AccueilAccueil  EnkidievEnkidiev  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Thaiyla
Princesse des Fées
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 29
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Sam 20 Mar - 13:59

Thaiyla ne savait quoi penser. Autant elle le détestait présentement, autant que son amour pour lui refaisait surface. Pourquoi était-il si beau, galant et charmant? Lorsqu'il la saisit par la taille, un frisson lui traversa le dos malgré la douleur atroce ressentis à ses jambes meurtries. Collé contre lui, elle se sentait si bien. Comme s'il pouvait la défendre de quoi que ce soit. Qu'il était son bouclier, son protecteur. La fatigue était si présente chez la princesse, qu'elle pouvait à peine garder le yeux ouvert quelques secondes. Une fois déposé dans le lit, Derek lui caressa les cheveux du bout des doigts. Elle ne vît pas se geste mais, le senti. Elle sourit avant de s'abandonner au sommeil qui l'emporta très loin dans ses rêves...

Les images qu'elle voyait n'avaient aucun sens. Elle tentait de comprendre quelque chose mais, rien à faire. Elle voyait un château dont elle ne connaissait même pas l'existence. Peut-être n'était-ce que son imagination qui l'avait créée? Mise-à-part le château, elle vît des hommes prêt pour le combat et des femmes embrasser leurs mari. Cette scène était bien triste puisqu'elles ne savaient pas si leurs époux reviendraient vivant de cette guerre. Tandis que Thaiyla observait cette situation perché à un arbre, Derek lui devait être avec Adélaïde. Même en rêvant, elle pensait à lui. Elle devait faire quelque chose pour l'oublier. Se frapper la tête contre le mur peut-être? Non. pas vraiment haha!

Enfin, les heures passaient et la jeune fée dormait toujours. Inventant de nouvelles images pour la divertir durant tout ce temps. Elle récupérait ses forces et dès son levé, elle allait pouvoir visiter ce petit coin de pays. Enfin, elle l'espérait plutôt. Elle allait sans doute devoir attendre le retour de Derek pour pouvoir le faire. Elle n'était pas dans sa petite forêt magique, elle était dans des terres qui lui étaient complètemnt étrangères.

Soudain, un bruit la réveilla. La porte s'était ouverte et elle vît un pied entrer dans la pièce. C'était une femme. Sans doute une bonne ou une voleuse. Elle aurait bien pû lire sa pensé pour savoir qui elle était mais, elle n'en avait pas envie. Quelques surprises ne font pas de tord de temps à autres! Néanmoins, Thaiyla s'assoyait sur le lit et replaça rapidement ses cheveux afin de ne pas mal paraître. Ce n'était pas dans ses habitudes de se lever à une heure si tardive...

Finalement, la femme lui addressa la parole...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Sam 20 Mar - 18:32

Mégane était entrée dans la chambre qui appartenait au prince de Diamant depuis qu'il était revenue de son escurtion à travers les royaumes. Tout le monde était au courant au château car devant le minoi déconfit de la jeune princesse personne ne restait indifférent. La jeune servante rousse était donc entrée dans les appartements du prince afin de lui préparer une bassine d'eau, de prendre les vêtements souillés dont il s'était départi et d'aérer la pièce qui était restée inutilisé trop longtemps.

Pourtant, en mettant un pied à l'intérieur, elle comprit tout de suite que quelque chose clochait. Une jeune femme à la chevelur en cascade brune était couchée dans le lit du prince. Tout de suite, nombreuses furent les intérrogations de Meg'. Qui était-elle? Le prince qu'achait0il une femme dans ses appartements? Trompait-il la jeune princesse du château? et sous son propre toit? Si près d'elle? Pourtant ce qu'on disait du jeune prince , n'était qu'éloge sur son courage et sa bonté... Est-ce qu'on se trompait sur son compte? La jeune Adélaïde allait-elle se retrouver dans un mariage qui aurait tôt fait de la frustrer?

Elle s'intima au calme et regarda avec plus d'attention les traits de cette jeune femme. D'habord, elle ne l'avait jamais vu, elle en était certaine. Ensuite, quelque chose dans son teint et dans ses traits fins et délica lui faisait supposer qu'elle ne venait pas de Rubis, ni de Diamant.... Elle pensa un instant aux légendes, mais réprima cette idée sogrenue aussi vite qu'elle était arrivée.

Était-elle une voleuse qui avait prit la peine de faire un somme? C'était peu probable. Les malfrats n'avaient jamais eu la tendance de rester sur les lieus d'un crime très longtemps après l'avoir commis, et il n'y avait rien de plus logique que cela.

Alors, il ne restait qu'une seule et unique solution, poser la seule question qui répondrait à toutes celles qui l'assallaient présentement.


-Qui etes-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaiyla
Princesse des Fées
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 29
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Sam 20 Mar - 19:49

Tel la jeune fée l'avait deviné, cette femme faisait le ménage des chambres du château. Elle ne l'avait pas deviné seulement avec sa pensé mais, aussi par son habillement. Thaiyla possédait elle aussi dans son château des personnes qui nettoyaient les chambres ainsi que les autres pièces. Ceci lui fît penser à celle qui devait s'ennuyer énormément d'elle à sa demeure. Elles avaient toutes les deux développé une grande amitiée avec le temps. Peut-être était-ce la même chose pour Adélaïde et sa domestique...

La question de la jeune dame ne l'étonna guère. Il était bien normal qu'elle se pose mille et une question à son sujet. Après tout, elle était couché dans le lit d'un prince. La jeune fée s'empressa alors pour lui répondre sans tarder;

-Je m'appelle Thaiyla. Je suis venue ici avec le prince Derek. Ne vous inquiétez pas, nous sommes seulement ami lui et moi. Je n'ai pas non plus l'intention de faire quoi que ce soit pour l'empêcher de se marier avec sa fiancé. Nous avons voyagé ensemble et il m'a proposé de l'accompagner ici pour justement, faire la connaissance de sa future femme, Adélaïde, la princesse de ce royaume.

La jeune femme rousse la regardait avec méfiance et c'était normal. Après tout, elle ne la connaissait pas. En elle se trouvait des tas de qualités. Thaiyla l'aimait bien sans même lui avoir parlé durant des heures. Au moins, peut-être ne sera-t-elle pas seule tout le long de son séjour ici-même, dans cet immense château. Le sourire aux lèvres, Thaiyla s'empressa de lui poser la question suivante;

-Et vous chère dame, quel est votre prénom?


Dernière édition par Thaiyla le Jeu 25 Mar - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Jeu 25 Mar - 12:36

(h.j. : meg est rousse Wink )

Meg' écouta avec attention les mots qu'avait dit alors Thaiyla, une chose étrange lui apparut comme évident, cette femme connaissait chacunes des inquiétudes qui avait traversé son esprit. Un instant elle crut que cette femme mystérieuse devait posèder un quelconque pouvoir magique, mais rapidement elle se rassura en se disant que ce ne devait qu'être que son visage un peu trop expressif qui avait permis à la jeune femme brune de découvrir cette vérité.

Elle s'appelait donc Thaiyla, c'était un nom étrange que jamais auparavant elle n'avait entendu. Peut-être venait-elle de loin, plus qu'elle ne l'avait supposé, d'un royaume qu'elle même n'avait jamais visité, car jamais elle n'était sortie de son Rubis natal.


-Je me nomme Mégane. Je travail pour le château depuis aussi loin que je puisse m'en souvenir.
dit-elle en utilisant tout ce qu'il fallait de politesse pour l'invité de marque du prince Derek.

-Je suis désolée d'avoir troublé votre sommeil. J'étais pourtant certaine que cette pièce était vide, sinon je ne serais jamais entrée. Je n'aurais jamais prit le risque de savoir que j'allais réveiller quelqu'un. Tout le monde a pu voir Derek et Adélaïde se retrouver dans la cours, c'était si mignon! Si seulement vous aviez vu! Moi, vous savez je comprend bien, la douleur que je ressens chaque fois que mon tendre Faolan quitte Rubis. J'ai le coeur qui se fend, je n'ai plus l'énergie d'apprécier la vie, une seule chose m'intéresse, c'est de savoir ou il est et s'il va toujours bien.

Encore une fois, elle parlait trop, pourtant elle se voyait déjà dans quelques lunes, avec la capaciter de se battre comme un homme. Enfilant l'armure des soldats de Rubis, cachant sa longue chevelure rousse sous un casque.Faolan devrait a jamais ignorer ce qu'elle prévoyait de faire, car il l'avait dit lui même: jamais il ne serait en mesure de combatre si sans cesse il devait poser un oeil sur elle pour la protéger. C'est pourquoi elle devrait agir sous le coup du silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaiyla
Princesse des Fées
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 29
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Jeu 25 Mar - 16:33

Thaiyla aimait bien cette jeune femme. Sa voix était douce et elle semblait bien sociable de la façon qu'elle lui répondait. La rouquine se doutait déjà du don de clairvoyance qu'elle possédait. Elle devait faire attention. Du moins, pour l'instant.

Même si Thaiy' n'appréciait pas faire cela, elle décida de scruter encore un peu ses pensées. Pour commencer, elle pouvait lui faire confiance. Ça, elle en était certaine. C'était quelque chose de très important pour elle. La confiance est la base de toute relation. Amoureuse comme amicale. Thaiy' fouilla encore un peu et y vit un jeune homme embrasser la femme qui se tenait devant elle.

D'apparence il est très mignon. Elle a du goût cette Mégane!

La princesse tentait ensuite d'imaginer ce qu'était l'angoisse de Mégane, quand son copain participait à la guerre. Elle sentît soudain son coeur s'accélérer et tenta de cesser d'y penser. Ces émotions étaient trop dure à supporter. Elle enchaîna alors la discussion;
 
-J'imagine que cela ne doit pas être facile à gérer, je dois vous l'avouer. Je n'ai malheureusement jamais connu l'amour encore. Vous êtes chanceuse d'avoir trouvé votre prince charmant. Je vous envie tant ma chère. Vous ne pouvez savoir comment. Au sujet de Derek et Adélaïde, le prince lui-même tient à me présenter sa futur épouse d'ici quelques heures je crois. Enfin, s'il n'a pas oublier mon existence!

À ces paroles, Thaiy' voyait dans sa tête les deux tourtereaux, heureux comme tout. Elle, elle était seule. Enfin, pas complètement, Mégane était là. Cependant, elle n'allait sûrement pas être là toute la journée. Elle avait autre chose à faire que de s'occuper d'une invitée au château. Elle se sentait légèrement rejeté de Derek mais, comprenait ce qu'il vivait. Elle ne pouvait pas le suivre partout où il allait. Il avait tout de même accepté à ce qu'elle le suive dans ce voyage, c'était beaucoup. Il risquait bien des choses pour la jeune fée et elle l'appréçiait beaucoup. Sans lui, peut-être serait-elle encore dans son énorme château. Enfermé et pratiquement enchaîné à jamais à cet endroit. Elle aimait bien son royaume natal mais, toujours présente, c'était trop pour elle. Elle s'abstena alors de soupirer et ria à la place. Question de mettre un peu d'humour dans sa dernière phrase...

-Haha, je rigole. Je ne crois pas qu'il m'ai complètement oublié mais, en ce moment, je ne suis pas dans ses pensées! Dites, croyez-vous qu'il me serait possible tout à l'heure de faire un petit tour? J'aimerais bien visiter ce château rapidement et même le village si cela m'est permis bien sûre. Je comprendrais si cela me serait refusé. C'est seulement que...attendre dans une chambre devient très lassant lorsqu'on y trouve plus le sommeil. J'imagine que vous avez des tas de corvés à faire encore? Peut-être pourrais-je vous offrir mon aide? Je veux absoluement m'occuper! Je ne tient plus en place...

La petite fée souriait à la jeune femme en attendant une répose de sa part. Malgré l'envie qui la hantait, Thaiy' s'abstena de lire ses pensées. Ce n'était pas bien et elle le savait. Chaque fois elle avait des remords. Parfois, elle ne faisait rien et entendait tout dans sa tête. D'autres fois, elle devait se concentrer pour y arriver. Ce don était pratique par moment et par d'autres, très nuisible. Bien des fois Thaiyla était blessé par les pensées des personnes qui l'entourait, ignorant qu'elle était capable de pratiquer la télépathie. Dans son royaume, elle ne se gênait pas pour leur jeter un commentaire en retour, par la pensé. Ici, elle ne pouvait pas. Il n'y avait sans doute personne qui en était capable et elle serait repéré beaucoup trop rapidement. Sinon, ils se croieraient complètement fou, cela ne serait pas mieux!

Jusqu'à maintenant, Thaiy' aimait bien les humains. Elle n'en détestait aucun. Enfin, plus maintenant. Derek était maintenant son ami. Rien de plus qu'un ami...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Jeu 1 Avr - 9:22

-J'imagine que cela ne doit pas être facile à gérer, je dois vous l'avouer. Je n'ai malheureusement jamais connu l'amour encore. Vous êtes chanceuse d'avoir trouvé votre prince charmant. Je vous envie tant ma chère. Vous ne pouvez savoir comment. Au sujet de Derek et Adélaïde, le prince lui-même tient à me présenter sa futur épouse d'ici quelques heures je crois. Enfin, s'il n'a pas oublier mon existence!

Mégane ressentit alors tout l'amertume de ses paroles. Elle avait le don de voir la vériter quand les gens la modifiait légèrement. Peut-être Thaiyla avait-elle éprouvé des sentiments pour le prince Derek avant d'apprendre que celui-ci était promis à la jeune Adélaïde. C'était compréhensible, cet homme était beau et avait un charisme a tous casser. Lorsqu'il parlait, c'était pratiquement impossible de le détester. Pourtant la brunette se ratrappa tout de suite et les paroles qui suivirent lui montrèrent la véritable envie de cette femme.

-Haha, je rigole. Je ne crois pas qu'il m'ai complètement oublié mais, en ce moment, je ne suis pas dans ses pensées! Dites, croyez-vous qu'il me serait possible tout à l'heure de faire un petit tour? J'aimerais bien visiter ce château rapidement et même le village si cela m'est permis bien sûre. Je comprendrais si cela me serait refusé. C'est seulement que...attendre dans une chambre devient très lassant lorsqu'on y trouve plus le sommeil. J'imagine que vous avez des tas de corvés à faire encore? Peut-être pourrais-je vous offrir mon aide? Je veux absoluement m'occuper! Je ne tient plus en place...

Meg' lui sourit , d'un seul coup, trop de chose cherchait à sortir de sa bouche. Elle tenta de les réfrèner mais c'était chose pratiquement impossible pour elle.

-Non! je suis certaine que vous trouverez votre prince plutôt que vous le ne croyez. C'est lorsqu'on arrête de chercher que les choses se précipitent d'elles-mêmes. Croyez moi! Si j'avais cru même un jour qu'un homme comme Faolan pouvait m'aimer... En fait, jamais je n'y ai cru! Vous savez, je viens d'une famille un peu trop nombreuse pour les revenus de mes parents...Enfin, peut importe! Je me ferai un plaisir de vous faire visiter le château et plus loin encore. Il y a tant à voir. Je dois seulement revenir avant le repas du soir, car je fais partie de celle qui préparent la nourriture pour la famille royale et les soldats du royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaiyla
Princesse des Fées
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 29
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Lun 19 Avr - 23:12

La jeune femme devait sans doute avoir raison. La petite fée allait trouver son prince charmant un jour. Cependant, même si celle-ci le trouvait, elle serait dans l'obligation d'épouser le prince cadet des elfes de toute façon. L'aimant ou non, elle n'avait aucun choix.

Si au moins je pouvais être libre d'aimer la personne de mon choix, ce serait si formidable! Au lieu de cela, je dois accepter mon triste sort d'être une princesse et épouser un elfe dont je n'ai aucune idée de son apparence à ce jour.

Thaiy' se mit alors à penser qu'elle devrait peut-être tenter de voir l'apparence de ce dernier avant de l'épouser. Le temps passait rapidement et bientôt, elle deviendrait sa femme. Peut-être qu'il était beau comme un dieu, comme peut-être qu'il était répugnant tel un tas d'ordures. De toute façon, Thaiy' avait un faible pour les humains. Les hommes possédant un teint bronzé avec les yeux clair, cela la faisait craquer!

La princesse cessa alors de penser et décida de rétorquer quelque chose à la demoiselle qui demeurait face à elle.

-Ceci est très aimable de votre part très chère. Je vous en remercie grandement.

Thaiy' pensa alors qu'elle devait faire attention à son langage. En parlant d'une manière " trop correcte" elle allait peut-être éveiller quelques soupçons de la part de Mégane.

-Je ne sais pas comment vous remerciez! Je crois que nous allons bien nous entendre toutes les deux.

Ne sachant pas si elle se répétait sans cesse ou si elle le disait pour la toute première fois, Thaiy' replaça sa chevelure par dessus ses oreilles pointues et se leva d'un bond du lit. Bien sûre elle était toujours vêtue et ne dormait pas en pyjama, elle n'était pas chez elle. Elle avait alors opté pour une robe légèrement froissé de couleur crème qui s'agençait à merveille avec son teint et sa chevelure foncée. Les yeux brillants de plein fouet, elle fit un sourire à sa nouvelle amie et lui demanda ensuite ceci;

-Alors, par où désirez-vous commencer? Par le château? Ou bien les alentours? Je vous laisse le choix! Peu importe ce que vous déciderez j'en serai ravie.

Le sourire aux lèvres, la jeune princesse attendait la réponse de sa nouvelle amie. Elle sentait déjà à l'intérieur d'elle qu'elles seraient toutes deux, les meilleures amies du monde. Cependant, elles devront être patiente. La jeune fée ne pouvait annoncer à l'humaine, si tôt connue, qu'elle n'était pas humaine. Avec Derek, c'était différent, il était sur son territoire, celui des isolés. Avec Mégane, elle n'avait aucune obligation de lui avouer ses origines. Elle avait si hâte de lui dire. Peut-être même, qu'elle voudrait l'accompagner chez elle. Ses parents n'auraient aucune objection, si elle promet de ne le dire à personne et si ils ont foi en elle. De toute façon, ils feraient sans doute confiance à leur petite fille chérie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Jeu 22 Avr - 9:28

-Le château! répondit-elle sans hésiter, puis que nous y sommes déjà... Je dois avouer que je le connais comme le fond de ma poche. Nous nous trouvons à l'étage ou se situes toutes les chambres. Dit-elle alors qu'elles commençaient a quitter la chambre que le prince Derek habitait. Évidement celles-ci sont réservés pour les invités de marque, comme le prince... Elles sont toutes aussi belle que celle que vous venez de voir. Il y a aussi, les chambres de la familles royales, beaucoup plus luxueuses cela va de soit, par contre je ne crois pas avoir la permission de vous les faire visiter... Et vous comprendrez j'en suis certaine! Plus loin un peu a l'écart, il y a les chambres des domestiques, très basique, nous sommes 5 ou 6 par pièce et il y a un lit de paille pour chacune... Les choses impressionnantes se trouvent à la bibliothèque, ou se trouvent tous les ouvrages qui ont été écrit par Wellan, vous savez le célèbre chevalier? Ici on évite de dire Émeraude... vous comprendrez... Il y a l'armurerie, ou est exposé son armure de combat serti de pierres vertes. Il y a la salle de banquet, la court ou s'entraînent les soldats. Il y a tant de choses à voir!

Elles parcouraient les couloires du château n'ayant aucune réelle destination. Elle aurait aimé croiser Faolan pour lui présenter sa nouvelle amie mais elle savait pertinement que celui-ci devait être en train de s'entraîner dans la cours du château. Elle le verrait de loin, mais éviterait de le déranger alors qu'il avait sous sa supervision plusieurs soldats. Elle comprennait que devant eux, il ne pouvait pas être le Faolan doux et attentionné qu'il était avec elle. Elle se souvenait de leur querelle et de la façon dont il l'avait sauvé des griffes de l'homme dans la forêt. Elle ferma un instant les yeux pour repousser ses images troublantes. Elle avait perdu son enfant mais elle l'ignorait encore. Elle se disait que d'ici quelques jours, elle serait mariée et son ventre grossirait... Peut-être qu'elle pourrait demander à sa nouvelle amie d'être sa demoiselle d'honneur... Resterait-elle à Rubis suffisement longtemps? Voudrait-elle? Déjà elle mourrait d'envie de lui apprendre sa grossesse, mais elle préférait attendre, après tout cette jeune femme tennait encore trop de l'inconnue pour qu'elle se livre à elle avec autant de facilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaiyla
Princesse des Fées
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 29
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Ven 23 Avr - 14:30

C'était si beau. La construction de ce château était tout simplement, à couper le souffle. C'était bien différent de son château natal. Un peu moins coloré et beaucoup plus solide, tout comme la végétation, c’était extrêmement différent. Elle se sentait dépaysé mais adorait ce sentiment de vulnérabilité. Jamais elle ne s’était senti ainsi. Jamais elle n’avais paniqué pour quoi que ce soit avant l’arrivé de Derek dans sa vie. Jamais elle n’avait pu sortir de sa prison d’un si belle beauté. Celle qui l’étouffait peu à peu et lui retirait l’envie de vivre plus longtemps. Une pensé lui traversa alors l'esprit;

D'où pourrais-je venir? Mégane ignore encore que mon royaume n'est pas tout près d'ici. De plus, j'ignore totalement tout sur tous ces châteaux. Leurs histoires, leurs héros, je n'en possède même pas une parcelle de connaissances. Il ne faut surtout pas qu'elle me demande d'où je viens. Enfin, pas tout de suite. C'est beaucoup trop tôt encore.

Puis, comme par hasard, Meg' parla d'un de leurs héros... Wellan. Ce nom, l jeune fée ne l'avait jamais entendu. Cependant, elle savait que sa grand-mère l'avait connu. Il en allait de soit. Car il était l'un des chefs lors des guerres qu'elle avait dû affronter avec ses frères et sœurs d'armes. Pour avoir son équipement ainsi affiché, il devait être très important et marquant dans l'histoire. Lorsque la jeune femme lui dit qu'il y avait une bibliothèque, Thaiyla ne pût s'empêcher d'afficher un énorme sourire.

La bibliothèque!!! Oh mon Dieu, je dois absolument y faire un tour. Angelique, ma grand-mère, est sans doute passé par ici. Elle a sûrement laissé quelques écrits dans cette pièce. S'il n'y en a pas, au moins, je pourrais consulter les écrits de d'autres chevaliers qui risqueraient d'avoir fréquenter Angelique.

Thaiyla sentait son cœur s'accélérer tandis qu'elles avançaient en direction de la salle des livres. Elle espérait tant pouvoir les effleurer du bout des doigts, sentir l'odeur des pages vieillies de cent ans et plus puis connaître un peu mieux l'histoire des chevaliers d'Émeraude. Pourquoi ne pouvions-nous pas nommer Émeraude? Était-ce nouveau? Derek ne lui en avait pas parlé. La jeune fée se posait tant de questions, qu'elle avait peine à se concentrer sur les autres pièces du château à présent. Elle tenta alors de se calmer un peu. Mégane lui parlait maintenant des soldats qui se pratiquaient dans la cours. La petite fée tentait de s’imaginer à quoi pouvaient-ils bien ressembler. Étaient-ils aussi mignon que Derek et Faolan’? De toute façon, Thaiy’ était bien attiré par les humains. Ils avaient quelque chose que les elfes ou les fées, ne possédaient pas. Quelque chose de mystérieux, de fort et de si... magnétisant!

Lorsqu’elle pensa à un magnétisme, Thaiyla sentît sa bague et son collier attiré vers une direction bien précise. Elle serra alors le poing et posa son autre main sur son collier afin qu’il ne se soulève pas. Ceux-ci étaient sertis de pierre d’Émeraude. Une pierre d’un vert profond et bien connu par les habitants d’Enkidiev puisqu’ils étaient portés par leurs courageux chevaliers. C’est alors que la jeune humaine tourna son regard vers sa nouvelle amie et constata qu’elle se tenait la gorge. Thaiyla lui dit alors immédiatement;

-Désolé, je suis si excité d’accéder à toutes ces histoires d’Enkidiev que mon coeur va exploser!

Que pouvait-elle dire d’autre? Elle avait répondu le plus naturellement possible et ne voulait pas paraître étrange vis-à-vis sa future meilleure amie. Heureusement pour elle, elle goba le tout et ne posa pas de question. Elle devait comprendre l’excitation ressentie par la jeune inconnu. Ce n’était pas rien. Elle se baladait quand même dans un château et allait accéder à des documents très précieux. Puis, encore plus précieux aux yeux de la jeune fée.

Plus elles approchaient de la bibliothèque, plus ses deux bijoux voulaient lui sortir du doigt et du cou pour aller se réfugier plus rapidement, à l’endroit où ils désiraient aller. Angelique avait sans doute planifier le tout. Qu’allait-il arriver? Thaiyla l’ignorait totalement. Elle ne pouvait point se douter de ce qui allait se passer dans les minutes à suivre. La fée décida alors de retirer son collier et de le tenir dans sa main droite. Ce n’était pas évident à enlever, sans que Mégane ne s’en aperçoive. Étonnamment, elle réussît son coup et le tint fermement au creux de sa main tout en forçant légèrement pour que son bras ne se soulève pas. Elles approchaient de plus en plus et Thaiy’ vît une énorme porte entre-ouverte. De longs bâtons blancs étaient allumé par du feu et éclairaient ainsi la pièce. Il y avait sans doute quelqu’un qui lisait des documents et ne voyait pas assez bien, avec pour seule lumière, le soleil.

Thaiyla demanda alors à sa guide;

-Est-ce l’entré de la bibliothèque que nous voyons juste-là?

Elle hocha la tête en guise d’affirmation, le sourire aux lèvres. Thaiyla lui retourna son sourire et sentait l’espoir, l’excitation et la joie monter dans son âme. Elle y était. Elle allait découvrir plusieurs choses sur le passé de sa grand-mère. Peut-être même, ce qui lui est arrivé. Elle l’espérait tant. C’était la raison de sa venu et elle désirait plus que tout, tout découvrir sur Angélique D’Émeraude.

Pour se rassurer que Mégane n’avait rien remarqué sur son agissement légèrement exagéré et sur le mouvement étrange de ses bijoux, Thaiyla lu les pensées quelques secondes de la bonne et y entendît les mots suivant;
Mariage...grossesse... Faolan’.

Elle était enceinte! N’était-ce pas les hommes qui portaient l’enfant habituellement? Thaiyla était bien confuse durant quelques secondes et fixa légèrement des yeux, le vendre de la jeune demoiselle. Il n’était pas gros et le bébé qui s’y trouvait à l’intérieur n’avait plus d’énergie. La jeune fée sentît alors un trou dans sa poitrine et l’envie de pleuré était bien proche. L’empathie n’était pas quelque chose de toujours drôle. Lorsque quelqu’un souffrait, Thaiyla ressentait tout. Mégane ne souffrait pas encore mais, elle imaginait ce qu’elle allait ressentir, une fois le rejetons évacué de son corps, n’ayant aucune vie, aucun cris. La fée tenta alors de chasser cette idée de ses pensés avant de s’effondrer sur le sol et pleurer à chaudes larmes. Elle devait lui annoncer la nouvelle mais comment? Comment pouvait-elle lui dire une chose si affreuse? Existait-il un pouvoir magique afin de redonner vie? Peut-être. Les chevaliers en avait eu tant! Peut-être que dans ces livres, il y aurait un moyen de redonner un gain de vie à cet enfant et éviter une grande douleur pour les parents.

Thaiyla possédait un don de guérison mais l’ignorait encore totalement. Elle guérissait extrêmement vite et croyait qu’elle était faite ainsi et qu’elle ne pouvait guérir les autres. Peut-être allait-elle découvrir qu’elle le pouvait avant qu’il ne soit trop tard pour cet ange, réfugié dans le ventre de sa mère?

Les deux jeunes femmes entrèrent finalement dans la grande bibliothèque du Royaume de Rubis. Toutes pensées s’échappèrent et Thaiyla écarquilla ses yeux. La bouche un peu ouverte et le poing droit légèrement levé vers l’avant, Thaiyla ne pût s’empêcher de s’exclamer;

-Wow, comme c’est magnifique Mégane! C’est la plus belle pièce du château dès lors, que j’ai pu voir! Il y a tant de bouquins! Jamais je ne pourrais tous les lires. Croyez-vous qu’il me serait possible d’en consulter quelques un? Ici même dans cette pièce ou lorsque je retournerai à ma chambre? J’aime tant lire!

Elle était si agité! Rien n’aurait pu l’éloigner de cet endroit. Surtout que ces bijoux l’attiraient encore un peu plus loin. Elle désirait voir où cela la mènerait. Cependant, elle ne voulait paraître mal-élevé par sa nouvelle amie alors, elle attendît que celle-ci lui donna l’approbation pour le faire. Les yeux brillants de pleins fouet, le sourire aux lèvres et une joie de vivre immense, elle fixa son amie. Elle se rappela ensuite la mauvaise nouvelle qu’elle devait lui annoncer dans les jours à suivre. Son état d’âme passa de fébrile à monotone, sans pour autant le démontrer a la blondinette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Lun 26 Avr - 12:22

Mégane trouva Thaiyla bien mignone d'être aussi excitée par la bibliothèque et tous les secrets qu'elle renfermait entre ses murs. Pourtant, une question vint peu à peu faire son chemin dans l'esprit de la jeune femme à la chevelure rousse. Pour qu'elles raisons éprouvaient, sa nouvelle amie, un empressement à connaître l'histoire passé d'Enkidiev? D'ou venait-elle pour être aussi désireuse d'en savoir plus sur ce qu'avait été jadis les chevaliers d'Émeraude? Car s'était bien lorsqu'elle avait pronnoncé ces mots que la jeune femme à la chevelure noir avait commencé à réagir. Elle avait pourtant semblé ignoré qui était Wellan, comment pouvait-on connaître les chevaliers et ignorer le nom de leur chef? Cette jeune femme semblait lui cacher quelque chose. Meg' savait que le prince Derek revenait d'un long périple qui l'avait fait voyager vers l'Alliance ... ou avait-il rencontré cette jeune femme, et pour qu'elle raison avait-elle quitté la chaleur de sa douce chaumière? Tellement de questions qu'elle n'osait aborder.

-Wow, comme c’est magnifique Mégane! C’est la plus belle pièce du château dès lors, que j’ai pu voir! Il y a tant de bouquins! Jamais je ne pourrais tous les lires. Croyez-vous qu’il me serait possible d’en consulter quelques un? Ici même dans cette pièce ou lorsque je retournerai à ma chambre? J’aime tant lire!

Mégane retint un petit rire avant de répondre à son amie.

- J'avous que cette pièce à de quoi faire rêver! Par contre, il est interdit de quitter cette pièce avec un livre, mais vous pouvez en consulter autant que vous voulez. Mais si vous voulez un conseil...

Mégane se dirigea vers un endroit précis, elle sortie d'entre les rayons finement classés, un livre à la couverture souple de cuir noir. Avait été gravé une croix bien spéciale, qui a une époque avait signifiée beaucoup, tout autour formant un cercle était inscrit : courage, justice et honneur. La jeune femme rousse passa ses doits sur le relief avec un moment d'égarement. Elle se rappela soudain sa nouvelle amie, et tout sourire se retourna vers elle.

-Il s'agit du journal de Wellan d'Émeraude, celui qui fut le chef de ces chevaliers de jadis. Il y racconte dans les grandes lignes son histoire, non en fait celle des chevaliers, leurs victoires comme leurs défaites. Je le connais par coeur a force de l'avoir parcourut...

Mégane s'installa à une table, attendant que Thaiyla en fasse de même. Elle déposa le manuscrit avec délicatesse contre le bois travaillé du meuble et se tourna vers la jeune fée (qu'elle ignorait l'être évidement.)

-J'ai une question Thaiyla, d'ou venez-vous? Je n'ai pas beaucoup voyagé mais vos traits sont si fins et si beau, je n'ai jamais vu personne d'ici ayant un visage qui ressemblerait même vaguement au votre! Et puis, vous semblez tout ignorer de l'histoire du continent, comme si vous étiez venu au monde bien loin de notre univers et de nos coutumes, vous n'avez même pas reconnu le nom de Wellan... À vrai dire, je m'en fiche complettement, l'endroit d'ou vous venez n'a aucune importance, mais je ressent pour vous une réelle amitier et de la découle mon envie de tout savoir sur vous... Évidement, vous avez tous les droits de refuser de m'en dire d'avantage et je comprendrais... Il y a parfois certaines choses qu'on préfaire révéler que lorsqu'on est complètement et entièrement certain de ce que les autres pourraient en penser. Les jugements sont parfois douloureux.

Encore une fois, Mégane parlait trop, son babillage pouvait parfois devenir une vrai plaie. Mais ainsi, la plupart des gens développaient pour elle un attachement très fort. Elle repensa un instant a l'enfant qu'elle attendait, elle même avait préféré attendre avant d'en parler à sa nouvelle amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaiyla
Princesse des Fées
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 29
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Jeu 29 Avr - 15:12


Cela faisait beaucoup plus que faire rêver. C'était une sensation d'extase de se retrouver parmi tous ces bouquins. Lorsque Mégane saisît le livre de Wellan D'émeraude, ses bijoux se mirent à bouger un peu plus. Il y avait deux endroit à aller. Vers ce livre à la couverture noire et vers la droite. Un peu plus loin dans la rangée, Thaiyla voyait un livre bouger et tentait de sortir de la bibliothèque. La petite fée décida d'avancer de quelques pas afin qu'il ne tombe pas et jeta un coup d'œil à celui que sa nouvelle amie tenait entre ses mains. Il avait une odeur particulière. Une odeur d'ancienneté et Thaiy' adorait cela. Son cœur battait rapidement et lorsque l'humaine lui dît;

-Il s'agit du journal de Wellan d'Émeraude, celui qui fut le chef de ces chevaliers de jadis. Il y raconte dans les grandes lignes son histoire, non en fait celle des chevaliers, leurs victoires comme leurs défaites. Je le connais par cœur a force de l'avoir parcourut...


Une lueur d'espoir pouvoir se lire dans les yeux de la princesse. Enfin, enfin elle saurait quelque chose de nouveau sur sa grand-mère! Angelique D'Émeraude devait sans doute être nommé quelque part entre ses pages. Elle devait absolument le consulter en entier. Elle n'avait malheureusement pas le temps de tout lire mais, au moins elle pouvait survoler les milliers de mots afin d'y apercevoir le nom "Angelique". Elle aurait bien pu demander à le femme assise à ses côtés si elle aurait vu ce prénom mais c'était trop dangereux. Finalement Mégane lui dît;

-J'ai une question Thaiyla, d'ou venez-vous? Je n'ai pas beaucoup voyagé mais vos traits sont si fins et si beau, je n'ai jamais vu personne d'ici ayant un visage qui ressemblerait même vaguement au votre! Et puis, vous semblez tout ignorer de l'histoire du continent, comme si vous étiez venu au monde bien loin de notre univers et de nos coutumes, vous n'avez même pas reconnu le nom de Wellan... À vrai dire, je m'en fiche complètement, l'endroit d'ou vous venez n'a aucune importance, mais je ressent pour vous une réelle amitié et de la découle mon envie de tout savoir sur vous... Évidement, vous avez tous les droits de refuser de m'en dire d'avantage et je comprendrais... Il y a parfois certaines choses qu'on préfère révéler que lorsqu'on est complètement et entièrement certain de ce que les autres pourraient en penser. Les jugements sont parfois douloureux.

Thaiyla réfléchissait alors. Que devait-elle faire à présent? Lui dire la vérité ou lui inventer une histoire bidon? Tandis que les bijoux s'agitaient dans sa main droite, Thaiyla était confuse. L'envie de lui dire la vérité lui brûlait les lèvres. Elle lui faisait confiance mais redoutait la réprimande de Derek. Que lui dirait-elle? Qu'elle est folle? Qu'elle cherche à les mettre dans le pétrin? Mégane la regardait et attendait toujours une réponse de sa part. Son regard fuyant démontrait bien qu'elle se sentait prise au piège. Thaiyla entendît alors dans ses pensées;

-Qu'y a-t-il de si stressant avec cette question? Elle ne vient sans doute pas d'ici...

Thaiyla répondît alors automatiquement;

-Vous avez bien raison. Vous savez, je vous fait énormément confiance. Même Derek doit ignorer que vous êtes au courant d'où je viens. Ce ne sont pas des blagues. Je ne suis pas une ennemie, ne vous en faites pas. J'aime bien trop les humains pour cela.

Thaiyla se rendît compte qu'elle parlait peut-être un peu trop fort et baissa le ton de sa voix et continua...

-J'ai lu en vous une grande amitié, une énorme confiance et une personne pure. J'ai ce pouvoir de lire dans les gens. Bien sûre, je ne le fais pas couramment. Seulement lorsque c'est nécessaire. Je ne viens pas d'ici, vous avez raison. Cependant, quelque chose m'y rattache. Ou plutôt quelqu'un.

La fée crû entendre le nom de Derek dans sa tête et sourit alors...

-Ce n'est pas Derek mais un membre de ma famille. Ne vous en faites pas, il n'y a pas de gens de mon espèce qui vous espionnent. Loin de là, ils préfèrent tous s'isolé et ne pas se montrer le bout du nez. Il n'y a que moi qui a osé quitté mon royaume.

Le regard de Mégane était brillant. Comme si elle s'abreuvait de chaque nouvelles paroles de la petite fée. Elle voulait en savoir plus et Thaiyla le savait. Voilà pourquoi elle ne lui avait toujours pas dit qu'elle était une fée. Peut-être était-ce légèrement mesquin de sa part mais, c'était si mignon à voir!

-Je n'ai pas attendu d'avoir la permission de mes parents afin de venir en ces terres. J'ai rencontré Derek par hasard dans ma forêt natale et nous nous sommes tout de suite bien entendu. Je lui ai proposé de l'accompagné puisque j'avais toujours rêvé voyager. Il a ensuite accepté et me voilà ici, à vos côtés. La raison pour laquelle je suis si pâle et que mes traits sont si fins et bien c'est...

Encore une fois, elle fît languir sa nouvelle amie. Le sourire aux lèvres, l'humaine se doutait bien qu'elle s'amusait avec elle. Thaiyla scruta les alentours afin de voir si quelqu'un voulait se lever et s'avancer vers eux. Personne ne bougeait de leur place alors elle poursuivit sa phrase.

-C'est parce que je suis faite ainsi. Voilà tout.

Elle s'esclaffa légèrement et repris de son sérieux.

-Puisque vous avez lui tout ce livre, j'imagine que vous avez entendu parlé de ceux qui possédaient déjà de pouvoir magique dès leur tendre enfance? Les chevaliers d'émeraude n'ont pas tous acquis leurs pouvoirs grâce à Elund vous savez? Certaines espèces en possédaient dès la nuit des temps. J'en fais parti. Voilà pourquoi j'entend ce que vous pensez. Je suis une fée Mégane et croyez moi, ce n'est pas comme dans les comptes de fées! Nous avons nous aussi nos problèmes. La vie n'est pas toujours rose et...nous avons de dure épreuves à traverser. Comme par exemple, ma grand-mère a disparu il y a plusieurs années.

Mégane se posaient des centaines de questions. Puis Thaiyla elle, serrait alors la bague et le collier un peu plus fermement dans sa main et laissait une petite ouverture afin que Mégane puisse les voir...

-Elle m'a légué ces deux bijoux ainsi que son journal intime. En fait, elle ne me les a pas légué directement mais, personne d'autre dans la famille n'en voulait. Ils possédaient tous une rancune envers elle. Elle a donné naissance à mon père et ensuite, elle s'est envolé. Je suis certaine qu'il lui est arrivé malheur. Jamais elle n'aurait abandonné son enfant, jamais...

Les images de sa grand-mère réapparurent dans sa tête. Les émotions refirent surface et une larme s'affichait. Elle l'essuya rapidement et continua;

-Peut-être en avez-vous entendu parler? Elle a combattu aux côtés de Kira? Cette Kira n'était pas humaine et ressemblait plutôt à une chatte mauve à moitié humaine. Enfin, c'est ainsi que ma grand-mère, Angélique Aiylana, l'avait décrite. Vous savez enfin pourquoi je suis si excité à l'idée de lire ces documents. Je veux seulement savoir ce qui s'est passé avec ma grand-mère. J'aimerais éclaircir ce sujet avec ma famille. Qu'enfin, ils cessent de lui en vouloir autant. Je trouve cela complètement injuste pour elle.

Le regard dirigé vers le livre et les cheveux cachant légèrement son visage, la princesse espérait que son amie l'aiderait. Elle savait qu'elle ne dévoilerait jamais son secret, cependant, peut-être aurait-elle peur? Ça, elle n'en était pas totalement convaincu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Mar 4 Mai - 9:54

Mégane ne savait plus quoi penser, d'habord cette jeune femme devant elle, pouvait lire tout ce qui ce trouvait dans sa tête! Rapidement, une seule chose prit place dans son esprit: le jolie visage de Faolan lui souriant, s'approchant d'elle avec ce regard charmeur qu'il prennait avant qu'ils passent une nuit d'amour. Elle espérait que ses images si Thaiyla les voyaient, lui donnerait envie de regarder ailleurs. Repoussant au plus profond d'elle-même, l'enfant qui lui enflerait le ventre mais aussi sa volonté de rejoindre l'armé de son futur époux. C'est chose devait resté secrète pour son propre bien et pour celui de son tendre amour. Elle se souvenait bien que selon Wellan pour faire partie des chevaliers d'Émeraude, il suffisait de possèder des pouvoirs dès la naissance. Elle n'avait jamais connu personne qui fut ainsi, mais les fées et les elfes étaient reconnus comme des peuples magiques, aux pouvoirs déroutants.

Puis soudain la jeune femme à la chevelure brune, lui parla des Humains comme si elle en était pas une... Elle lui parla d'Angélique, une fée qui s'était join à l'ordre des chevaliers d'Émeraude près de 100 ans plutôt, lui disant qu'il s'agissait de sa grand mère... Avant même qu'elle le lui révèlle, Mégane avait comprit que sa nouvelle amie était une fée. Ça première réaction fut de se demander ou étaient passé ses ailles. Elle n'en avait pas... un instant de calme, lui rappela la jeune Ariane, qui alors qu'elle était encore une enfant dû se rendre chez ses parents pour demander à son père de les lui retirer. Était-ce ce qu'avait fait Thaiyla?

La jeune fille ne put s'empècher d'ouvrir de grand yeux rond. Elle s'en voulait de dévisager son amie ainsi, mais c'était plus fort qu'elle. Elle n'avait rien d'un monstre de foire, elle était plutôt extrèmement jolie! D'ou venait toutes ses histoires sur leur peuple qui nous empèchait de les visiter et qui nous effrayait au point de nous retirer même l'envie de marcher à travers leurs royaumes? Ainsi, Derek s'y était aventuré et il semblait en être sortie indemne?! Nombreuses étaient les questions qui avaient assaillies l'esprit de la jeune domestique. Elle repoussa ses longues mèches rousses dans son dos et posa sur la fée un regard qu'elle voulu des plus normal.

-Une fée? Angélique....

Son cerveau semblait paralysé, elle ne savait pas par ou commencer...

-Angélique est énoncée dans le récit de Wellan, mais rien de très utile, il parle d'elle seulement pour dire à qui elle fut jumelée et qu'elles enfants elle prit sous son ailles par la suite. Évidement, il avait écrit qu'elle venait du royaume des Fées! Et il a décris le jour ou son tuteur et elle on dut retourné au royaume des Fées afin de lui retirer ses ailles.

Un moment son regard s'absenta dans le dos de la jeune femme brune.

-Autrement, je n'ai rien lu sur votre ancètre... Évidement, je n'ai pas encore eu l'occasion de parcourir tous les bouquins qui se cache ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaiyla
Princesse des Fées
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 29
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Mer 5 Mai - 14:41

Thaiy' ne pouvait s'empêcher d'être déçue. Meg' n'avait rien lu d'autre à propos de sa grand-mère. Cependant, elle n'avait pas lu tout les ouvrages. Ce n'était donc pas peine perdu. Il restait un brin d'espoir et la princesse des fées s'y accrochait fermement.

Avec son aide, elle n'avait qu'à chercher ailleurs! La fée lui dit alors;

-Très bien, je le lirai quand même afin d'en savoir d'avantage sur les chevaliers d'Émeraude mais d'abord, je vais chercher dans un autre livre. Vous devez vous demander pourquoi je tiens fermement ces deux bijoux? La simple raison est que si je les lâche complètement, ils se dirigeront directement vers un bouquin précis. Enfin, j'imagine puisqu'ils sont attiré magnétiquement vers ce bouquin.

Thaiy' lâcha alors la bague et celle-ci se colla directement sur la couverture du livre de cuir. La princesse continua alors;

-Je vais aller voir vers quel document ce collier me mènera!

Elle se leva alors et marcha environ quatre mètres vers l'avant. Tout en cachant le collier, Thaiy' le tint par la chaine argenté et laissa la pierre d'Émeraude se lever et se trémousser devant un livre de couleur mauve. Une couleur bien apprécié chez les Elfes ainsi que les Fées. Thaiyla le saisît alors rapidement et retint fermement son collier entre ses doigts. Toujours aussi excité que quelques minutes plus tôt, la fée souriait à son amie, toujours assise à sa place.

-Je crois que c'est le bon livre. Celui-ci devrait m'en apprendre d'avantage. Vous voulez savoir pourquoi? Simplement pour la raison qu'il est mauve. Cette couleur nous désignes, nous les fées ainsi que les elfes.

Thaiy' ouvra alors ce dernier à la première page et remarqua que l'écriture était la même que celle d'Angélique. Elle ne pût s'empêcher d'exprimer sa joie en enlaçant sa nouvelle amie et en lui disant;

-Ça y est! J'ai trouvé quelque chose qui m'aidera à en apprendre d'avantage! J'en suis convaincue! Quand Derek sera au courant, il sera content pour moi lui aussi! Je dois me mettre à lire immédiatement!

Pour ne pas être trop impolie, Thaiyla lût à voix haute.

-Cher journal, aujourd'hui et ces derniers jours n'étaient pas des journées comme les autres. J'ai rencontré un homme des plus charmant nommé Kerwin. Il est si extraordinaire! Il n'est pas un chevalier d'Émeraude comme moi mais, il est tout ce que j'ai recherché toute ma vie. Je n'ai pas peur qu'il soit tué durant une guerre. Je sais qu'il m'attend au Royaume des Fées. Il ne cesse de me demander de quitter mes frères et soeurs d'armes. Cependant, j'en suis incapable. J'aime cet homme plus que tout mais je ne peux pas faire cela. C'est ma destinée et tant que la menace sera présente, je ne cesserai pas de combattre. Amecareth est toujours vivant et cherche toujours Kira, sa fille ainsi que Lassa. J'espère qu'un jour nous pourrons vivre sans avoir peur d'être attaqué. J'espère un jour pouvoir me permettre d'avoir un enfant minimalement. J'espère tant de chose! Avoir de petits enfants et...

Thaiy' s'arrêta là quelques secondes et tenta de reprendre son souffle. C'était beaucoup d'émotion tout cela puisque cette personne , elle l'avait connu. Brièvement mais tout de même, elle l'avait connu. C'était la seule personne qui était tout comme elle dans sa famille. Thaiy' continua alors à lire à voix haute...

-Et vivre en famille, tous ensemble. Kerwin veux que je l'épouse. Il m'aime vraiment et moi aussi. Par contre, si je l'épouse, je serai un princesse...

Thaiyla ne pût s'empêcher de sourire à cet instant et de diriger son regard vers Mégane. Elle venait tout juste de lui prouver qu'elle était une princesse. Thaiyla lui confirma ensuite la chose;

-C'est ce qu'elle fît. Elle épousa mon grand-père Kerwin et donna naissance à mon père, Arwen. Ensuite mon père épousa Almerys et ils me donnèrent naissance. Voilà! Vous savez pratiquement tout. Je suis la princesse Thaiyla Aiylana du Royaume des Fées. Puis, je vous en prie, ne changez pas d'attitude avec moi! Restez tel que vous êtes. Là, la seule chose que je veux découvrir c'est ce qui s'est passé après la naissance de mon père. Où est-elle allé?

Se mordillant la lèvre inférieur par signe de nervosité, Thaiyla feuilletait le bouquin à la recherche de renseignements croustillants. Tandis que Mégane elle, était toujours sous le choc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Mer 12 Mai - 20:58

Mégane écoutait Thaiyla en rêvassant, elle ne pouvait pas en faire autrement. La seule chose à laquelle elle était capable de penser s'était le pays des fées. Elle avait accoté son menton dans la paume de sa main et son coude reposait sur la table de la bibliothèque. Par Parentar, elle aurait rêver de visiter un endroit comme celui là. Elle se souvenait comment Wellan décrivait ce pays. Il parlait de fleurs géantes aux couleurs exantriques et d'un palais qui devenait invisible. C'était sans doute des émissions que les fées préféraient garder pour eux, alors elle chassa cette pensée de son esprit.

Puis, avait-elle rêvé ou ce que venait de lire Thaiyla dans le journal de sa lointaine parente, faisait d'elle une princesse?? La jeune femme à la chevelure noir confirma le fait, il n'y avait rien de plus clair et de plus précis. Thaiyla était une princesse. Et le fait bien qu'annoncé avec un calme plat, eu l'effet sur Meg' d'un immence coup de poing. D'abord, elle n'avait pas agit comme il se devait avec elle, même si cette dernière demandait qu'elle ne changea rien. Ensuite, elle avait eu l'impression qu'elle aurait pu être ami avec cette femme du pays des fées, pourtant, elle était une princesse et Mégane n'était qu'une domestique. Leur amitié semblait impossible; la distance, leur rang, leur univers et leur préoccupation.

Mégane resta immobile espérant que son changemant d'humeur passerait innaperçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaiyla
Princesse des Fées
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 29
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Mer 12 Mai - 23:59

La jeune princesse sentît la tristesse de sa nouvelle amie et s'interrogea aussitôt. Elle lu légèrement les pensées de l'humaine et entendît qu'elle ne pouvait malheureusement pas être l'amie d'une princesse. Ce qui était totalement faux. Rien ni personne n'empêcherait Thaiy' de parler à qui que ce soit. Elle adorait cette femme à l'âme pure et désirait plus que tout être sa meilleure amie. Ou du moins, une très bonne amie. Elle décida alors de lui rétorquer ceci;

-Vous savez, je suis une adulte maintenant. J'ai le droit de faire ce qui me plaît, ou presque. La seule chose dont je n'ai aucun choix est de me marier avec le prince cadet des elfes, régner sur le Royaume des fées. Le reste, je fais ce que je désire. Je n'ai pas l'intention de quitter ce royaume et ne plus jamais vous revoir par la suite. C'est totalement contre mes intentions. J'avais plutôt pensé à vous inviter prochainement dans mon royaume. Mes parents ne doivent pas resté borné comme ils le sont. Je m'arrangerai en temps et lieu pour leur annoncer votre venue. Enfin, si cela vous intéresse bien sûre. Vous savez, je serai Reine prochainement. Ce sera donc moi qui gouvernerai. Le prince cadet des elfes, ne décidera en aucun cas, des choses qui seront contre mon gré. Je ne veux perdre votre amitié. Je tiens énormément à vous. Peut-être même plus qu'à Derek, si je puis me permettre.

Le visage de Mégane s'adoucît alors et laissa place à un léger sourire des plus réconfortant pour Thaiy'. Comblé de bonheur, la petite fée continua ce qu'elle avait à lui dire.

-Vous êtes une personne exceptionnelle à mes yeux et j'aimerais beaucoup vous faire découvrir mon monde à moi. Comme je vous l'ai dit plus tôt, je dois confirmer la chose avec mon paternel mais je ferai tout en mon pouvoir pour que vous puissiez venir le plus rapidement possible. Je crois bien avoir un argument de taille dont il ne pourra point discuter. Angélique est sa mère et je dirai qu'elle a fréquenté des tas d'humains. Qu'elle a combattu à leur côtés et que vous n'êtes pas méchant du tout. De toute façon il pourra lire dans vos pensées, si vous lui donnez votre accord. Moi je le fais ici, puisque je ne suis pas dans mon territoire. Chez moi, ce serait l'enfer si tout les habitants le faisaient constamment.

Thaiyla tourna alors son regard vers le bouquin, toujours ouvert et qui l'hantait depuis quelques minutes. Elle avait envie de le lire le plus rapidement possible pour en connaître d'avantage sur sa grand-mère. Cependant, elle attendait une réponse de sa meilleure amie. Celle avec qui elle allait tout partager. Ses plus grands secrets et les meilleurs moments de sa vie. Si Thaiy' aurait été un homme, elle l'aurait épousé! Cette femme était si pure et si douce, que sont regard semblait brillé de plein fouet. Quelque chose qui était bien rare de nos jours.

Puisque Thaiyla était de plus en plus nerveuse et excité, elle décida de s'attacher les cheveux afin de ne plus les avoir directement dans le visage. Cela bien sûre, en faisant attention de ne pas dévoiler ses petites oreilles pointues. Ce serait le drame si elle se faisait prendre ici-même, à Rubis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Jeu 20 Mai - 12:31

Mégane sentit les larmes lui monter aux yeux, elle aussi pouvait sentir qu'il y avait un lien tout a fait innabituelle qui circulait entre la princesse et elle. Elle lui sourrit en lui montrant chacunes de ses dents blanches, une de ses grimaces qui faisait mal aux joues.

Un jour visiter le royaume des fées??? L'idée lui semblait tellement alléchante, tellement folle. Quelques heures plutôt même totalement impossible. Déjà elle sentait l'excitation d'un telle périble montrer en elle...

-J'aurais tant de choses a vous racconter. Je sens que malgré distance et imprévus nous serons toujours des amies de coeur!

Meg' déposa sa main sur l'avant bras de Thaiyla.

-Je veux que vous puissiez prendre connaissance des ses pages écritent par contre ancètre. Ses pages doivent vous démandez!!! Elles rendraient, chez moi, impossible de vous parlez bien longtemps! Elle poussa un petit rire. Alors je vais arrêter tout de suite mon babillage avant qu'il ne prenne des mesures impossibles à contrôler et vous premettre de lire un peu... Je serai dans le château si vous me cherchez!

Elle se releva doucement afin de ne pas brusquer la princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaiyla
Princesse des Fées
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 29
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Jeu 27 Mai - 18:26

Une fois la silhouette de Mégane disparu, la princesse se mît à lire ce qu'elle recherchait depuis des années. Les écrits de sa grand-mère valaient très cher à ses yeux. Tous ses mots, elle les avalaient avec excitation et tentait de retracer le moindre indice. Un indice qui pouvait la mener jusqu’à Angelique ou jusqu’à une information quelconque qui lui dirait ce qui lui est arrivé. Peut-être était-elle parti par choix, nul ne le sait. C’est ce que Thaiyla tentait de découvrir en lisant ces lignes. Soudain, un passage la toucha énormément...

Je l’aime tant cet homme. Je sais, je ne cesse de parler de lui. C’est qu’il me fascine. Autant sa beauté que son âme. Nous sommes fait l’un pour l’autre je le sens. Cependant, abandonné tous mes frères et sœurs d’armes, je ne peux le faire. Du moins, pas pour l’instant. Tant et aussi longtemps que la guerre durera, je ne pourrai cesser de combattre. J’aimerais bien avoir un enfant avec lui mais durant une aire comme celle-ci, je ne pourrais profiter de tous ces moments magiques qui m’attendent. Je sais qu’il souffre par ma faute mais il doit également me comprendre. Je n’ai pas le choix.

Quelques pages plus loin, l’histoire personnelle de sa grand-mère devînt des plus intéressante.

La guerre est enfin terminé. Peut-être est-ce les dernières pages que je laisserai ici. Je ne crois pas revenir à Rubis a moins qu’il y ai un danger qui nous guettes tous. Je dois me rendre au Royaume de Diamant afin d’y saluer quelques connaissances et ensuite, je rentre chez moi. À cet endroit, j’épouserai l’homme qui me fait tant rêver depuis des mois et j’aurai un enfant. Je ne sais pas si je vais avoir un garçon ou une fille mais peu importe le sexe de celui-ci, je resterai à ses côtés jusqu’à mon dernier souffle.

Thaiyla relût alors cette dernière phrase plusieurs fois dans sa tête. Comme si elle n’arrivait pas à y croire. Elle le savait depuis si longtemps. Depuis sa naissance qu’elle entendait ici et là qu’Angelique n’avait pas sût s’occuper de son rejeton . Également, que si le paternel de cet enfant n’aurait pas été présent, celui-ci aurait été abandonné totalement. Bien qu’il fût d’une famille royale, possédant plusieurs nounous, la présence de sa mère était nécessaire. Ce que Thaiyla comprenait parfaitement.

Avec cette découverte, le blâme n’était pas à Angelique. Un malheur lui était arrivé et elle devait trouver ce que c’était. Elle continua alors sa lecture de plus en plus concentré dans celle-ci.

Si jamais j’ai une fille, celle-ci héritera de mes deux bijoux préférés. Un collier et une bague qui me sont très cher et qui m’ont été offert par une habitante du Royaume des elfes. Ils ne sont peut-être pas de valeur royale mais, au sens sentimental oui ils le sont.

La princesse effleura alors d’un doigt les deux bijoux qu’elle tenait toujours entre ses mains. Une douce chaleur émanait de ceux-ci et un apaisement se fît sentir à l’intérieur d’elle. Elle savait que cela venait d’eux. Elle les serra donc contre sa poitrine et y déposa un léger baisé rapidement pour ne pas être aperçût par quiconque étant présent dans la pièce. Le soleil commençait à atteindre les collines et la petite fée n’avait même pas vu le temps passer. Elle lût alors quelques pages de plus, afin d’abreuver son avidité face à cette histoire si fascinante. Puis, finalement elle lût le bouquin au complet et trouva un indice de ce qu’elle cherchait depuis des lunes...

Me revoilà, plusieurs années plus tard. Mon fils est maintenant âgé de trois mois et je suis la femme la plus comblée au monde. Nous l’avons nommé Arwen. Un nom que j’aimais bien particulièrement en raison de sa facilité à prononcer. De plus, avec le nom de famille cela a énormément de cachet. Je ne dors pratiquement plus tellement j’ai envie d’être à ses côtés. Mon mari se plaint que je le met de côté mais il comprend ce que je ressens puisqu’il fait la même chose que moi. Je me sens légèrement coupable par contre de lui offrir la vie pour une seule raison. Celle dont il n’aura aucun autre choix qu’être Roi des Fées. C’est une tâche lourde et difficile mais je sens qu’il saura gouverner ce peuple. J’ignorais totalement que mon mari était pour être roi quelques jours à peine après notre mariage. Je dois dire qu’il a assez bien caché son jeu. Je n’allais pas refuser son amour pour cette raison, je l’aime beaucoup trop. Alors voilà ma vie. Je suis une fée comblée et retraité. Je venais tout simplement visiter Rubis avant mon retour à la maison. J’ai malheureusement appris aujourd’hui qu’une amie très chère à mes yeux, était malade au Royaume d’Opale. Je viens tout juste d’écrire une lettre adressé à mon mari lui expliquant un léger retard de ma part pour cette raison. Je suis certaine qu’il comprendra. Nos frères et sœurs d’armes sont très cher à nos yeux, autant que notre famille. Donc dans deux jours, je devrais être de retour chez moi aux côtés de ma nouvelle famille dont je suis complètement folle. C’est ici que je te dis adieu et que toi, qui lit ces mots, je te souhaite tout le bonheur du monde.

Cordialement, Angelique

 

Le souffle coupé à nouveau, Thaiyla referma le livre. Elle ferma ses yeux qui brûlaient de pleins fouet et une larme s’écoula, une larme de tristesse mélanger à de la joie. Elle aimait tant cette femme qui lui était, en partie, inconnue. Elle la connaissait que par ses paroles et elle venait tout juste de trouver le dernier livre qu’elle avait rédiger. Le cœur lourd, Thaiyla rangea le livre dans la bibliothèque situé à quelques pas d’elle et quitta cette dernière.

Tentant tant bien que mal de se dire qu’elle trouverait sans doute autre chose à Opale, elle essuya ses larmes qui ruisselaient sur son doux visage. Elle entra dans la chambre de Derek qui lui avait été donné et se coucha sur le lit les yeux larmoyant. Tout en s’endormant, elle s’imagina annoncer la terrible nouvelle à son paternel. Tous deux fondant sans doute en larmes durant un court instant et tâchant de ne plus y penser pour ne pas s’effondrer en pleurs à nouveau. Toute ces images, elle les voyait et cela lui déchirait le cœur. Par contre, ce qu’elle ne se doutait point, était que Mégane était de l’autre côté de la porte et l’entendait hoqueter depuis quelques secondes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   Jeu 4 Aoû - 7:56

Meg' était trop curieuse, elle passa a plusieurs reprise devant la chambre du prince alors qu'elle vaquait aux taches du fin de la journée. Ce n'est que lorsqu'elle entendit les sanglots étouffés de la jeune fée qu'elle se decida d'entré à nouveau. Sur la pointe des pieds, délicatement elle poussa la porte, Jetta un coup d'oeil pour s'assurer qu'elle était bien seule et alla s'agenouillée près d'elle. Posant une main délicate sur celle de son amie, elle tourna vers Thaiyla un regard remplis de questionnements.

-Que vous arrive-t-il? Puis-je faire quelque chose?

La jeune femme rousse, laissa un sourire invitant prendre place sur son visage. Elle aurait voulu pouvoir alléger la peine que ressentait cette femme, sachant très bien que parfais seule le temps pouvait venir a bout de certains maux...



Tout au long de l'après midi qu'elle avait passé seule à travaillé, Meg' c'était posé mille et une questions sur Thayila, sur le royaume des fées, sur leurs coutumes, sur les pouvoirs hors du commun qui habitait leur corps et aussi sur leurs hommes.... Pourtant, elle savait que ses nombreuses questions resteraient encore un long moment sans réponse.



Elle jetta un regard vers la petite fenêtre, bon dieux que le soleil était déjà bas... On devait déjà l'attendre en cuisine... Elle serait en retard voilà tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Derek [ PV Thaiy' & Meg' ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE
» Inscription de Derek Sagan
» Fouille la chambre de Mirta
» Chambre de Nico

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers dÉmeraude :: LES INDÉPENDANTS :: — Le Royaume de Rubis :: Le château de Rubis-
Sauter vers: