AccueilAccueil  EnkidievEnkidiev  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un retour devancé (finit)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 8 Nov - 19:34

Mégane dut se résoudre a quitter la chambre, car malgré toutes les protestations et les "je vais bien", elle était pâle et cela semblait inquiéter Faolan bien plus que Meg' elle-même. Lorsqu'elle eut comprit que rien n'y ferait, elle se contenta simplement de marcher droit plutôt qu'à reculon.

Une nouvelle nausé la prit alors qu'ils étaient enfin parvenus au chevet des guérisseurs. Cette fois parcontre, elle parvint a retenir le flu qui avait envie de sortir en respira avec emplitude. Elle n'eut pas besoin de parler pour que l'un des homme présent passe une main lumineuse au dessu d'elle. Jamais Mégane n'avait encore admiré la magie, si toute fois elle savait pertinement que cela existait. Il lui fallut quelques secondes seulement pour comprendre le mal qui habitait la jeune rousse. Il lança un regard vers le général de Rubis et avec un sourrire en coin s'adressa à Mégane.

-Le seul mal que je vois en vous, est un don... Vous êtes enceinte mademoiselle.

Deux billes rondes et foncées. QUOI? Une bouche pendante et pateuse. COMMENT? Un corps devenu aussi mou qu'une loque. IMPOSSIBLE! Mégane était certaine d'avoir prit les précautions nécessaire en évitent les rapports sexuelles les jours ou le danger d'avoir un enfant était là. Et pourtant voilà qu'elle semblait enceinte. Elle posa sa propre main contre son ventre, abasourdie par la nouvelle, nouvelle qui ne pouvait n'être qu'une erreur. Pourtant, l'homme semblait bien certain de ce qu'il avançait. Les deux hommes s'éclipsèrent sentant soudain l'ambiance s'allourdir, était-ce leur magie qui leur avait permis de comprendre qu'il vallait mieux laisser le couple seul? Mégane n'en sut jamais rien, elle releva la tête vers Faolan et tout ce qu'elle fut capable d'articuler fut un misérable "Désoler"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 8 Nov - 19:47

Lorsque le guérisseur leur annonça la bonne nouvelle, Faolan n'en croyait tout simplement pas ses oreilles. Mégane, enceinte? C'était fabuleux! Il était si heureux! Cependant, une certaine angoisse perçait au fond de son ventre. Il rattrapa les deux guérisseurs et leur ordonna de ne rien dire sur l'état de Mégane. Il ne voulait pas que les rumeurs fusent et que tout cela tombe sur Mégane. Revenant vers sa fiancé, alors qu'elle mumurait un désolé, il crut qu'il allait tomber par terre. Comment ça désolé? C'était pourtant une excellente nouvelle? Pourquoi devait-elle être désolé?

-Mais que dites-vous là? Comment cela désolé?

Faolan était abasourdi. Il flottait sur un nuage et semblait incapable d'en redescendre. Et maintenant Mégane ne semblait pas vous l'accompagner sur ce nuage. Il ne comprenait pas pourquoi Meg se sentait ainsi. Était-ce parce qu'elle avait peur qu'elle lui cause des problèmes puisqu'ils avaient commis un acte qui devait, habituellement, être fait dans les liens sacrés du mariage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 15 Nov - 23:53

Mégane redressa la tête en entendant que Faolan lui demandait pourquoi elle était désolée. Il lui semblait pourtant que c'était évident: comment pouvait-elle être heureuse de cette grocesse alors qu'elle ignorait si cela facherait le général. Peut-être cacherait-il sa déception devant elle, pour l'épargner, car il l'aimait elle le savait.

- J'avais pourtant cru avoir prit les dispositions pour que ça ne se produise pas avant notre mariage. Nous n'avons même pas encore réellement parler d'avoir des enfants. Peut-être auriez vous préférer qu'on attendent encore quelques années afin d'éviter cette recrudécence de guerre. Les acalmies sont préférables pour mettre des enfants au monde. Et je voudrais tellement que son père puisse être présent! Je sais que vous avez un devoir, et je le respecte totalement, mais il sera aussi douloureux pour cet enfant que pour moi de vous voir partir à la guerre. Je ne voulais pas vous pour presser en tombant stupidement enceinte, alors que nous ne sommes même pas encore proprement marié!

La jeune femme se releva doucement, réfléchissant soudain a toute vitesse. Était-elle donc enceinte alors qu'elle procédait à son jeûne du désespoire? Avait-elle peut-être risquer la vie de se petit être qui grandissait à l'intérieur d'elle? Soudain, Mégane déposa une main contre son ventre, il n'avait rien de celui d'une femme enceinte, mais d'ici quelques mois, elle aurait prit cette courbe imposante. Elle se rendit tout près du général et entoura son cou de ses bras. En le regardabt droit dans les yeux, elle reprit la parole:

-Je suis désolée, cette nouvelle devrait m'emplire de joie, j'en suis consciente. Mais j'en serai incapable tant que je ne saurai pas avec véracité ce que vous en pensez! S'il vous plait, ne cacher pas votre déception s'il y en a une. Je pourrai très bien être assez forte pour vivre avec, je vous le promet! Et je ne vous en garderai aucune rancune!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Ven 27 Nov - 22:32

Après les quelques secondes de joie qu'il avait éprouvé suite à cette nouvelle, la dure réalité le rattrapa cruellement, refermant son visage heureux dans une froideur glaciale. Tout d'abord, Mégane n'avait pas totalement tort sur le point de vue de la guerre. Il savait que c'était difficile pour elle de le voir quitté, il en avait vu les méfaits à son retour avec le jeûne involontaire qu'elle avait fait. Ensuite, venait les foutus commérages et les paroles de son père lui revenaient en tête. Une de leurs conversations lui revenait clairement en mémoire.

''Mon fils, avait-il commencé, tu sais tout comme moi que plus tard, tu auras à choisir une épouse pour fondé ta famille. Je ne veux t'imposer personne, c'est ton choix de vouloir passé ta vie avec une certaine personne. Et si tu veux un bon conseil, attends après le mariage avant de lui faire des enfants. Cela t'évitera de nombreux problèmes de commérages venant des mauvaises langues!''

Ces paroles étaient restés gravés dans sa mémoire depuis que son défunt père les lui avait dites. Il eut l'impression qu'il avait déçus son père, même s'il ne s'agissait que d'un conseil qu'il lui avait donné. À chaque fois qu'il avait reçu un conseil de son paternel, il ne l'avait pas totalement écouté et cela l'avait mené dans quelques embarras à l'occasion. Il appréhendait ceux qui allaient venir avec une certaine anxiété pour Mégane. Il imaginait déjà les mauvaises langues du château qui n'était pas à manquer dans le paysage. Il s'en voulait à lui-même de la mettre dans une telle situation, mais il lui en voulait aussi d'être tombée enceinte. Elle avait pourtant pris toutes les précautions qu'il fallait pour éviter cet incident, mais on dirait qu'à quelques parts, elle avait été moins vigilante. Il resta un bon moment sans rien dire, le silence froid s'insinuant douloureusement entre lui et sa fiancé.


-Vous auriez dû être plus vigilante, Mégane.

Ces quelques mots avaient été prononcé dans un calme quelque peu déstabilisant par la froideur de son visage. Il lui tourna lentement le dos, le regard perdu, ses pensées étant préoccupé par les prochains jours. Leur mariage devrait être célébré beaucoup plus rapidement pour éviter les commérages et les éventuelles problèmes d'honneur qui s'accumuleraient sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Ven 27 Nov - 23:06

Mégane n'en crut pas ses oreilles, ni ses yeux d'ailleurs. Le visage de Faolan était si dur et froid, rien a voir avec l'homme qui lui sourriait quelques instants plutôt. Et les quelques mots qu'il avaient dit: Vous auriez dû être plus vigilante, Mégane. Une phrase si courte pour exprimer tout son ressentiment. La rousse était si habituée maintenant au général doux et affectueux, mais celui qui l'aimait éperdument c'était effacé dans l'ombre de l'homme d'arme. Et si elle avait attendu en le regardant dans les yeux qu'il parle, ses mots avait été si lourd que ses paupières s'étaient refermées d'elles-mêmes, emportées par le poids du message.

Après une pause qui parrut une éternité pour la jeune femme, Mégane se redressa et s'approcha à pas lent de l'homme qu'elle aimait. Elle n'allait pas l'obliger à endurer sa présence plus longtemps. En gardant une distance respectueuse entre elle et le général, elle déposa une main contre son torse. Le contact la brûla, c'était comme une décharge électrique. Elle leva des yeux désolés vers lui et prononça quelques mots, la voix faible.

-Je sais parfaitement, figurez-vous! Je... je ne vous obligerai pas a subire d'avantage de ma présence ce soir. Bonne nuit mon amour...

Et sans lui laisser le temps de répondre, elle tourna les talons et quitta la pièce en refermant la porte derrière elle. Elle était parvenue a garder son calme devant cet homme qu'elle ne reconnaissait soudainement pas. Mais cacher derrière ce mur, elle laissa les larmes qui menaçaient de faire exploser ses yeux couler librement. Elle partit alors à la course pour rejoindre sa chambre, elle n'avait plus qu'une seule envie, s'écraser dans un lit et pleurer toutes les larmes de son corps, jusqu'à se désècher comme une tomate au soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Ven 27 Nov - 23:21

Cela lui fendait le coeur en deux d'avoir à blessé Mégane ainsi, mais il avait tout de même une image à garder. Il ne faut pas oublié que depuis sa jeunesse, son père lui avait enseigné, à lui et son aîné, des valeurs qu'il jugeait essentiel et des façons de penser qu'il jugeait adéquoite. C'était douloureux, mais il savait qu'il s'en remetterait. Il aimait toujours Mégane malgré la froideur qu'il lui avait affichée. Et si jamais elle décidait de ne plus vouloir l'épouser, il l'obligerait peut-être à le marier malgré tout. Sur cette pensée, il quitta la pièce d'un pas calme et d'un air froid.

Il se rendit dans la cour. Quelques jeunes recrues étaient toujours présentes et s'entraînaient avec acharnement. Ils désiraient tant être sous les ordres de Faolan la prochaine fois qu'une compagnie partirait qu'ils avaient décidé de s'entraîner encore plus.


-Redresse toi, tu es trop penché. Et toi, cesse de toujours plié autant ton genoux, tu finiras par te faire tué.

leur lança-t-il froidement. Il se rendit à l'écurie et sella lui même son cheval avanat de l'enfourché et de quitter l'enceinte du château rapidement en direction du village. Il savait qu'en faisant la fête il parviendrait à se changer les idées.

Il ne revint que quelques heures plus tard, avant que les portes du château ne se ferme. Il ramena sa monture à l'écurie et la confia au palefrenier et retourna à sa chambre en titubant. Dans sa tête toute embrumé, il s'attendait à voir Mégane l'attendre comme à l'habitude dans sa chambre, mais ne l'y vit pas. Lorsque Faolan était fatigué, il s'emportait facilement. Mais ivre comme il l'était, c'était encore pire. Lachant un cri de rage, il se mit à démolir une partie du mobilier de sa chambre avant d'arriver à se calmer. Il s'étendit sur son lit et tomba endormi, les effets de l'alcool aidant à son sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Sam 28 Nov - 0:12

Des heures durant, Mégane se tourna et se retourna dans son lit. Au début les larmes n'en finissaient plus de couler, mais vers les premières heures du matin, elle se retrouva à sec, incapable de pleurer plus et incapable de dormir aussi, même si elle était épuisée. Alors, elle décida de se lever, elle erra un moment dans le château, évitant les zones ou les soldats avaient l'habitude de se tenir. Finalement après, quelques minutes, sa marche la conduisit à l'estérieur de la forteresse, vers la forêt, l'endroit ou elle avait rencontré pour la première fois Faolan.

En regardant la lune, elle tentant de chasser son amant de sa penser, de chasser également l'enfant qui grandissait dans son ventre, mais chasser son propre ventre, et son propre coeur, c'était impossible, alors la douleur était toujours bien là. Elle se rendit à l'étang, un endroit magnifique, mais cette fois, elle n'entra pas dans l'eau. Elle n'avait pas la force de se dévêtir et encore moins celle de nager. Elle marchait à pas lent, s'appuyant ça et là contre un arbre pour reprendre son souffre.

Elle aurait du savoir, Még' était une fille intelligente pourtant, et Enkidiev était un continent remplis de danger. Pourtant, ce n'était pas la première fois qu'elle s'aventurait seul dans ses bois. Peut de chose lui était arrivé jusqu'ici, une petite foulure, rien de grave...

Alors, près arrivé près de la rivière, elle s'immobilisa, elle n'avait pas envie de dormir, elle n'avait pas envie de retourner au château. Elle trouva un gros rocher tout près de l'eau et décida de s'y étendre, la nuit n'était pas trop froide et les bruits de la forêt eurent tôt fait de clamer la tristesse qui habitait son coeur. Elle s'endormit, enfin.

Au matin, ce furent les claquements de sabots qui la réveillère. Un homme aux cheveux hirsutes la regardait les bras croisés à l'orrer de la forêt. Il avait sur son visage un drôle d'aire, et quand il écarta les lèvres dans une grimace qui se voulait un sourrire, elle découvrit qu'il lui manquait plusieurs dents.

-Alors jeune demoiselle, on a dormi à la belle étoile? Dit-il en s'approchant maintenant.

Mégane ne sut pas réellement ce qui l'allarma en premier, mais dès le début le visage de l'homme l'inquiéta, qu'avait-il en tête, est-ce que cela faisait longtemps qu'il l'observait? Elle se leva donc d'un bon, redécouvrant que ses muscles n'avaient plus aucune énergie.

-Hey ho! Part pas, je... enfin... je voulais simplement m'assurer que tout allait bien pour vous! Il est rare qu'on trouve une aussi jolie jeune femme endormit en pleine forêt, je me demandais s'il ne vous étais pas arrivé quelque chose, vous comprenez?

Elle ne bougea pas, écoutant les paroles de l'homme, ayant soudainement l'impression qu'il était franc. Ce qu'elle pouvait être naïve! Lorsqu'il fut assez près, il sauta sur Meg' et l'attrapa au cou. La tenant ainsi, il l'adossa a un arbre et approchant sa bouche remplis de dents pouries de l'oreille de la jeune rousse, il lui murmura:

-Si tu cris, je t'égorge comme un cochon! T'es mieux d'être fine et de te laisser faire, sinon j'te promet de toutes mes forces que tu vas le regretter ma jolie!

Le souffle coupé, terrifiée, Mégane ne bougea pas d'habord. Elle se laissa faire, lorsqu'il commença a la toucher ou seul Faolan avait eut droit de le faire. Mais lorsqu'elle sentit qu'il était sur le poids de la violer, la panique monta en elle. Il n'y avait qu'une chose à faire, courrire le plus vite que ses muscles endolories le lui permettrait. Elle lui asséna d'abord un coup sur la tête et un autre entre les jambes, l'homme l'achat sa prise et elle bondit comme une gazelle, courant a toute jambe vers le chemin. Crier était inutile, personne ne l'entendrait ici de toute façon. Mais l'homme la ratrappa, agrippa sa robe et la déchira en grande partie avant de l'applatir contre le sol. Un coup de poing en plein ventre, lui étouffa un cri.

C'était déjà trop tard, elle perdrait son enfant, et cet homme prendrait une partie de sa vie dans les minutes à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 29 Nov - 19:58

Faolan se réveilla de mauvaise humeur ce matin-là. Sa tête lui faisait mal à cause de l'alcool ingurgité en grande quantité la veille au soir et par sa colère qui n'avait pas diminué de beaucoup. En voyant les dégats qu'il avait causé, sa colère diminua étonnament. Il soupira de découragement envers lui-même. Il aurait à débourser pour un remplacement du mobilié qu'il avait détruit.

En enfilant des vêtements propre, il songea qu'il devrait aller s'excuser auprès de Mégane. Tout ce qu'ils avaient à faire c'était de devancé le mariage de quelques semaines. Rien de bien grave, c'était réalisable. Quelques-uns de ses soldats s'étaient mariés encore plus rapidement. Si eux le pouvaient, alors lui aussi en serait capable. Mettant son épée à sa ceinture ainsi que son poignard, il sorti de ses appartements et parti à la recherche de Mégane.

Il se rendit à l'endroit dans lequel elle travaillait habituellemenet, mais ne la vit pas. Il commença immédiatement à être un peu inquiet. Il se rendit aux chambres des domestiques et ne l'y vit pas plus. Son inquiétude monta d'un cran alors qu'en se rendant à l'endroit qu'il l'avait amené la veille pour pratiquer l'épée totalement vide d'une quelconque personne. S'informant auprès des domestiques, personne ne l'avait vu récemment.

Il se rendit rapidement à l'écurie et fit seller son cheval qu'il enfourcha rapidement. Quittant rapidement le château, il songeait à un endroit où elle aurait pu se trouver. Lorsqu'il crut finalement trouver un endroit, il bifurqua brusquement vers la gauche, vers la rivière. Il souhaitait tant qu'elle ne se soit pas mise dans le pétrin encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 29 Nov - 20:23

-Comment tu t'appels ma jolie?

Mégane s'obstinait dans son mutisme, pourtant, elle était étendue sur le sol, n'ayant plus la force de se relever. Elle avait essayé, mais a chaque fois l'homme avait logé un nouveau coup de poing dans son ventre ou dans ses côtes. Elle avait trop de difficulter à respirer pour même immaginer être en mesure de courrir, si elle arrivait à se dégager, alors à quoi bon. L'homme crasseux s'était relevé, la maintenant au sol d'une simple pression de pied. Son regard devenait de plus en plus fixe, comme si elle se terrait, quelque part loin, ou il ne pourrait pas aller la chercher.

Ainsi, ne le vit-elle pas se défaire de son linge, elle ne le vit la remontrer sa robe. Elle ne le vit pas prendre possession de son corps et donner des coups douloureux en poussant des râles de plaisir.

-J'te l'avais dit pourtant que t'allais le regretter. Je serai pas gentil avec toi parce que t'es une jolie fille! Hooo Non! T'aurais mieux fait d'être fine, là moi j'ai pas envie de faire attention à ton petit corps tout délicat!

Elle ne vit pas non plus le couteau de chasse qu'il tenait dans sa main droite, elle n'en sentit pas la lame froide qui ouvrait la peau de son ventre. Elle ne sentit pas la douleur, ni les larmes sur ses joues. Elle ne sentit rien jusqu'à se que la réalité la ratrape soudain. Une affreuse crampe au plein milieu du ventre, une douleur qui touchait l'enfant qu'elle portait. Soudain, elle réalisa ce qui se passait soudain une seule chose était encore a faire. Hurler à s'en déchirer les poumons, protester avec toute la force qui lui restait pour que l'enfant qu'elle avait en son sein puisse vivre.

-HAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 29 Nov - 20:52

Alors que Faolan était pratiquement arrivé à la rivière, il entendit un cri de femme. Il reconnut immédiatement la voix de sa fiancé et accéléra l'allure de son destrier afin d'arriver plus rapidement. Comme il le craignait, elle s'était mise dans le pétrin encore une fois.

Ce qu'il vit lorsqu'il arriva sur les lieux lui glaça le sang dans ses veines. Voir sa fiancé en train de se faire violée fit monté sa colère et sa haine en flèche. Descendant rapidement de son cheval, il sorti son épée, prêt à attaquer n'importe quand. L'homme lâcha Mégane immédiatement, balbutiant toute sorte d'excuse pour expliquer ses gestes.

Faolan n'était plus le doux et attentionné fiancé qu'il était avec Mégane, ni même le Général de Rubis. Il n'était plus qu'un homme amoureux fou qui désirait vengé sa fiancée avec toute la haine et la violence qu'il le pouvait. Cet homme le paierait cher pour avoir osé toucher à sa futur femme. Il lui ordonna de ne pas bouger, mais celui-ci, ayant remis ses pantalons, prit ses jambes à son coup. Faolan sorti son poignard et le lui lança. Il alla se planter dans la cuisse de l'homme, le faisant s'effondrer sur le sol dans un geignement pittoyable de douleur. Le visage dur, Faolan s'approcha de lui et retira sans ménagement sa dague. Il n'avait toutefois pas terminer avec lui, sa colère était encore trop grande. Il ne se calmerait que lorsque cette homme aurait cessé de vivre.

Lui flanquant quelques puissants coups de pieds dans les côtes, il le fit se retourner sur le dos. Son visage exprimait la haine, le répugnement et une froideur glacial tout à la fois, appeurant de plus en plus l'homme qui se trouvait devant lui. Il tentait de le supplier de le laisser partir en gesticulant abondament.


-Pourquoi devrais-je te laisser partir?

Sans lui laisser le temps de répondre, il lui fit une entaille assez profonde qui lui traversait le ventre, lui arrachant un cri de douleur. Tout à sa colère, une volée de coup de pieds attaquèrent l'homme qui avait eu le malheur de poser des actes aussi violent sur Mégane. Puis, avant de l'attaquer de nouveau avec sa dague, il lui envoya un puissant coup de pied entre les jambes, lui coupant le souffle net. Reprenant bien en main sa dague, il la lui enfonça juste sous les côtes, lui arrachant un terrible hurlement de douleur.

Réalisant que Mégane se trouvait à quelques pas de lui, il tira l'homme par sa jambe blessé dans les bosquets où elle ne le verrait pas achever l'homme. Elle n'y vit peut-être rien, mais elle entendit cependant les cris de douleur,mais surtout d'horreur, de l'homme qui l'avait violée.

Après quelques instants, Faolan ressorti du bosquet, après avoir essuyé sa dague tachée de sang sur l'herbe. Il avait utilisé les vêtements de l'homme pour s'essuyer les mains qui étaient rouges quelques instants auparavant. Il s'approcha de Mégane doucement, de crainte de l'avoir effrayé dans sa colère aveugle. Il la prit doucement dans ses bras et la serra avec douceur. Il lui marmonna quelques mots de réconfort à l'oreille avec toute la douceur qu'il pouvait exprimer, contrastant énormément avec sa violence d'à peine quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 29 Nov - 21:17

Mégane n'avait pas reconnu son sauveur, elle n'avait simplement pas prit la peine de le regarder. Elle aurait pu deviné qu'il s'agissait de Faolan, il était toujours là pour la sauver, mais cette fois il arrivait un peu tard, le mal était fait. La jeune rousse rampa dès qu'elle sentit que la brute n'avait plus d'emprise sur elle. L'idée de se mettre à l'écart devenait en elle aussi puissant que l'instinct de survie. Elle s'appuya contre un arbre, repliant ses bras contre son ventre. Une douleur aigue la martelait de l'intérieur, surtout son ventre, et sa tête était sur le point d'exploser.

Si l'homme qui lui avait fait subir ses suplices était lui-même en train de souffrir, Mégane n'en vit pourtant rien, recroquevillé sur elle-même trop effrayé pour regarder plus loin que le bout de ses orteilles. Peut-être qu'une rumeur de cri pressant venait jusqu'à ses oreilles, mais elle était tellement concentrer sur le rythme ahurie de sa respiration, qu'elle crut ne rien entendre.

Faolan revint et avec une délicatesse inouit, il tenta de la rassurer, de lui chuchotter des mots tendre alors que ses mains se faisaient caressantes. Elle avait reconnu la voix, une voix qui calma d'habort la peur. Mais dès qu'il possa ses grandes mains chaudes sur elle, elle explosa de nouveau.

Je ne sais par quel miracle, elle réussit a se relever. Alors que ses mains tenaient douloureusement son ventre, son visage marquait la panique de refaisait surface.

-Ne me touchez pas! Ne me touchez pas! Ne me touchez PAAAAAAAAS!

Et avant même que le général de Rubis puisse dire quoi que se soit, elle s'effondra contre l'herbe qui était déjà maculé de son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Sam 5 Déc - 10:27

Comprenant qu'elle était sous le choc, il réalisa qu'elle ne l'avait pas reconnu. Il la laissa s'éloigner mais se dépêcha de revenir vers elle lorsqu'elle s'effondra sur le sol. La rassurant par sa voix douce, lui disant que c'était lui, Faolan, il la prit doucement dans ces bras et l'amena vers son cheval qui broutait paisiblement dans l'herbe, comme si aucun drame ne s'était produit. Tenant Mégane à la fois délicatement mais fermement pour ne pas qu'elle tombe, il fonça plein galop au château pour la faire soigner avant qu'il ne soit trop tard. Son coeur battait vite, il était inquiet pour sa fiancé. Qu'avait-il fait encore en agissant de la sorte? Il se détestait énormément et aurait préféré ne pas avoir été la cause de la plupart des erreurs de Mégane depuis les dernières semaines.

Lorsqu'ils arrivèrent au château, son cheval était exténué par une aussi grande course. On l'aida à transporter Mégane vers l'infirmerie. Les guérisseurs se chargèrent d'elle immédiatement. Faolan resta aux aguets jusqu'à ce qu'on lui dise qu'elle n'était plus en danger et qu'il pouvait s'en aller. Elle avait besoin de repos suite à ce qui était arrivé. Autant physiquement que mentalement.

Faolan s'éloigna lentement de l'infirmerie, le visage sombre. Personne n'osa lui adresser la parole, ni même un sourire. Ce n'était pas une chose à faire lorsque Faolan était dans un tel état. Valait mieux le laisser se calmer, ensuite songer à lui adresser la parole. Il se dirigea vers le camp d'entraînement pour passer sa frustration. Il démolit un mannequin en moins de cinq minutes, un record pour lui. Habituellement, cela lui en prenait une quinzaine. Il ne savait plus quoi faire. Que pouvait-il faire, premièrement? Mégane était probablement en train de dormir sous l'effet de somnifère pour qu'elle puisse justement trouver le sommeil. Il ne lui servirait à rien d'aller la veiller, car il souffrirait encore plus de son incapacité à la protéger. Il parvenait toujours à la mettre dans les plus graves problèmes. Malgré tout, il décida de retourner à l'infirmerie et entra malgré les protestations des guérisseurs. Il se tira une chaise et observa sa fiancé jusqu'à son réveil, aussi long le moment serait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Lun 7 Déc - 19:08

Mégane dormit d'un sommeil sans rêve, de ceux dont on souhaiterait ne jamais se réveiller. Et même si milles démons auraient pu hanter la noirceur qui l'entourait, il semblait qu'un aura puissant chassait toutes ses bêtes malfaisantes. Était-ce la puissante vague d'amour que lui envoyait Faolan de sa chaise tout près d'ou il l'observait sans cligner des paupières? Ou encore une quelqu'onque magie qu'utilisaient les gérisseurs?

Des heures durant elle resta immobile, alors que son corps tentait de récupérer. Chose qui prendrait encore plusieurs semaines c'était certain. Puis un guérisseur revint avec un grand bol d'eau et un linge de coton. Il s'appliqua, sous le regard protecteur du général de Rubis, a laver le corps de la jeune femme à la chevelure de feu. Il faudrait éventuellement lui faire prendre un bain, mais mieux vallait ne pas laisser ses plaies s'infecter. Lorsque l'homme s'approcha du bassin de la futur femme de Faolan, celui-ci retira immédiatement le chiffon des mains du guérrisseur. Il était celui qui allait s'occuper d'elle, plus jamais aucun homme n'aurait droit de la toucher. L'homme eut un sourrit entendu et alla chercher une pomade aux vertues antibiotiques, anti-inflammatoires et désinfectantes. Il plaça sur la plaie qui strillait le ventre de la jeune femme, avant d'y faire un bandage.

Le nettoyage avait révélé plusieurs échimoses qu'on n'avait pas vu dans toute cette terre et ce sang qui la recouvrait comme un voile. L'homme quitta de nouveau la pièce en insistant pour que le général l'appel si il y avait quoi que se soit. Il lui proposa un instant d'aller dormir, mais rapidement il comprit que c'était inutile et n'insista pas. Il n'avait encore oser avouer que l'enfant été perdu, de peur devant la possible colère du général. Au château, on savait ce dont il était capable, heureusement les fois se raréfiait, attisant le mythe sur son compte.

Il fallu encore quelques heures avant que Mégane n'émmerge du sommeil. Avant d'ouvrir les yeux, elle ressentit la douleur; son corps entier, son visage, tout jusqu'à ses cheveux la faisait souffrir. Puis elle découvrir la sécheresse de sa gorge, l'air avait du mal à s'y engouffrer. Puis elle se souvint, de l'homme crasseux dans la forêt, de ce qu'il lui avait fait. De la crampe au ventre qui lui avait fait si peur pour l'enfant qu'elle portait. De Faolan qui devait la détester pour toutes les raisons du monde.

Pourtant, en ouvrant les yeux, elle le découvrit tout près d'elle. L'observant avec des yeux de damnés, à son expression Meg' comprit qu'il était convaincu que tout était de sa faute. Elle essaya de lui sourrire mais elle devait avoir plus lair de grimacer. Elle se contenta alors de lui tendre la main, incapable de parler. Autant à cause de sa gorge que de la peine qu'elle ressentait. Mais le mouvement réveilla la douleur dans son ventre et elle poussa un cri de douleur en serrant les dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Ven 8 Jan - 22:47

Faolan fut soulagé de la voir ouvrir les yeux enfin. Il n’avait pas fermé l’œil une seule seconde, attendant avec toute la patience qu’il possédait. Lorsqu’il avait enfin vu une réaction de sa part, il en fut heureux et soulagé. Lorsqu’elle tendit la main, il se leva pour venir s’asseoir près d’elle, mais le cri de douleur qu’elle poussa le glaça net, appelant immédiatement le guérisseur. Qu’est-ce qui se passait encore? Le médecin n’avait-il pas été clair que tout allait bien?

Alors que les deux guérisseurs accouraient, l’un deux prit Faolan à l’écart, le visage un peu grave. Faolan lui incita de tout lui raconter à l’instant même si ce n’était pas une bonne nouvelle. Il voulait savoir. Le guérisseur lui raconta alors qu’il n’y avait plus rien à faire avec l’enfant. Son cœur manqua un bond, ses mains se fermèrent sur elles-mêmes et ses jointures blanchirent de colère contre l’homme qu’il avait froidement assassiné dans la forêt, juste vengeance pour sa fiancée.

Après quelques instants, on lui dit que Mégane était en état de quitter l’infirmerie. Par il ne savait quelle magie, le guérisseur avait assuré Faolan qu’elle ne se rendrait pas compte qu’elle avait perdu l’enfant. Il avait hoché la tête et était retourné au chevet de Mégane en attendant qu’elle reçoive la permission de quitter, ce qu’elle avait maintenant.

Le Général de Rubis l’amena dans ses appartements, dans lesquels elle serait au repos forcé et aux petits soins de Faolan qui s’occuperait d’elle autant qu’il le pourrait. Il étendit sa femme sur le lit et lui intima d’y rester, qu’il ne la laisserait pas le quitter tant qu’il jugerait qu’elle n’irait pas mieux. S’assoyant à près d’elle, il lui prit doucement la main, de peur de l’effrayer ou de lui faire mal, il ne le savait pas. Il la regarda avec un air coupable.


-Pardonne-moi…Si je n’avais pas réagit aussi stupidement…Tu…Tout cela…Rien ne serait arrivé…

Fermant les yeux de colère contre son caractère infernal et ses actions stupides à répétition, il savait pertinemment qu’elle protesterait, mais cette fois-ci, il n’était pas question qu’elle gagne. Il avait tout causé de travers. C’était de sa faute si elle était tombée enceinte avant le mariage, c’était de sa faute si elle était dans cet état, c’était de sa faute si elle avait perdu leur enfant…Sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Lun 11 Jan - 10:56

Mégane avait enfin pu quitter les guérisseurs, elle ne se sentait pas au meilleure de sa forme mais d'heures en heures les douleurs s'estompaient. Tout ce qu'elle souhaitait maintenant c'était de se lover contre le corps puissant de Faolan et de s'y endormir. Psychologiquement, le souvenir de l'homme dans la forêt la faisait encore souffrir. Maintenant, plus que jamais, elle voulait apprendre à se défendre. Faolan ne pourrait pas s'y opposer.

-Pardonne-moi…Si je n’avais pas réagit aussi stupidement…Tu…Tout cela…Rien ne serait arrivé...

Que le général de Rubis avoue ainsi ces tords étaient la preuve même de sa culpabilité, pourtant Mégane, elle, trouvait qu'ils avaient tous deux leur part de responsabilité dans ce qui venait de se produire. Elle étira le bras et déposa sa main contre la joue de Faolan. Il avait fermé les yeux mais il ne tarda pas à les rouvrir au contact de la paume froide. La jeune femme souriait.

-Je suis contente que tu avous tes tords, Faolan. C'est une des raisons qui font que je t'aime autant! Tu arrives à me surprendre, et à m'aimer au de la de ta colère. Mais, tu avouras, que je sais être stupide... Je suis aussi fautive que toi.. et je n'ai jamais eu besoin de ton aide pour mettre dans le pétrin.

Mégane eut un petit ricanement avant de poursuivre, elle regarda la bague à son doigt. Ce bijou lui rappelait toujours les élans d'amour un peu fougeux qu'elle ressentait pour lui.

-D'ailleurs depuis que je te connais, tu m'as toujours sorti des mauvais pas que j'avais fait. Et je n'ai pas tord en disant que si ce n'était pas de toi, je serais sans doute déjà morte.

Ses yeux redevinrent pétillants et joyeux. Mégane avait trouvé son baume et il portait le nom de Faolan de Rubis. Sans lui, elle n'aurait pas envie de vivre, elle se serait laisser dépérir. Pourquoi vivre de toute façon s'il n'était pas là?

-Aujourd'hui plus que jamais, je dois apprendre à me défendre! Les dangers sont partout et en toute chose. Et tu ne peux pas être ici en permanance pour me protéger. Dès que je serais de nouveau sur pieds, tu continueras mon enseignement! Au moins, ainsi, je n'aurai plus de raison d'avoir peur, puisque je saurai me défendre.

-Je t'aime Faolan de Rubis! dit elle en lui souriant amoureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Sam 20 Mar - 22:45

-Je t'aime, Mégane de Rubis.

lui répondit-il avec un sourire mi-triste, mi-joyeux. Il ne pensait qu'au bébé qui était perdue, à Mégane qui l'ignorait mais qui ne pouvait l'apprendre immédiatement. Son désir de vouloir se défendre était justifié, mais Faolan n'y avait pas d'intérêt. Il était bien trop préoccupé par les prochains jours. Après un silence, il lui dit doucement:

-Tu sais, ton entraînement peut attendre. Attends d'être totalement rétablie, prends le temps qu'il faut. Profite de chaque journée. Les prochaines risquent d'être longues et difficiles.

Merde. Il venait de laissé échapper une information, indirectement, sur ses préoccupations. Il fit tout ce qu'il put pour ne rien laisser paraître, Mégane ne devait pas apprendre sur leur enfant immédiatement. Elle devait rester dans l'ignorance pour son bien. Elle n'était pas en état émotionnelle d'entendre une telle annonce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Mar 30 Mar - 14:32

-Tu sais, ton entraînement peut attendre. Attends d'être totalement rétablie, prends le temps qu'il faut. Profite de chaque journée. Les prochaines risquent d'être longues et difficiles.

Mégane le regarda, il était si attentionné maintenant que sa colère était partie. Elle était si amoureuse de lui, mais ce n'était pas le moment pour rassaser chacune des émotions qu'ils ressentaient tous les deux. Elle se sentait épuisée et il n'avait pas tord...

-Tu as raison Foalan, l'enfant qui viendra au monde devra être en bonne santé. Autant commencer a prendre soin de mon corps maintenant! Mon entraînement quoi que nécessaire devra attendre que j'ai suffisement récupéré et il ne durera que peu de temps avant que notre enfant ne vienne au monde, car bien vite je serai indisposée par cet énorme ventre qui poussera.

Elle passa une main dans ses cheveux roux. La fatigue la gagnait, un épuisement autant physique que mentale. Après tous, dans les derniers jours, elle avait subit une grande épreuve. Apprendre qu'elle était enceinte, puis cette querelle avec le chef des armés de Rubis et finalement cette attaque stupide au milieu de la forêt ou encore une fois elle avait faillit prendre la vie. Elle leva ses grand yeux vers l'homme qu'elle aimait, un sourire un peu obligé sur les lèvres.

- Si on allait se coucher dit? Je suis épuisée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Sam 15 Mai - 9:57

Faolan acquiesa. Lui aussi il était fatigué, épuisé par le stress des dernières heures. Mais pas dutout hanté par le meurtre qu'il avait commis de sang-froid dans les bois. Retirant ses vêtements, il se glissa sous les couvertures avec sa fiancée qu'il serra contre lui de son bras protecteur. Il déposa un doux baiser sur son front tout en lui murmurant:

-Je t'interdis maintenant de prononcé un seul autre mot, petit moulin à parole. Tu as besoin de sommeil.

Le sourire sur son visage indiquait que ce n'était qu'une simple taquinerie, rien de plus. Il ferma lui-même les yeux, sombrant assez rapidement dans les bras de morphée. Sa fiancé contre lui, il savait qu'il pouvait dormir paisiblement, même si rien n'allait l'être dans les prochains jours. Comment allait-il lui annoncer la terrible nouvelle? Il n'en avait aucune idée.

Lorsqu'il se réveilla le lendemain, Mégane dormait toujours, signe positif qu'elle réccupérait. Il l'observa dormir, puis ses yeux glissèrent jusqu'à son ventre, qui aurait du grossir dans les prochains mois, mais qui n'arriverait tout simplement pas. Un idée lui vint en tête, mais c'était peine perdue. Ils auraient toujours pu avoir une autre relation dans les prochains jours rapprochés, pour faire comme si rien n'était arrivé, mais rien ne garantissait que cela pourrait fonctionner. Encore moins que Mégane accepte, avec l'agression qu'elle avait subit et surtout pour ne pas blesser l'enfant.

La seule option qui subsistait était de lui annoncé le tout. Mais quand? Si elle se mettait à parler projet futur avec cet enfant, qu'allait-il dire? Elle lisait en lui comme un livre ouvert tant il était expressif avec elle. Elle verrait immédiatement son trouble, et même si elle ne le voyait pas, que pourrait-il faire? Lui mentir et jouer le jeu? C'était bien trop cruel à faire. Même lui qui s'avérait souvent méchant et sans pitié, il ne pouvait faire une telle chose à la femme de sa vie. Il n'avait donc pas le choix, il aurait à le lui annoncer, et rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Jeu 20 Mai - 12:41

Elle pouffa de rire en l'entendant l'appeler le petit moulin à parole, c'était tellement vrai. Même épuisé de fatigue elle aurait pu reprendre son babillage. Pourtant, elle s'en abstint, tellement la fatigue qui la tiraillait relevait d'un autre monde. Elle se contenta de laisser Faolan l'installer dans les couvertures et lorsqu'il vint prendre place près d'elle, elle se blottit contre lui.

Le sommeil la gagna en un rien de temps, ses rêves furent hazardeux. Quelques fois elle se réveilla couverte de sueur alors que l'homme lui plantait de nouveau son couteau dans le ventre. Parfois c'était en hurlant, d'autre fois en pleurant. Le pauvre Faolan devait se réveiller en sursaut à chaque fois. Au matin, elle dormait encore, depuis 2 bonnes heures sans réveille impromptu...

Un rayon de soleil lui caressait le visage et les oiseaux lui chantaient leur sérénade par la fenêtre. Faolan déjà réveillé ou pas endormi depuis la derniere crise la fixait amoureusement lorsqu'elle ouvrit les yeux. Elle tourna la tête vers lui et ne put s'empècher de lui sourrire. Pourtant, le sourrire qu'il lui renvoya n'eut rien pour la rassurer.

-Qu'y-a-t-il? dit-elle d'une voix encore éteinte par le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Ven 21 Mai - 12:43

Comme il le craignait depuis les dernières minutes, son visage devait parler plus qu'il ne le désirait. Il ne pouvait lui dire immédiatement. Une petite voix dans sa tête l'accusait de toujours vouloir repousser le moment de l'annonce, mais qu'aurait-il pu faire d'autre ? Lui annoncer tout simplement serait trop cruel. Déposant un baiser sur son front, il la rassura:

-Ce n'est rien, mon ange. Je repensais au fait que j'ai failli te perdre, mais tu es là à présent, je n'ai plus à me faire de souçi.

Un demi-mensonge qui pourrait bien passer, et il l'espérait profondément. Il réfléchit rapidement pour trouver un autre sujet qui n'éveillerait pas les soupçons. Il fallait trouver quelque chose qui l'attirerait à oublier son visage soucieux. Une idée lui vint, mais il ne savait pas trop si elle suivrait le changement de conversation.

-Que dirais-tu si nous nous marrions dans une semaine?

L'idée de devancer le mariage pourrait peut-être lui changer les idées et ne plus penser à l'enfant, une fois l'annonce faite. Qu'allait-elle en penser cependant ? Trouverait-elle que c'est trop tôt? Qu'ils n'avaient pas le temps de tout préparer, de ne pas avoir le temps d'inviter tout le monde qu'elle désirait peut-être avoir à son mariage ? Il attendit patiemment sa réponse en lui souriant doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 30 Mai - 11:33

Une semaine? L'idée aurait dû plaire à Mégane pourtant, cette dernière se renfrogna d'habord. Voulait-il se marier aussi vite afin que la grossesse soit présumée hors des liens du mariage? C'était quelque chose de mal vue sans doute et encore plus pour le capitaine d'un armé. Il avait raison de vouloir que tout se passe plus vite, c'était certain mais la jeune femme à la chevelure rousse espérait seulement qu'il ne le regretterait pas.

Elle le regarda dans les yeux, il avait toujours cette petite inquiétude au fond du regard, mais elle ne s'en laissa pas émouvoir, devant le jolie sourrire qu'il lui servait. En y réfléchissant, Mégane ne pouvait espérer mieux, elle aimait Faolan de tout son coeur, souhaitait passer le reste de ses jours avec lui et il semblait que s'était réciproque. En dehors de l'enfant à naître, pourquoi attendre pour unir leur vie si leur amour était aussi pure et puissant? Au fond, c'était sans doute la meilleure proposition qu'il pouvait lui faire.

Elle lui retourna son sourrire, et prit un long moment pour le regarder. Il était si imposant et pourtant si délicat avec elle. Elle n'avait jamais espéré qu'un homme puisse la combler... et voila qu'aujourd'hui...

Mégane pouffa de rire et se jetta au coup de Faolan:

-Demain même si tu veux! Tant bien que je passe le reste de ma vie avec toi, la date ou nous nous unirons un à l'autre m'importe peu! Faolan tu es l'homme que j'ai toujours voulu, tu es parfais même avec tes imperfections. C'est toi que je veux pour toujours. Si tu dis dans une semaine, alors avec plaisir dans une semaine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 30 Mai - 11:59

Faolan ne put s'empêcher de sourire en voyant sa fiancée si heureuse à cette idée. Sa vie serait donc lié à celle de Mégane dans une semaine, et après cela, plus rien ne pourrait l'empêcher de montrer son amour à tout le monde. Et ils pourraient avoir un autre enfant en tout légalité. Cette pensée l'attrista cependant, faisant renaître la lueur de tristesse et d'inquiétude au fond de ses yeux.

-Je ferai venir la meilleure couturière du palais pour qu'elle te confectionne une magnifique robe de mariée. Tu seras la plus belle de toute !

À présent, il faudrait discuter des modalités du mariage. Qui inviteraient-ils? Est-ce que ce serait une grosse réception? Ou quelque chose de plus intime? Il posa la question à Mégane, préférant lui laisser le choix. Après tout, un mariage, c'était un rêve de jeune fille. Le rêve de l'homme, c'était de fonder la famille.Par contre, il y avait certaines personnes qu'il n'avait pas le choix d'invité, comme des connaissances de l'armée, des hauts placés...En fin de compte, la liste serait bien longue, et les préparatifs devraient se faire en accéléré. Peut-être qu'une semaine était trop serré? Il faudrait donc attendre une ou deux autres semaines de plus afin que tout soit parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 30 Mai - 21:44

-Je porterais des aillons que ça n'aurait aucune importance, puisque peut importe ce qui me vêtit, tu me regardes toujours de la même façon... Il y aura autant de monde qui voudront bien venir célébrer notre amour, ça me fera plaisir de partager ma joie avec eux. Je voudrais que ma nouvelle amie Thaiyla soit ma demoiselle d'honneur. Je sais que tu ne la connais pas encore, mais elle te plaira j'en suis certaine. Elle est douce et extrèmement gentille. Mais tu sais...

Mégane s'était encore énervée, elle avait parlé si vite, qu'elle ignorait si le chef de l'armée de Rubis avait bien tout saisit. Elle se força au calme en l'observant, et encore une fois dans son regard, elle crut saisir, un brin d'inquiétude et de douleur aussi. La jeune femme n'aimait pas cela... Elle avait l'impression que son amant lui cachait quelque chose, c'était bien mal partir alors que leur mariage arrivait à grand pas...

-Mais tu sais, reprit-elle avec une lenteur qui ne lui était pas habituelle, si nous nous marions, tu ferais mieux de me dire une fois pour toute se qui te tracasse. J'te forcerai jamais à parler tu le sais, d'ailleurs je serais incapable de t'obliger à quoi que se soit, mais si tu veux que notre mariage commence sur une bonne base, on devrait toujours être honête l'un avec l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 30 Mai - 21:52

Il avait espérer que le mariage aurait détourner son tracas, mais au contraire, Mégane était parvenu à lire en lui comme un livre ouvert. Comment faisait-elle? Son irritation du paraître sur son visage. Lachant sa fiancée un peu, il s'assit dans le lit, se mettant la tête entre les mains. Comment allait-il lui annoncer cela ?

-Je sais Mégane que nous devons partir sur de bonnes bases, mais parfois, l'ignorance vaut mieux que la connaissance.

Comment commencer? Meg, nous n'avons plus d'enfant. Non, trop cru. Il garda le silence une minute ou deux, ne sachant réellement comment le dire. Il ne voulait pas la blesser, mais c'était inévitable, il lui ferait mal. Très mal. C'était trop difficile pour lui de se résigner à lui dire et de la blesser.

-Mégane...Je ne sais pas si c'est une bonne idée...

Il soupira. Peut-être imaginerait-elle qu'il s'agit de la guerre ? Mais il s'agirait de lui mentir alors...Et mentir n'était pas dans ses habitudes. Ce serait un très mauvais départ pour leur mariage, c'était une chose certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   Dim 30 Mai - 22:27

Mégane vint prendre place tout près de son amoureux, elle glissa ses doigts dans ses cheveux bruns, l'insitant au calme. Il semblait torturé. La nouvelle qu'il avait a lui annoncer devait être effroyable. Pourtant, la jeune femme préféra resté calme plutôt que de s'alarmer, Faolan avait besoin d'elle, de sa force si singulière pour lui avouer tout.

Elle lui chuchotta à l'oreille:

-Je sens que tu portes un poids énorme, ce n'est pas juste, je veux unir ma vie à la tienne pour le meilleur et pour le pire. Ta peine est aussi la mienne, donne moi un peu de ce poids que je puisse t'aider, que nous traversions cette épreuve ensemble.

Elle s'était ensuite appuyé la tête contre l'épaule de son amant prète à encaisser le coup et de rester stoic, autant que faire ce peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un retour devancé (finit)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour devancé (finit)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» La forteresse du Val sans Retour
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Haïti: Le retour de Duvalier et la "nostalgie" de la dictature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers dÉmeraude :: LES INDÉPENDANTS :: — Le Royaume de Rubis :: Le château de Rubis-
Sauter vers: