaient d'effectifs. Philippe pensa à ces fermiers qui se battaient pour leurs terres. Des royaumes entiers se disputent des territoires. Les uns se battaient avec leurs faux et leurs poingts, les autres avec épées, chevaux et autres armes. La différence était dans la technique, dans la stratégie. Mais avec un peu d'entraînement, n'importe quel fermier pourrait faire un bon soldat. Et la stratégie... Philippe se demanda s'il n'y aurait pas un moyen de minimiser leurs pertes en faisant un maximum de dégât. Cela reviendrait à tenir les combats à distance. Avec des armes que contrôlerait son armée pour éviter qu'elles ne se retournent contre eux. Le roi s'imagina un magicien sur une falaise, invoquant une pluie de pierres sur l'armée ennemie. Malheureusement, ces mages étaient rares et souvent capricieux. Il serait difficile de les enrôler.


Le roi soupira. Il délaissa la pile << armée >> pour celle des << affaires diplomatiques >>. Cela lui fit penser à son fils et à sa difficulté à accepter l'idée de mariage avec une inconnue.

- Le moment est venu de lui parler, décida Phil.

Il sonna un serviteur et le pria d,aller chercher le prince. En l'attendant, Phil replongea dans ses papiers. Ce ne fut que lorsqu'il entendit la porte s'ouvrir qu'il ne leva la tête. En voyant son fils, un franc sourire éclaira automatiquement son visage. La fierté d'un père... Phil se leva et alla accueillir le prince.

- David! Il y a quelque chose dont j'aimerais te parler. Viens, allons nous promener.


Dernière édition par Philippe le Lun 29 Aoû - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David
Prince de Rubis
avatar

Nombre de messages : 308
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2008

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Il faut répéter pour qu'un prince comprenne [Dada/Phil] {TM}   Ven 12 Aoû - 8:33

David se prélassait dans son bain depuis bientôt une heure. Il n'avait pas dormit cette nuit-là, dû à son arrivée mouvementée. En effet, la jeune princesse d'Opale s'était cachée dans les soutes à bagage et avait effectué le voyage de retour avec eux. Et il avait dû veiller à faire envoyer une missive au Roi d'Opale pour l'avertir que sa fille était en sécurité et lui trouver une nounou, car ce n'était qu'une enfant gâtée qui n'en faisait qu'à sa tête. Heureusement, sa soeur adorée avait acceptée de remplir ce rôle, qu'elle voyait plutôt comme une partie de plaisir. Décidément, les femmes pouvaient être bien compliquées!

C'est pour cela qu'il prenait bien son temps dans son bain. Il se reposait, reprenait des forces. Il posa ses doigts sur le long de sa joue. Une petite cicatrice à peine visible était encore présente, également dû à son périple à Opale, où il avait dû défendre Coralyne contre une dizaine de brigands. Et elle n'avait pas comprit que le château était l'endroit la plus sûr pour elle, il avait fallu qu'elle désobéisse. Et dire qu'il devrait la marier.

À cette pensée, le visage de Serena lui apparut instinctivement. Ce qu'elle pouvait lui manquer. Il ne l'avait pas revue depuis le jour du marché, où ils n'avaient échangé qu'un simple baiser. Elle lui avait dit qu'elle le rejoindrait à la caverne de cristal, mais elle n'était jamais venue. Il avait passé toute la nuit à l'attendre, en vain. Et depuis, il s'inquiétait. Elle n'avait pas donné signe de vie. C'était la première fois qu'elle lui donnait rendez-vous et qu'elle ne s'y présentait pas. Le prince versa quelques larmes. Il avait si peur qu'il ne lui soit arrivé malheurs. Et il n'avait aucun moyen de la retrouver, puisqu'il ne savait même pas où elle habitait! Le seul moyen pour lui d'espérer la revoir serait de parcourir les routes d'Enkidiev à sa recherche, ce qui lui était tout simplement impossible. Alors, en attendant, il s'inquiétait.

Perdu dans ses pensées, il sursauta lorsqu'on cogna à sa porte. Il sortit de l'eau et enroula un peignoir autour de sa taille. Il alla ouvrir la porte à moitié nu. Un serviteur lui apprit que son père le demandait dans son bureau le plus tôt possible. Il le remercia et s'habilla, choisissant une tunique belle blanche et un pantalon noir. Il ne prit pas la peine de coiffer ses cheveux et sortit de la pièce. Il se rendit au bureau de son père et cogna doucement à la porte avant d'ouvrir et d'entrer.

-Père, vous vouliez me voir.

lui dit-il. En fait, David aussi devait le voir, mais il avait voulu attendre le souper pour ne pas déranger ce dernier. Il devait lui rapporter les événements qui s'étaient déroulés à Opale et l'arrivée inattendue de la princesse opalienne à Rubis.

David suivit son père à travers les couloirs et, en silence, ils se rendirent dehors, dans les jardins. David était tracassé. Il savait que le Roi adorait venir dans ces jardins pour lui faire la morale ou bien lui donner, ce qu`il appelait, *des précieux conseils*. Mais David n'était surtout pas d'humeur à cela
.

- Alors, que me vaut l'honneur de cette visite des jardins?

demande-t-il alors qu'il continuait toujours de se promener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Roi de Rubis
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Il faut répéter pour qu'un prince comprenne [Dada/Phil] {TM}   Ven 12 Aoû - 15:59

Philippe garda le silence tout au long du trajet, même lorsque David lui posa une question. Il ne savait trop comment aborder le sujet, sachant fort bien que son fils se braquerait contre lui s'il semblait trop insister. Que c'est compliqué, un enfant! Enfin. Philippe respira un bon coup. Il allait commencer lorsque son regard se posa sur une toute petite fleur mauve au centre jaune. Une primevère. Douce, fragile, comestible aussi. C'était l'une des rares plantes de son jardin dont Philippe autorisait la cueillette. C'était une magnifique décoration dans une assiette, très populaire durant les cérémonies. Bref, les primevères étaient bien plus agréable que ses cousines les roses. Et parmis les premières fleurs à colorer le jardin. Philippe les affectionnair particulièrement. Elles ressemblaient au destin d'un roi.

- Regarde, David. Tu vois cette fleur? C'est une primevère. Une rose du printemps. Elle est magnifique et forte, elle résiste à presque toutes les maladies, ne nécessite pas beaucoup d'entretien et pousse un peu partout. Or, elle est comestible donc se fait souvent manger. Les oiseaux affectionnent son goût quelque peu sucré. Et comme elle arrive tôt en saison, c'est l'une des premières à se faner. Aussi, elle n'est pas très haute alors que nombreuses sont les plantes qui poussent en hauteur. Ces plantes n'hésitent pas à utiliser l'espace aérien laissé vide par les primevères au sol, privant alors ces petites fleurs de soleil. Heureusement qu'elle n'en ont pas besoin de beaucoup.

Ils passèrent la fleur et, sourire aux lèvres, Phil expliqua le but de leur promenade.

- Un roi est puissant: il a tous les avantages. Il a le pouvoir de vie et de mort sur ses sujets. Il a tous les atouts pour atteindre ses buts, les obstacles sont facile à écarter. C'est peut-être pour ça que certains se cherchent des objectifs époustouflants pour avoir un adversaire qui leur est égal, songea Philippe tout haut en pensant à la guerre qui divisait Enkidiev. Quoiqu'il en soit, à qui beaucoup est offert, beaucoup est demandé. Avec les pouvoirs viennent les responsabilités. Et souvent, cela signifie se sacrifier au profit de la nation. Car c'est toujours de cela qu'il s'agit: le royaume d'abord. Je vois mes sujets comme des enfants dont je suis le père. Je me dois de les guider vers le chemin qui me semble le plus juste, je dois les protéger, je dois les chérir aussi.

Philippe posa une main sur l'épaule de David en signe d'affection. Il sentait que le moment n'était pas encore venu de parler de mariage. Pourtant, tôt ou tard, ils ne pourraient éviter le sujet. Philippe choisit pourtant de retarder ce moment encore un peu, pour le bonheur de son fils.

- Je sais que tu es très occupé. Mais j'aimerais que tu me rendes un service. Je ne t'en demandes pas beaucoup, j'essaie de te laisser profiter de ta liberté le plus possible pendant qu'il est encore temps, mais d'un autre côté, on ne peut retarder indéfiniment ce moment. J'aimerais simplement que tu t'impliques davantage dans les affaires du royaume. Par exemple, lorsque le peuple souhaite une audience, j'aimerais que tu y assistes, que tu donnes ouvertement ton opinion, que tu rencontres tous ces gens. Tu seras leur roi, ils seront tes frères, ils doivent savoir en qui ils placeront leur loyauté. Et tu sauras sur qui tu peux compter. Et s'il y a une chose que j'aimerais éviter, c'est que tu te retrouves pris au dépourvu si je venais à trépasser subitement. En tant que mon successeur, il est important que tu saches te débrouiller et à mon avie, le meilleur moyen pour apprendre, c'est sur le terrain.

Silence.

- Trois après-midi par semaine, c'est tout ce que je te demande. Pour l'instant.

Philippe aurait voulu ajouter sa proposition en ce qui concerne la princesse d'Opale, mais il se ravisa. Il n'osait pas en demander plus à son fils, car leur relation était tendue. Il adorait David et en était fier, mais d'un autre côté, il aurait voulu qu'il se montre un peu plus fort ou un peu plus fier de son rang. Un peu comme son général, Faolan, qui était un atout majeur pour Rubis. Mais bon, Philippe acceptait David comme il était et il savait qu'il pourrait compter sur son fils pour prendre sa place sur le trône.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David
Prince de Rubis
avatar

Nombre de messages : 308
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2008

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Il faut répéter pour qu'un prince comprenne [Dada/Phil] {TM}   Sam 13 Aoû - 12:57

David regarda la fleur que Philippe lui montrait. Instintivement, il sut que son père voulait lui demander quelques choses de très important pour lui... mais pas nécessairement pour David. Ses paroles, vagues et pas très claires, lui indiquait clairement qu'il voulait parler. David n'aimait pas vraiment ces moments, puisqu'il signifiait qu'il s'approchait de plus en plus du moment où il prendrait le trône... Un moment qu'il redoutait particulièrement. Il n'avait pas envie d'être Roi. En fait, il n'en avait jamais eu envie. Et c'était encore pire depuis qu'il avait rencontrer Serena. Il voulait parcourir le monde avec elle, se réveiller chaque matin à ses côtés et s'endormir chaque soir en voyant son doux visage. Mais, évidemment, cette vie lui était impossible.

Il soupira mentalement. Ce qui suivait les fleurs n'auguraient rien de bon pour lui. Son père lui parlait des responsabilités d'un Roi, comme s'il ne le connaissait pas, comme s'il n'était pas au courant. Plusieurs personnes auraient été heureux à sa place de prendre le trône, de gouverner, d'être le Roi tout-puissant qui détient tous les pouvoirs. Ne vous méprenez pas, David n'en était pas melheureux, mais ce trône lui empêchait de vivre son plus grand rêve ; soit d'épouser la femme de sa vie. David ferait un bon Roi, il en était convaincu et son père aussi. Il faisait passer les intérêts de son peuple avant les siens en plus d'être un homme juste et bon. Et il aurait pu être très heureux dans ce rôle, seulement, il avait besoin de Serena à ses côtés.

S'impliquer davantage dans le royaume... trois-après midis. Bon, il devait avouer que ce n'était pas si terrible, 3 après-midis. Mais il savait que ce n'était qu'un début, que ce serait toujours plus. Mais nétait-ce pas son destin? Il n'avait pas vraiment le choix. Il regarda le Roi Philippe dans les yeux.


- D'accord, je serai présent ces 3 après-midis, le premier, troisième et cinquième jour de la semaine, si tel est ce que vous désirez, père..

Mais David savais qu'il y avait autre chose. Son père ne l'avait pas fait venir dans ces jardins simplement pour lui demander de passer trois après-midis avec lui.

- Mais ce n'est pas la raison de notre visite dans ce jardin, n'est-ce pas père. Vous avez quelque chose d'autre à me demandez.

Il leva un regard inquisateur vers Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Roi de Rubis
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Il faut répéter pour qu'un prince comprenne [Dada/Phil] {TM}   Lun 29 Aoû - 22:31

Philippe garda le silence. Il ne pouvait pas, il n'osait pas. Il savait que chaque seconde le rapprochait du moment fatidique où la vie de son fils basculerait à jamais. Comment le roi aurait-il pu se douter que la vie de son fils était déjà chamboulée? Qu'une mauvaise blague du destin était déjà arrivée? Que la fatalité s'était représentée sous les traits d'une jeune femme farouche et rebelle, une voleuse? Philippe n'aurait jamais pu le deviner. Il n'aurait jamais pu savoir. Jamais.
Pourtant, il avait un doute.
Devant le regard insistant de son fils, Philippe n'eut d'autre choix que d'obtempérer. Il vida son sac.


- J'ai une proposition à te faire - une autre. Pour faciliter la transition entre ta vie maintenant et ta vie future, je pense... Il toussota et se reprit. Ta mère et moi pensons qu'il serait sage d'organiser quelques rencontres entre la princesse d'Opale, ta future épouse je tiens à le rappeler, et toi. Elle pourrait passer quelques jours ici de temps en temps, tu pourrais lui faire visiter les villages, lui faire rencontrer les gens, lui présenter les gens de la cour, passer un peu de temps avec elle, quoi!

La stupeur sur le visage de David inquiéta son père. Il s'empressa de poursuivre.

- T'habituer à elle est une excellente idée puisque tu passeras le reste de tes jours en sa compagnie! Aussi bien rendre ça charmant et agréable pour tout le monde.

Ah! Si le roi savait que la princesse était déjà sur ses terres, il serait au comble de la joie. Il ferait remarquer à David que c'est un signe du destin, qu'il les force à se réunir. Vraiment, les dieux étaient avec lui.
Du moins, c'est ce qu'il croyait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David
Prince de Rubis
avatar

Nombre de messages : 308
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2008

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Il faut répéter pour qu'un prince comprenne [Dada/Phil] {TM}   Lun 29 Aoû - 22:53

Il fallu plusieurs secondes au prince pour assimiler ce que son père venait de lui dire. Plusieurs longues secondes. Très longues. Le souffle lui manqua. Et voila, le moment tant redouté arrivant. Ce moment, qu'il repoussait depuis qu'il avait... depuis qu'il avait rencontré Serena. Autrefois, ce moment ne lui avait pas parut si difficile. Il savait qu'il aurait fini par accepter et peut-être même aimer cette princesse. Mais, depuis que sa vie avait croisée cette d'une jeune voyageuse, il voyait ce mariage comme le pire moment de sa vie, rien de moins. Le moment qui allait les séparer, lui et celle qu'il aimait plus que tout. Lui et son unique et éternel amour.

Le prince lava les yeux vers Philippe.


- Pour commencer, père, vous devez savoir quelque chose d'important. Comme vous le savez déjà, je suis arriver tard dans la nuit d'Opale pour la rencontre prévue avec le Roi. Moi et la princesse, elle voulant faire ma connaissance, avons été faire une ballade à cheval. Des soldats émeraudiens nous ont alors attaqués. Ils étaient au nombre de 10. J'ai fait mon devoir et j'ai permis à la princesse de s'enfuir vers le château. La marque sur ma joue est la dernière trace de ce combat, puisque ces 10 soldats ne reverront jamais le jour.

David prit une pause, se remémorant les évènements de la veille.

- ET puis, lors de notre départ, la princesse a insisté pour nous accompagner, mais j'ai refusé, car, après l'attaque que nous avons subi, je doutais fort bien que la place d'une fillette n'était pas sur les routes peu sûres qui menaient à Rubis. Mais cette petite, têtue et sans conscience, s'est cachée parmi nos provisions et a fait le voyage avec nous. Oui père, vous comprenez bien, elle se trouve présentement entre ses murailles avec ma soeur, pour votre plus grand bonheur et mon plus grand malheur.

David s'éloigna du Roi, le coeur en pièce. Il savait que le moment arrivait. Ce mariage entre lui et la petite princesse. Et rien ne l'enchantait. Rien du tout. David s'approcha d'un arbre. Il sauta, attrapa une branche et se hissa. Il regarda à l'horizon, laissant son regard désespéré caresser la cour du château.

- Cet arbre ressemble à un mariage. Il est merveilleux de s'y hisser et de contempler l'horizon, mais devient une prison lorsque nous y sommes obligés.


Ces paroles avaient coulé. Il n'avait pas réfléchit, elles étaient simplement sortie toutes seules, désespérées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Roi de Rubis
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Il faut répéter pour qu'un prince comprenne [Dada/Phil] {TM}   Lun 29 Aoû - 23:18

Philippe était tout simplement bouche bée.
Non seulement Émeraude avait attaqué à Opale - et pour cela, il fallait qu'ils aient traversé Rubis ou Diamant, à moins qu'ils n'aient longés la côte par le pays des Elfes et des Fées - mais la princesse se trouvait sur SON territoire sans avoir eu la moindre permission d'y séjourner. Le roi ferma les yeux et se massa les tempes. Il ne remarqua pas que son fils en avait profité pour s'éclipser. Son cerveau fonctionnait à plein régime pour prendre la bonne décision sur ce qu'il convenait de faire. Pour l'instant, il mettrait le problème de l'avenir de David en veilleuse. Il avait d'autres chats à fouetter.


- J'espère que tu ne m'en voudras pas, je dois rentrer écrire au roi d'Opale.

Un regard aux alentours lui apprit qu'il parlait dans le vide. David l'avait bel et bien laissé seul.

- Bon, eh bien tant pis.

Philippe rentra au château. Il avait fort à faire. D'abord, écrire à son voisin. Ensuite, prévenir Diamant. Puis, rencontrer Faolan et ses conseillers. Il enchaînerait avec une sérieuse discussion avec la noble intruse et finalement, il se pencherait sur les affaires du royaume. Philippe leva les yeux au ciel. Déjà, il avait trop tardé. Il regrettait de ne pouvoir accordé davantage de temps à son fils, mais la vie était ainsi faite. Il était roi, le peuple passait avant tout.
En parlant de peuple, quelqu'un aurait certainement vu des soldats d'Émeraude passer. Il faudrait augmenter la vigilance, recourir à la conscience collective, renforcer la surveillance aux frontières. La journée s'annonçait longue et bien chargée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut répéter pour qu'un prince comprenne [Dada/Phil] {TM}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut répéter pour qu'un prince comprenne [Dada/Phil] {TM}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur
» Faut il tourner la page et oublier ???
» Quand la solitude pèse [PV Paws]
» Faut pas nous prendre pour des im-Bercy-les!
» Proverbe borgne : Il faut être deux pour loucher.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers dÉmeraude :: LES INDÉPENDANTS :: — Le Royaume de Rubis :: Le château de Rubis-
Sauter vers: