AccueilAccueil  EnkidievEnkidiev  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Par une nuit mouvementée (pv Meg-fao)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Par une nuit mouvementée (pv Meg-fao)   Mer 3 Aoû - 19:03

Même à Rubis, sous le regard de Théandras, il y avait de ses journées pluvieuses et venteuse qui vous donne envie de rester au lit. Pourtant, partout comme ailleurs, les habitants ne pouvaient se permettre de rester sous la couette, tout aussi attirante qu'elle fut. Aujourd'hui le ciel était si assombrit qu'on aurait dit la nuit en pleine journée. Meg' avait passé la journée a arpenser les couloirs, le bruit du torent s'abbatant contre les murs du château, se répercutait dans ses oreilles. Elle aimait la traquilité qui reignait parfois alors que souvent l'agitation était a son comble.

Après une longue journée, a nettoyer, servir, laver, aller porter, renettoyer. :La jeune employée du palais, se rendit aux appartements du chef des armés de Rubis. Elle savait très bien qu'il n'y serait pas. Une minute plutôt, elle l'avait vu trempé au milieu de la cours de la forteresse, hurlant a une troupe de ne pas se sentir incommoder par la météo. Il avait raison, en guerre il ne faisait pas toujours beau. Elle eut une pensée vers le prochain moment ou il devrait la quitté. 3 semaines déjà la séparait de l'incident qui lui avait fait perdre l'enfant qu'elle portait. Elle allait mieux, bien que les nuits étaient horribles.

Égoïste, elle pensa jouer les malades pour le retenir plus longtemps. Mais vite elle se rendit compte que c'était inutile. Son subconscien lui rappellait toutes les nuits combien l'épreuve avait été éprouvante. Elle repoussait le moment de devoir ce mettre au lit, refusait de dormir loin de Faolan, de peur qu'il ne soit pas la pour la sortir de son mauvais rêve.

Les heures de sommeils, qu'elle avait, se comptaient sur les doigts d'une main. Elle avait le teint malade, mais elle faisait passé cela sur les "plaies, qui devait s'être infectées" . Meg avait l'art de rassurer les gens, il lui suffisait de sourrire pour qu'on oublie assez longtemps sa mine affreuse pour qu'elle puisse s'éclipser.

Elle se glissa dans les couvertures et commença a revasser. Meg' sentait bien que le sommeil viendrait de lui même, trop tôt... mais elle ne le repoussa pas. La pluie jouait sa douce mélodie, reposant ses oreilles, qui reposèrent son visage, qui reposa; nez, yeux et bouche. Et il fut trop tard, la fatigue l'avait prise.

Elle marchait dans la forêt... cette scène qu'elle avait si souvent revu depuis....
Cet homme.... si laid... si brutal....
Il s'approchait d'elle....

-Mégane....
Il connaissait son nom??? Il n'avait jamais connu son nom!!
-Mégane!
S'il la connaissait peut être que ce n'était pas la premiere fois... peut être que....
et l'enfant dans son ventre???

Elle hurla.... Et se réveilla couverte d'un film de sueur. Chercha Faolan du regard en coincant la couverture contre la poitrine que se soulevait au rythme de sa respiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Par une nuit mouvementée (pv Meg-fao)   Lun 15 Aoû - 19:17

La pluie avait beau tomber comme des cordes sur le royaume de Rubis, cela ne l'empêcherait pas de donner ses instructions et de former ses troupes. À la guerre, dame nature ne fait pas toujours le beau temps. C'est comme si elle s'accordait avec l'âme mélancolique de plusieurs soldats, qui ne pensent qu'à leur femme, leurs enfants, leur famille. Lui aussi, il pensait à sa fiancée lorsqu'il partait en mission. Lui aussi, il espérait revoir ceux qui lui étaient chers. Mais il ne pouvait se permettre de penser trop longtemps à tout cela. Souvent, il ne s'agit que d'un moment d'inattention pour que la Grande Faucheuse ne vienne nous réclamer.

Il regardait souvent du coin de l'oeil vers le château, là où sa femme se trouvait à travailler. Ce soir, il lui annoncerait une grande nouvelle, qui, croyait-il, lui ferait grandement plaisir. Bien que sa relation avec Mégane soit connu de plusieurs personnes, ce n'est pas tout le monde qui était au courrant qu'il allait la marier. La plupart croyait à une simple aventure qui ne durerait pas. Donc, pour cette partie des gens du château, il était normal que Mégane continue à travailler tout en recevant à l'occasion plusieurs cadeaux, que sa garde-robe change. Mais pas pour Faolan. Le général de Rubis avait d'autres plans pour elle. Il n'aimait pas la voir travailler sous ses yeux alors qu'elle n'en avait plus besoin. Ce qui était certain, c'est qu'une fois mariés, il serait hors de question qu'elle continue de travailler comme une servante au château alors que lui menait la vie de grands nobles et de princes.

Deux jeunes soldats le ramenèrent sur terre lorsqu'il les aperçut en train de chuchoter à voix basse avec une mine colérique. Il stoppa l'entraînement et s'approchèrent d'eux. Il tolérait la discussion lorsque c'était approprié, par exemple durant une marche d'un lieu à un autre. Cependant, lors d'un entraînement, il tolérait moins la discussion puisque la concentration ne pouvait atteindre son maximum. Un seul regard de sa part vers les deux jeunes les remirent dans le droit chemin. Il fut heureux lorsqu'il vit la fin de son programme d'entraînement se terminer. Il renvoya tout le monde à leurs occupations habituelles. Pour sa part, il rentra directement à ses appartements et fit préparer un bain silencieusement.

Faolan ne voulut pas réveiller Mégane. Il se souciait de son sommeil si léger, mais surtout du peu d'heure qu'elle dormait. Il en profita pour relaxer dans un bain, se détendre de son entraînement. Il entra dans son bain lorsqu'il fut prêt, et soupira d'aise. Il eut une pensée pour Théandras, la remerciant pour la vie qu'il menait et sa future femme qu'il aimait tant. Il se laissa glisser sous l'eau pour apprécier encore plus la chaleur. Comme il en ressortait, il entendit sa femme hurler. Il s'empressa de sortir et d'enrouler une serviette autour de sa taille afin d'accourir à son chevet.

-Du calme, ma douce...Je suis là, tu n'as rien à craindre...Tu as encore fait le même cauchemard?

lui demanda-t-il avec un regard inquiet. Il eut un pincement au coeur de la voir si désemparer et angoisser. Comme elle semblait rêver paisiblement! Il irait voir les guérisseurs demain afin de voir s'il n'y avait pas un moyen de l'empêcher de faire ces horribles cauchemard. Il souffrait à la voir souffrir ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Par une nuit mouvementée (pv Meg-fao)   Dim 21 Aoû - 15:28

Mégane se blottit contre Faolan, elle avait fait de nouveau ce mauvais rêve. Elle aurait voulu pouvoir chasser ce visage qui semblait toujours ressurgir alors qu'elle pensait enfin en être débarrassé. Elle se sentait lasse, son corps encore secoué de spasme et de frissons, la jeune femme s'agrippa aux bras de son futur mari. Ses long cheveux roux plaqués par la sueur contre son petit minois.

Meg' avait l'impression qu'on lui avait arraché le coeur avec se petit haricot qui avait commencé à pousser au milieu de son ventre. La douleur et la colère avait prit la place de la tristesse, à se qu'on disait c'était la suite logique du deuil, non!? Pourtant, elle aurait voulu exploser, rompre toute relation avec le monde des humains pour retrouver cet enfant qui avait sommeiller un court instant en elle.

En secouant la tête elle chassa cette idée, avoir un enfant et l'espérer c'était beaucoup trop douloureux. Sa propre mère n'avait eu de cesse de lui répéter que d'avoir des enfants c'état la plus belle chose au monde mais la chose la plus inquiétante aussi. Meg' aurait voulu être capable de chasser l'inquiétude, la colère et le ressentiment. Elle voulait redevenir celle qu'elle avait été. Pourtant, ça semblait chose impossible...

Elle leva les yeux vers son chéri:

-Oui encore le même....

Elle n'avait plus envie de pleurer, ou d'être en colère, Meg' n'avait plus d'énergie pour quoi ou pour qui que se soit. Elle avait envie de se laisser choisir dans se lit jusqu'à se que la mort vienne la chercher. Elle baissa lentement les yeux, alors que son esprit s'absentait un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par une nuit mouvementée (pv Meg-fao)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par une nuit mouvementée (pv Meg-fao)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers dÉmeraude :: LES INDÉPENDANTS :: — Le Royaume de Rubis :: Le château de Rubis-
Sauter vers: