AccueilAccueil  EnkidievEnkidiev  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enfin, je commençais a attendre! (terminer)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 13:27

-Je dois avouez que vous avez de très bonnes idées, ma douce...

dit-il en l'attirant vers lui. Il la serra dans ses bras, puis la fit basculer sur le dos, se retrouvant au-dessus de la jeune femme. Il caressa tendrement son visage, la regardant avec tout l'amour qu'il éprouvait pour elle.

-Pour ma part, je propose de vous kidnapper pour le reste de la journée...et pourquoi pas pour le reste de la soirée? Après tout, j'ai le droit de faire ce que je veux de vous, je suis le grand Général de Rubis!

dit-il en se retenant de pouffer de rire. Il prit son regard charmeur, ses yeux brillants d'amour et de désir pour la jeune femme. Elle voulait qu'ils fassent comme si cette journée n'allait jamais arriver ? Alors, soit. Il lui changerait bien les idées pour cette après-midi à la manière Faolan et lui ferait passer les souvenirs de leur petite querelle.

-Alors, que vais-je faire de ma petite prisonnière pour cet après-midi?

fit-il, faisant mine de réfléchir à ce qu'il pourrait bien faire de la jeune femme. Il avait bien une idée en tête, je crois que je n'ai pas à la préciser, cette idée est assez évidente pour tout le monde. Il lui caressa de nouveau la joue. Elle était si douce...Sa main glissa le long de la machoire, puis descendit le long du cou de la jeune servante. Il continua de lui donner des frissons, parcourant son épaule, sur les côtés. Le Général de Rubis lança un nouveau regard amoureux à Mégane. Une idée lui traversa la tête...Et que ferait-il sans elle? Il n'en savait rien. Si jamais il rentrait de campagne et qu'il la retrouvait marié à un autre? Non...Il devait chasser ces pensées-là, ce n'était pas le moment pour penser à tout ça. Il avait autre chose à faire que de ce ruminer des idées aussi noires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 14:51

De nouveaux frissons parcourrurent le corps de Meg' a en croire qu'elle en oubliait la chicane, les cauchemars et la proximité du départ de son amour, tout ce qu'elle savait s'était qu'elle l'aimait éperduement. Mais serait-ce suffisant? Elle se secoua, ce n'était pas le moment de penser à de tels choses. L'idée d'être la prisonnière de Faolan était plus qu'intéressante, car si le Général de Rubis la retenait, personne ne pourrait la gronder. Alors se dit-elle, aussi bien en profiter.

C'était une journée incroyable quand on y pensait, elle avait faillit le laisser tomber pour finalement s'appercevoir qu'elle était éprise du Général bien plus qu'elle ne le pensait. Son besoin de se retrouver avec lui avait sans doute quintupé au cours des dernières minutes.

-Faire de moi votre Prisonnière???
Elle ne se doutait pas en fait qu'il avait fait d'une princesse sa prisonniaire, et qu'elle reposait dans une des cellule du château. Mais surtout, elle ignorait qu'il lui réservait des traitements bien différent de ceux auquels elle avait droit.
-Je doute que vous puissiez en profiter autant que moi!

Après un moment, les yeux fermés a se contenter d'éprouver chaques frissons avec une intensité qui la rendait totalement folle, Meg' se redressa, emprisonnant les lèvres de Faolan contre les siennes. L'obligeant par le fait même à s'écarter pour s'assoir près d'elle. Peu de temps seulement, le corps ne se touchèrent que grace au contact de leur bouche. Elle déposa une main contre la joue du général de Rubis avant de détacher ses lèvres des siennes. En riant, elle le poussa sur le dos, sans doute que s'il ne s'était pas laissé faire, elle ne serait même pas parvenu à le faire reculer mais bon, il n'avait pas montré d'opposition. Alors, elle grimpa sur lui, un peu comme on monte sur le dos d'un cheval avant de déposer ses mains contre les épaules de Fao'. De cette façon, elle avait une drole d'impression qu'elle le dominait, avec un regard qui sans le vouloir se révélla beaucoup plus coquin qu'elle ne le crut elle dit:

-Et si c'est moi qui vous gardait captif de votre propre chambre, Monsieur le Général de Rubis?

Alors, elle se pencha et commença couvrir le cou de Faolan de délicats baisers. D'aussi près, elle pouvait sentir son odeur, si délicieuse et capter entre les respirations rapides et sa peau chaude le battement accéléré de son coeur. Alors doucement, elle glissa ses mains sous la chemise de son amant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 17:32

Faolan ne résista pas à Mégane, il en était bien incapable. Assise sur lui comme elle l'était, il aurait très bien pu la faire tomber d'un simple mouvement de hanche, mais il aimait bien la voir là. Il pouvait très bien la regarder. Son joli visage, son cou, ses hanches...Tout ce qu'il aimait chez elle en fait.

-Être votre prisonnier? C'est une offre bien alléchante, effectivement...

dit-il en glissant ses mains sous les jupes de la jeune femme alors qu'elle mettait les siennes sous sa chemise. Il frissonna en sentant le contact de ses doigts qui parcourait son torse. Être le prisonnier de quelqu'un le faisait rire intérieurement. C'était plutôt l'inverse, habituellement. Il était le geôlier alors que l'autre était son captif. Cependant, ce n'était pas vraiment la même chose entre lui et Mégane qu'entre lui et Amay. Il s'en fichait pas mal que cette petite princesse soit dans le cachot. Qu'elle y reste. Il en valait mieux ainsi, elle ne causerait de problème à personne. Il chassa la prisonnière hors de ses pensées, n'ayant d'yeux que pour Mégane qui lui dérobait à nouveau quelques baisers.

-Qu'arriverait-il au prisonnier s'il décidait de se faire récalcitrant ?

demanda-t-il d'un ton charmeur entre deux baisers. Il écarta Mégane quelques instants pour lui lancer une regard plutôt vicieux, qui faisant changement de son habituelle regard charmeur qu'il lui faisait à chaque fois. Il plaqua sa bouche contre la sienne, bien décider à faire avancer les choses. Pendant ce temps là, il entreprit de délasser le foutu corsage qu'il appréciait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 17:54

Sentir les mains chaudes de Faolan contre la peau de ses cuisses fut pour Mégane le lien qui la projetta directement vers l'autre nuit. Cette nuit d'amour qu'ils avaient partagé et qui avait été si parfaite. Cette nuit qu'elle n'arrivait pas à oublier et ses souvenirs qui revenaient sans cesse la perturber. Une simple caresse avait été suffisante pour donner à la jeune rousse le gout de recommencer. Elle se mordit la lèvre inférieur du désir qu'elle tentait de réprimer.

"Qu'arriverait-il au prisonnier s'il décidait de se faire récalcitrant ?"

Meg' sourrit à pleine dents, elle avait envie de jouer le jeux. Sa réponse fut bien plus efficace qu'elle ne l'aurait cru possible. Elle approcha son visage tout près de celui de Faolan, sentant que celui-ci tentait de défaire des lacets de son corsage. Ses lèvres étaient si près de celles du général qu'elle pouvait sentir la chaleur de son souffle. Plutôt que de l'embrasser, elle s'arrêta là à quelques minimètres, le laissant espérer d'autres caresses. La jeune rousse se releva, Faolan était parvenu à défaire son corsage, elle le sentait maintenant a peine autour de sa poitrine. Debout, devant lui, elle se tenait à quelques pas du lit où il était toujours étandu.

-Le prisonnier récalcitrant se retrouve seul dans sa cellule! dit-elle en attrapant une de ses propres mèches de cheveux et se mettre à jouer distraitement avec du bout des doigts. Alors je doute fort que vous serez un prisonnier qui n'écoutera pas!

Se disant, leva le regard vers le général, abandonnant du même coup la mèche rousse qu'elle entourtillait entre ses doigts. Son sourire devint tout autre, son regard aussi, quelque chose qui ossiait entre le désir et la gène sans doute. D'un mouvement souple, elle fit tomber son corsage sur le sol puis sa robe glissa contre son corps nu pour aller rejoindre le bout de parchemin qui disparut sous les vêtements.

-N'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 20:04

-Hmmm...Il n'y a donc pas d'échapatoir à ma douce geôlière?

dit-il en regardant d'un oeil convoiteur et possessif le corps nu de Mégane. Il retira sa chemise ainsi que sa ceinture qui retenait ses armes et qui commençait à le gêner. Il les lança plus loin dans la pièce. Il se leva et vint se planter devant Mégane, le regard aussi convoiteur et rempli de désir pour la jeune femme qui se tenait devant lui.

-Ahh! Si, je crois qu'il y en a une...Le beau prisonnier peut tenter sa chance, puisqu'il sait qu'il est plus fort que la kidnappeuse!

dit-il en la soulevant dans ses bras tout en se mettant à rire. Il vint la déposé sur le lit et retira son patalon qui tomba rapidement au sol. Il monta sur le lit et vint se placé au-dessus de Mégane, l'embrassant dans le cou puis vint s'emparer avec passion des lèvres de la jeune femme. Entre deux baisers, il marmonna d'un voix douce:

-Ce qui revient au même...Vous êtes de nouveau ma prisonnière et je ne vous laisserai pas vous échappez si facilement.

dit-il en esquissant un sourire mi-charmeur, mi-sadique. On avait pu, l'espace de ces quelques secondes, entrevoir son autre côté....La partie sombre de Faolan, celle que Mégane ne connaissait pas et qu'il espérait qu'elle ne connaitrait jamais. C'était le côté violent du Général, celui qu'il voulait à tout prix lui cacher. C'était un de ses secrets qu'elle ne devait pas savoir avant un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 20:22

Mégane suivit des yeux le regard de Faolan qui la détaillait, il la trouvait belle, ça se voyait sur son visage. À l'instant, où il la prit dans ses bras, elle entoura ses jambes autour des hanches du général. Tentant, entre les baisers qu'ils échangaient de répondre à :-Ahh! Si, je crois qu'il y en a une...Le beau prisonnier peut tenter sa chance, puisqu'il sait qu'il est plus fort que la kidnappeuse! Elle dû se redresser un peu dans ses bras musclés et brulants contre sa peau délicate.

-Ce n'est pas juste! Vous connaissez mon point faible mais j'ignore le votre!! Je suis petite et pas très forte, c'est évidement, rien qu'en me regardant tout le monde serait capable d'en convenir. Dit-elle alors qu'il la déposait avec douceur sur le lit. Mais pourtant, il doit bien y avoir quelque chose! Vous devez avoir une faiblesse, un vice de fabrication! Il est impossible que vous soyez aussi parfais que je semble le croire!

Ils échangèrent des baisers passionnés, fougeux et doux. Mégane se sentait devenir de plus en plus folle, elle avait l'impression de perdre la tête, une étrange chaleur s'emparrait de son corps, la faisant légèrement trembler. Ses mains couraient contre le torse de Faolan redécouvrant avec autant de délice que la première fois chacun des muscles de son amant. Parfois, elles s'aventuraient un peu plus loin, hésitante mais remplis de désir. Alors entre leurs baisers enflammés elle l'entendit dire à son oreille: Ce qui revient au même...Vous êtes de nouveau ma prisonnière et je ne vous laisserai pas vous échappez si facilement.

Alors qu'il parcourait son corps de baisers, elle tenta de lui répondre, même si sa voix se fesait de plus en plus étouffé par le désir qui montait en elle et noué par les frissons de son corps.

-Je n'ai... nule envie de... m'échapper. Elle poussa un long soupir avant de parvenir à poursuivre. Mais je maintient.... injuste... que... j'ignore... votre faiblesse...

Elle tentait de continuer de jouer le jeux, d'être coquine et rigolotte, mais son corps avait du mal à suivre la cadence des pulsions qu'il ressentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 20:43

Le sourire sadique de Faolan prit toute la place sans qu'il ne s'en rende totalement compte. Si Mégane n'avait pas su que Faolan l'aimait plus que tout, elle aurait peut-être paniqué si elle l'avait rencontré dans une ruelle sombre. Non, elle aurait paniqué tout simplement. En bref, son sourire se transforma peu à peu en un sourire plus rassurant.

-Alors vous ne regretterez pas de ne pas vouloir vous échapper, ma princesse...

dit-il en plaquant de nouveau sa bouche contre la sienne avec un peu plus de violence. Il sentait son désir pour Mégane monter en lui comme un volcan en éruption.

****************


Faolan jetta un coup d'oeil à la fenêtre et remarqua que la lueur du jour commençait tranquilement à descendre. L'après-midi qu'il avait passé avait été...innoubliable, comme la nuit qu'il avait passé auparavant avec Mégane. Il laissa sa main baladeuse caresser du bout des doigts la peau nue de son amour. Il finit par passé un bras autour de la jeune femme et la rapprocha de lui sans effort apparant. Il lui murmura à l'oreille:


-Mon point faible...Vous le connaissez déjà...Vous le connaissez très bien même...

Il déposa un baiser sur la tête de la jeune femme, puis un second. Il ramena son bras plus haut et caressa tendrement le visage de sa douce amante. Il tourna doucement le visage de Mégane et déposa un autre baiser, tendre et doux, sur ses lèvres. Comme il l'aimait! Il aurait aimé pouvoir la garder ainsi, toujours près de lui. Abandonner l'armée, se faire une autre vie sur une ferme, loin du château, avec une famille qu'il pourrait fonder un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 21:24

Meg' se laissait caressé par Faolan avec un mélange de fatigue et d'extase. Elle se sentait si bien et si légerte. Elle avait tout oublié, l'heure qu'il était, ses obligations, ses devoirs et ses préocupations. La lumière du soleil commençait à descendre, mais elle n'en avait de cure. Le bras du général qui l'entourait était la seule chose dont elle avait conscience, ça et le général lui-même évidement...

Alors que les yeux miclots, elle savourait l'état de béatitude dans lequel elle se trouvait, Mégane se souvint de la missive qui était parvenue à la chambre plutôt. Elle se souvint que d'ici quelques jours, il serait parti. La tristesse recommença à l'envahir, elle se sentait mourrir un peu à l'intérieur, c'est alors qu'il lui murmura à l'oreille: Mon point faible...Vous le connaissez déjà...Vous le connaissez très bien même... La jeune rousse sourrit, effectivement, maintenant qu'elle y réfléchissait, elle connaissait sans doute un point faible du général de Rubis, car elle avait également ce point faible. C'était lui... Son plus grand point faible. Lorsqu'il s'absentait, elle devenait perdue et triste... et lui? Comment était-il lorsqu'elle n'était pas là?

Alors, elle s'assit brusquement dans le lit, puis se tourna vers Faolan. Se penchant sur lui, elle appuya sa tête dans l'espace de son épaule, qui semblait avoir été conçu uniquement à cet effet. Alors, traçant du bout des doigts chacunes des côtes de l'homme qu'elle aimait, elle dit d'une voix triste:

-Ne partez pas à cette campagne! Restez avec moi, cachons nous! L'éloignement me rend nerveuse, j'ai peur que vous rencontriez une autre femme dans ses villages que vous devez visiter....

Elle marqua une pause, regrettant soudain ses mots, elle l'aimait, et il l'aimait elle. Mais son amour à lui était-il suffisant pour qu'elle puisse lui dire ces paroles sans l'effrayer? Qui était Faolan de Rubis? C'était encore une chose qu'elle ignorait, même si elle était toujours avide d'en savoir un peu plus. Elle aurait voulu pouvoir l'enfermer ici et pouvoir lui poser milles et milles questions encore. Elle sentit qu'il resserrait son emprise sur elle, imaginait-elle qu'il tenait de la rassure? Pourtant, tous les mots qu'il avait dit plustôt n'était-il pas la preuve de son amour puissant et profond? Un sourire timide aux lèvres elle osa:

Ou alors, lança-t-elle sans vraiment y croire, épousez moi! pour que je sache que vous reviendrez toujours vers moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 21:40

Faolan fut attristé qu'elle ne veuille pas qu'il parte. Il était triste, lui aussi, mais il ne pouvait ses soustraire à ses obligations. Il ne pouvait tout simplement pas. Il le désirait plus que tout à présent, mais il ne le pouvait pas. Il écouta attentivement ses dernières paroles. Elle craignait qu'il ne rencontre une jeune femme qu'il aimerait plus qu'elle. Fao se retint de pouffer de rire face à cette pensée si absurde. Il n'avait d'yeux que pour Mégane, elle occupait ses pensées jours et nuits. Comment pourrait-il regarder une autre qu'elle? Impossible.

Lorsqu'elle lui dit qu'il n'avait qu'à l'épouser pour qu'elle soit certaine qu'il lui revienne, il ne sut quoi répondre sur le moment. Il l'aimait, c'était certain. Mais la marier? Était-ce une sage décision? Après tout, ils ne se connaissaient que depuis peu....et semblait se connaitre depuis des siècles. Et s'ils étaient des âmes soeurs? Peut-être était-ce pour cela qu'ils s'aimaient autant et semblaient se connaître depuirs toujours.

Pour la première fois de sa vie, Faolan faisait face à un dilemme aussi important de toute sa vie. Il ne doutait pas de son amour pour Mégane, mais il devrait réfléchir plus amplement sur la question.


-N'ayez crainte mon tendre amour, je vous reviendrai toujours autant et aussi longtemps que vous m'aimerez...

Se contenta-t-il de répondre. Il espérait qu'il ne blesserait pas Mégane en ne répondant pas réellement à sa question de l'épouser. Il aurait à y réfléchir. Mais il n'aurait pas à réfléchir bien longtemps, car il n'écouterait que son coeur. Après plusieurs dizaines de minutes, sans s'en rendre compte, il sombra dans un sommeil léger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 21:51

N'ayez crainte mon tendre amour, je vous reviendrai toujours autant et aussi longtemps que vous m'aimerez...

S'il disait vrai, il reviendrait toujours, sans doute jusqu'à ce qu'ils aient vieillit et qu'ils soient devenues de gentils vieillards un peu rabougrit par de longues années de guerre et d'amour. Enfin, ça s'était si il ne mourrait pas à la guerre, mais pour une raison qu'elle ignorait encore, ce n'était pas vraiment ce qu'elle craignait le plus. Elle savait qu'il se battait avec une force incroyable. Il avait l'art de la guerre autant qu'il avait l'art des baisers. Alors, elle ne douta plus un moment de son amour pour elle, il reviendrait et ça lui convenait parfaitement. En lui souriant, elle releva la tête pour l'embrasser avant de se lover de nouveau contre lui et de s'endormir.

La nuit lui parrut courte, elle se réveilla alors que la lune brillait toujours dans le ciel, sans doute que le soleil se levait quelque part, mais décidément pas ici. Un instant, elle eut envie de réveiller Faolan et de l'inviter à répéter les caresses qu'ils avaient échangé. Mais en le regardant a travers ce voile bleuté émit par la lune, elle préféra s'allonger de nouveau contre lui et de se rendormir aux rythmes des respirations du Général.

C'est en sentant une forte lumière sur ses paupières qu'elle comprit que cette fois le soleil était levée, qu'elle pouvait se réveiller et réveiller Faolan avec elle. Alors, du bout des doigts, elle lui caressa le vendre juste sous le nombril, en s'allongeant le cou pour déposer un baiser sur ses lèvres douce.

-Bon matin, mon doux amour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 22:06

Faolan poussa un grognement de mécontentement. S'il vous plait...quelques minutes de sommeil encore...Pitié....Il senti quelque chose lui caresser le ventre, juste sous le nombril. Non mais qui s'amusait à faire ça ce matin? Faolan ouvrit lentement les yeux en grognant de nouveau parce qu'il s'était fait réveiller, mais se radoucit lorsqu'il s'apperçut qu'il s'agissait de Mégane. Le baiser de sa douce finit par le réveiller totalement et il lui sourit tendrement.

-Bon matin à toi auss....

Il ne put terminer sa phrase puisqu'il bailla de fatigue. Il se mit à rire et caressa doucement le visage de Mégane. Puis il repensa à la veille. Il réfléchit alors aux fois auquels il avait senti que son regard et son sourire s'était fait différent, qu'il avait senti que son côté sombre avait ressurgit. Il s'inquieta à propos du fait que Mégane aurait pu le voir, mais à voir comment elle était ce matin, ce n'était pas le cas, elle ne l'avait pas remarquer. Il en fut grandement soulagé. Puis il repensa à ce qu'elle lui avait dit la veille à propos du mariage...Qu'allait-il faire à propos de cela? Il y réfléchirait durant la journée. Il savait qu'il n'aurait pas à y réfléchir bien longtemps, mais il préfèrait tout de même y penser.

-Allez mademoiselle, on doit se lever tous les deux...

dit-il en se levant afin de prendre de nouveaux vêtements pour la journée qui commençait bientôt. Lorsque Mégane se fut lever, il ne put s'empêcher de la contempler à nouveau. Ce qu'elle était belle! Il se sentait chanceux de l'avoir dans sa vie maintenant. En ramassant ses vêtements sales de la veille pour les mettre dans un coin, il ne put s'empêcher de donner une petite tappe sur le derrière de Mégane avec un sourire coquin. Lorsqu'elle le regarda, il fit un haussement d'épaule, voulant dire: ''C'est pas ma faute, j'ai pas pu m'en empêcher!''. Il enfila une chemise ainsi que des pantalons propres. Il mit ses bottes et sa ceinture qui retenait ses armes et l'attacha à sa taille, à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 22:23

Meg' se leva, elle attrapa ses vêtements sur le sol et commença a les enfiller de nouveaux. Elle devrait les changer mais tous son linge se trouvait dans sa propre chambre, où elle n'avait pas passer la nuit pour une seconde fois. Décidément, elle devrait des explications aux filles... Elle poussa un soupir, mais n'eut pas le temps d'y penser très longtemps, car Faolan écrasa une de ses mains contre les fesses de la jeune rousse. Celle-ci se contenta de se retourner avec aux yeux une expression de surprise. Il haussa les épaules et elle émit un petit rire avant de terminer de lasser les lacets de son corsage.

Mégane était fin prète, il n'y avait rien de difficile pour elle de se réveiller alors que le soleil était déjà présent, c'était l'inverse qui présentait habituellement un problème. Alors, quand ils eurent finit de s'habiller, elle s'approcha du général et avec un sourrire, elle lui caressa la joue.

-Vous savez que vous êtes très beau dans votre uniforme, cher général de Rubis?

Elle dût se hisser sur la pointe des pieds pour tenter de receuillir un baiser, mais elle n'était pas à la hauteur, et c'était le cas de le dire. Il devrait se pencher un peu si il voulait déposer ses lèvres sur le siennes. En bon matin, les craintes de la veille s'était évaporée, tout ce qu'il restait s'était l'après midi et la nuit incroyable qu'ils venaient de partager. Elle avait donc trouvé l'homme de sa vie... le destin est parfois si étrangement fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 10 Aoû - 11:09

Fao lui fit un petit sourire charmeur lorsqu'elle le complimenta. Il se pencha pour lui facilité la tâche, puisqu'elle était trop petite pour pouvoir l'embrasser. Il répondit plusieurs fois à son baiser, sachant pertinament qu'ainsi, ils gagnaient un peu plus de temps ensemble avant que la routine de la journée ne les sépare à nouveau. Puis son regard tomba sur le parchemin et son regard si pétillant s'assombrit un peu, mais il se reprit. Il ne pouvait pas laisser paraître sa tristesse devant Mégane. Il savait que c'était pénible pour elle lorsqu'il partait loin, il ne voulait pas lui compliquer la tâche encore plus.

-Et savez-vous que vous êtes la femme la plus belle de ce château?

lui demanda-t-il avec un sourire charmeur et envoutant. Il caressa la joue de la jeune femme, lui vola un dernier baiser et lui dit:

-Rejoignez-moi ce soir, ici...J'aurai une surprise pour vous.

Puis il s'eclipsa, ne laissant pas la chance à Mégane de pouvoir le questionner. Il parti à l'entraînement avec une vigueur redoublé. Il en oubliait ainsi son départ. Par contre, il y avait toujours un soldat stupide pour venir lui parler des prochains combats, ce qui lui ramenait le départ en tête à chaque fois. Lorsqu'il eut fini, il fit seller Ràna et parti dans la campagne, réfléchissant à propos d'épouser Mégane. Il était vrai qu'il ne pouvait pas se passer d'elle. Mais était-ce qu'une passade ? Il en doutait fort. Il l'aimait bien trop pour que ce ne soit qu'une passade. Il avait tellement eu peur de la perdre la veille qu'il ne doutait pas de son amour pour elle. Et puis, il craignait maintenant que lorsqu'il reviendrait de sa prochaine campagne qu'il la retrouve mariée. Il avait beau avoir un grade haut placé, si un autre prétendant arrivait et était à la hauteur des attentes des parents de Mégane, ils pouvaient toujours l'obligée à le marier, l'autre. Une pointe de jalousie perça subtilement le coeur du Général. Il se rendit jusqu'au village, où un de ses vieux amis tenait une boutique de bijouterie. Il y entra et salua son vieil ami:

-Salut Alaric!

-Fao! Ça fait un bail qu'on s'est vu, non? Qu'est-ce qui t'amène ici?

-Je viens acheter un bijoux, ça ne se voit pas?


dit-il en se mettant à rire. Il regardant les bijoux et parrures que présentait le bijoutier. Il avait vraiment un talent à confectionner certains de ces bijoux. Ses yeux tombèrent sur un collier ainsi que des boucles d'oreilles assorties. Son ami sembla le remarquer et lui dit:

-C'est un joli ensemble celui-là. Dis-moi, Fao, te serais tu trouver une femme enfin?

-Peut-être bien, Alaric.

-Tu la feras à un autre, celle-là! Ça se voit dans tes yeux que t'es amoureux comme jamais!

-Bon, d'accord. Tu m'as démasqué. J'aurais besoin d'une bague de fian...

-J'ai en plein celle qu'il te faut!

le coupa Alaric. Il parti un peu plus loin. Tout en faisant cela, il lui expliqua qu'il avait garder une bague spécialement pour lui. Fao en fut étonner et lui demanda pourquoi. Il lui éclaircit la mémoire en lui rappelant qu'un soir de fête, ils avaient parlé mariage et qu'il lui avait promis de lui garder une bague qu'il confectionnerait spécialement pour lui pour son mariage. Faolan l'avait complètement oublié.

-Regarde, elle est superbe.

-Oh...Tu as vraiment un talent Alaric. Elle est magnifique! Même si je ne m'y connais pas beaucoup en bijoux, je suis certain qu'elle l'adorera.


La bague était absolument magnifique. Elle était faite en or et était certie d'une pierre qui semblait être un petit diamant qui était entouré de quatre rubis plus petits, chacun placé à un des quatre points cardinaux. Faolan lui dit qu'il prendrait aussi l'ensemble qu'il avait remarqué juste avant qu'il ne lui amène la bague. Lorsqu'il lui dit le prix, il étouffa un juron.

-Non mais tu veux me ruiner ?

-Mais non, je te faisais marché.

Il lui dit alors le vrai prix, qui était bien plus raisonnable. Il lui paya son dû et il quitta la boutique de son ami. Il rentra au château et laissa Ràna aux soins des palefreniers. Il se dirigea ensuite vers les bains et s'y prélassa pendant plusieurs dizaines de minutes. Puis, il rentra dans ses appartements, enfilant des vêtements propres. Il cacha ensuite la bague et l'ensemble qu'il avait acheté afin qu'elle ne les voit pas avant qu'il ne les lui donne. Cela gacherait la surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 10 Aoû - 16:06

Mégane avait quitté la pièce et s'était rendue à sa chambre. Elle était déserte, c'était bien évident à cette heure. Elle se changea rapidement, enfillant un robe blanche légère et le fameux tablier qu'elle portait presque en permanance. Une fois que cela fut fait, elle s'installa devant le mirroir pour ramener ses cheveux en bataille en une natte rousse et longue qui prennait fin à la naissance de son dos. Puis au pas de course elle alla rejoindre les cuisines. C'était l'heure du déjeuné des soldats, on y trouvait toujours quelque chose à faire.

-Deux nuits de suite commenta l'une des jeunes femmes avec qui elle partageait sa chambre.

-HOo! C'est vraiment pas le moment. Se contenta de répondre Meg' en rougissant légèrement et en attrapant un plateau pour éviter le sujet.

Meg' se dirigea donc vers la salle des repas, où les soldats repnnaient leurs repas. Distraitement, elle pensait à la fameuse surprise dont lui avait parlé Faolan, et cette question l'intrigea d'autant plus qu'elle ne le vit ni au déjeuner, ni au diner. Même si elle l'avait vu, elle ne l'aurait pas approché, mais savoir qu'il était absent, attisait la curiosité de la jeune femme.

Après le diner des soldats, la jeune rousse fut employée dans les quartiers royaux. Elle devait récupérer les vêtements sales et rapporter ceux qui avait été lavé la vieille. La chambre de la jeune princesse de Rubis était comme un rêve. Lorsqu'il lui arrivait d'y pénétrer, elle se sentait aussi impressionnée que déboussollée, c'était un autre monde très loin du sien.

Alors qu'elle aidait a préparer le repas du soir, Mégane ne put échapper cette fois aux intérogations de sa collègue.

-Racconte moi! T'es absence me rende bien trop curieuse Meg'! Et l'air que ton visage affiche depuis quelques semaines. C'est le général non? Je croyais bien l'avoir entendu cette nuit là ... celle où tu t'es blessée!

Meg' lui lança un regard de biais, elle l'avait espionné?

-Oui c'est lui mais, tait toi! Je crois pas que sa lui ferait vraiment plaisir que tout le monde sache. Dit-elle en baissant les yeux sur les carottes qu'elle était en train de découper en morceaux.

-Mais... c'est lui? quoi? Tu l'aimes c'est ça? Et lui il t'aime?

Meg' s'obstinait à regarder sa planche à découper et son couteau. Mais elle répondit quand même, le visage teinté de rouge... mais c'était sans doute seulement a cause de ses cheveux.

-J'en suis folle, avoua-t-elle, et il m'aime aussi...

L'autre jeune femme acquiessa de la tête, n'en demandant pas plus même si son esprit débordait de nouvelles questions. On lui dit qu'elle en avait fait suffisament, que pour le temps du repas, elle pouvait très bien aller se reposer un peu. Alors elle alla à l'écurie pour regarder les chevaux. Elle reconnu aisément celui de Faolan, et Ràna poussa un ennisement, lui aussi semblait la reconnaître. Elle s'approcha un sourrire aux lèvres.

-Alors, ton maître est rentré à se qu'on dirait. Tu dois être d'accord avec moi pour dire que c'est un homme formidable! Dit elle en lui caressant l'encolure.

Elle passa une partie de ce début de soirée avec lui, mais lorsqu'elle vit les soldats commencer à sortir du château, elle décida qu'il vallait mieux y retourner et rejoindre les femmes pour voir de quelle tâches elle pouvait encore s'aquiter. Heureusement pour elle, il n'y avait plus qu'une chose à faire et s'était de débarasser les nombreuses tables et d'amener la vaiselles à ceux qui la laverait. Ce qu'elle fit avant que le soleil ne soit couché. Lorsqu'elle arriva enfin devant la porte de la chambre du général, le ciel s'obscurciçait. Elle frappa timidement cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 10 Aoû - 16:24

Faolan était devant la fenêtre à observer le ciel et les étoiles qui commençait à pointer le bout de leur nez timidement. La nuit serait belle et fraîche, pas trop chaude. Une nuit parfaite en faite, avec la lune bien haut dans le ciel sans nuage pour la cachée. Il entendit quelques coups timidement cognés à sa porte. Un sourire se dessina sur ses lèvres et il se rendit à la porte. Il ne tarda pas à l'ouvrir et fut heureux de voir Mégane. Il la fit entrer dans ses appartements et l'attira à lui, l'embrassant tendrement.

-Vous m'avez manqué aujourd'hui, mademoiselle.

dit-il en lui souriant. Il était heureux d'être de nouveau en sa présence. Le temps lui semblait bien long et bien terne lorsqu'il était loin d'elle, sans pouvoir appercevoir son joli visage, son sourire...mais surtout, entendre sa joli voix qui parlait sans cesse. Il ne put s'empêcher de rire intérieurement à cette pensée.

-Vous n'avez pas trop échapper de plateau en pensant à moi j'espère?

dit-il d'un ton un peu moqueur, sans mesquinerie. Il n'avait qu'envie de la taquiner un peu. Après tout, si elle acceptait sa demande qu'il ferait probablement sous peu, il aurait encore des années devant lui pour la taquiner. Il espérait qu'elle commencerait à l'achaller un peu pour avoir sa surprise. Il aviat beaucoup envie de la lui donner pour voir si elle aimait. Fao devait simplement ne pas le montrer. Ça serait trop étrange à son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 10 Aoû - 17:17

Mégane reçut les lèvres de Faolan avec un plaisir intense! Il lui avait tellement manqué! Quelques heures a peine avait suffit à ce qu'elle se rende compte que leur éloignement était très difficile pour elle. Elle avait pensé à se changer, mettre une robe proble, mais toutes ses robes étaient identiques et pathétiques. Elle s'était donc contentée de retirer le tablier qui entourait ses hanches.

Vous m'avez manqué aujourd'hui, mademoiselle.

-Et vous plus encore, Monsieur! Elle prit une profonde inspiration, son coeur battait vite dans sa poitrine. Que s'était épuissant de simplement regarder le beau général. J'ai l'impression que mon corps va exploser à chaque nouvelle fois que je vous vois. Avoua-t-elle en enfouissant son visage dans la chemise de Faolan.

Il s'entait bon, même après une longue journée chaude. Décidément, il avait l'air toujours aussi parfais. Aucun vice de fabrication dans ce modèle aux muscles saillants, à la chevelure noir de jais et aux doigts aussi fin qu'une plume. Et de sentir les bras de Faolan autour d'elle était si rassurant. En oubliant, ce pourquoi elle était venue, elle se laissa aller à ses angoisses. Le départ imminent du général lui avait occupé l'esprit qu'une partie de la journée. Même si elle avait envie de l'obliger à rester, c'était impossible et intollérablement égoïste de sa part.

Vous n'avez pas trop échapper de plateau en pensant à moi j'espère? Dit-il en la faisant sortir de se tourbillon de tristesse. Elle sourrit le visage toujours plaqué contre la chemise du général.

- Ho! C'était pire encore! Lorsque j'ai vu que vous étiez absent au déjeuner et au diner, j'ai cru devenir folle. Vous savez vous m'aviez parlé d'une surprise, alors, plus votre absence était longue, plus ma curiosité s'éveillait d'elle-même! J'ai bien tenter de la freiner croyez moi! Mais rien n'y faisait, vous avez le don d'entrer dans ma tête sans que j'arrive a vous en faire sortir... En fait, je n'ai aucune envie que vous en sortiez!

Elle marqua une pause, un peu courte, juste le temps de reprendre son souffle avant d'aller le rependre dans un autre babillage incontrolé.

-Alors, pendant l'heure où les soldats soupaient, je me suis promenée dans l'écurie, c'est là que j'ai vu que Ràna était là! Il m'a bien fait comprendre que tous les deux vous étiez rentré. Je me demande simplement où vous étiez partis! J'ai eu peur que les conseillés du roi n'est devancé la date du départ. Mais le château était beaucoup trop calme pour que ce fut le cas... Non, j'ai sû que ce ne pouvait pas être la raison de votre absence. Qu'est-ce qui vous a amené en dehors des murs du château ? demanda-t-elle en s'Arrêtant enfin. Sans savoir que le tout avait un lien avec sa surprise. Elle pouvait mettre sa curiosité pour les surprises de côtés quand il s'agissait de sa curiosité envers le Général de Rubis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 10 Aoû - 17:30

Faolan ne put s'empêcher de sourire en entendant le babillage de Mégane recommencer. Cela lui manquerait beaucoup en campagne, mais il en profiterait autant que possible pendant qu'il serait présent aux côtés de Mégane.

-Fermez les yeux, mon tendre amour. Sinon, vous ne saurez pas la raison de mon absence...Et je sais que vous en mourrez d'envie, sinon vous ne seriez pas aller jusqu'à l'écurie pour voir si Ràna s'y trouvait toujours.

Lorsqu'il se fut assuré qu'elle avait bien les yeux tournés, il lui fit faire un demi-tour pour qu'elle ne regarde pas ce qu'il sortait. Il prit la plus grosse des deux boîtes, celle qui contenait le collier et les boucles d'oreilles qu'il avait acheter dans l'après-midi. Il s'avança doucement devant Mégane. Sur son visage se dessinait un sourire amoureux en regardant la jeune femme.

-À présent, retournez-vous...Tendez les mains devant vous...

Lorsqu'elle eut mit ses mains devant elle, paume vers le ciel, il déposa la boîte dans les mains de la jeune femme et lui dit qu'elle pouvait ouvir les yeux. Il attendit patiemment...non, impatiemment plutôt la réaction de la jeune femme. Il espérait ardament qu'elle aimerait, sinon, il se sentirait vraiment nul de ne pas avoir su choisir le bon présent pour elle. Il était certain que le tout s'harmoniserait parfaitement avec les yeux de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 10 Aoû - 19:02

Avant de fermer les paupières, Mégane planta son regard dans celui de Faolan, une lueur de malice et d'excitation brillait dans ses yeux. Elle se mordit la lèvre inférieur et finit par se plonger dans le noir. Elle restait silencieuse mais elle piétinait sur place, d'impatience et d'excitation. Docile, elle laissa Faolan l'obliger à lui faire dos. Écoutant chacun des bruits puisqu'ils représentaient son seul lien avec ce qu'il lui cachait.

Alors, il l'autorisa à se retourner, elle dû étirer les mains vers le ciel. Ou quelque chose de dure et de froid fut déposé. Maintenant, elle trépignait littéralement, un sourrire démesuré étirait ses lèvres. Ce qu'elle avait hâte qu'il lui permette d'ouvrir les yeux.

Lorsqu'elle vit enfin, elle resta muette. Une boîte avait été déposée dans ses mains. Les lèvres entreouverte, elle ouvrit le petit paquet. Un collier magnifique qui dessinait une chaine de fleurs; de nombreuses feuilles d'un vert pure et impressionnant brillait de mille feu, plusieurs petites fleurs dont les pétales étaient fait de rubis, complètait le tout de façon magnifique mais discrète. Des boucles d'oreilles accompagnaient le précédent bijou, une chute de feuille plus verte que la plus verte des plaines. Doucement, elle porta sa main libre sur les bijous comme si elle devait y toucher pour y croire, puis sa main vint se poser sur sa bouche alors que son regard revenait vers Faolan.

-C'est tellement magnifique! C'est beaucoup trop! Mais en bonne égoïste que je suis, je l'adore! Merci énormément!

Elle souriait à pleine dents, trop heureuse de découvrir que sa surprise était un bijou qui vallait sans doute une somme énorme! Mais l'argent n'avait pas d'importance, mais jamais elle n'aurait l'occasion de porter un tel bijou.

-M'aideriez vous à le mettre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 10 Aoû - 20:56

-Mais bien sûr!

lui dit-il en prenant délicatement le collier. Alors que Mégane soulevait ses cheveux, il passait le collier autour du cou de la jeune femme. Faolan la guida jusqu'à un miroir, dans lequel il pouvait voir le collier au cou de la jeune femme. Il lui allait à merveille. Il avait eu raison, les couleurs s'harmonisait parfaitement avec les yeux de la jeune femme. Il passa ses bras autour de la taille de la jeune femme, la serrant contre lui. Le Général déposa un baiser sur la joue de Mégane, puis colla sa propre joue contre celle de la jeune servante.

-Il vous va à ravir, mademoiselle. J'espérais qu'il vous plairait à ce point-là. J'ai une autre surprise pour voir, mais ce n'est pas tout de suite que je pourrai vous le donner.

Il jetta un coup d'oeil à l'extérieur. Le nuit n'avait pas tout à faire prit sa place dans le ciel, il allait attendre que toutes les étoiles soient sorties et que la lune soit la seule lumière qui éclaire l'extérieur du château. Plusieurs chandelles brillaient déjà dans les appartements du Général. Il lui fera sa demande ce soir, alors que la lune était pleine.

-Vous devrez donc patienter encore un peu, ma douce. Mais ne vous inquiétez pas, vous aurez cette autre surprise, je vous le promet. Je suis certain que vous l'adorerez encore plus que la première.

lui assura-t-il avec un air coquin qui se réflétait dans le miroir en face d'eux. Il referma son emprise sur la jeune femme. Tout ce qu'il espérait, c'est qu'elle ne refuserait pas. Si tel était le cas...Il ne savait trop comment il réagirait. Mais absolument pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Mar 11 Aoû - 22:11

Mégane regardait le vide alors que d'une main elle relevait sa chevelure rousse. Elle eut un frisson alors que Faolan lui effleurait le cou pour y déposer le bijou. Il était si léger, et sa froideur était le seul indice qu'il reposait dans son coup. Ensuite, le général l'entraîna devant une glace. Le collier dans son cou était incroyable. Il arrivait à donner à ses traits des airs presque nobles.

-Il me plait encore plus puisqu'il vient de vous, Faolan! Dit-elle a mit voix alors que leur image se reflètait dans le miroir et que pour la première fois elle remarquait l'importante différence qu'il y avait entre eux deux. Elle ne se trouva pas à la hauteur, elle aurait voulut cacher de sur ses mains, les traces du labeur de ses longues journées. Elle aurait voulu nier son existance, si cela avait pû suffir à faire d'elle une vrai dame.

J'ai une autre surprise pour vous, mais ce n'est pas tout de suite que je pourrai vous le donner. Vous devrez donc patienter encore un peu, ma douce. Mais ne vous inquiétez pas, vous aurez cette autre surprise, je vous le promet. Je suis certain que vous l'adorerez encore plus que la première.

Meg' resta surprise, un autre présent l'attendait? Et il croyait parvenir à lui faire d'avantage plaisir qu'avec ce jolie ensemble. Décidément, il avait eut beaucoup d'ambition pour celle seule nuit. Elle se dégagea doucement, allant chercher les boucles d'oreilles, revenant devant le mirroir, elle les installa à leur place. Si seulement, elle avait une robe, seulement une qui fut digne d'un tel bijou. Elle aurait aimé pouvoir l'enfiller, mais elle savait que ses manières seraient restées celles d'une simple servante, qu'elle n'arriverait pas à se jouer d'elle-même.

Il lui fallait trouver un moyen de passer le temps, car elle sentit la curiosité reprendre progressivement sa place. Elle se tourna vers Faolan et avec un sourrire charmant, elle s'approcha de lui. Du bout des doigts, elle parcourrut son torse et son ventre, alors que son visage se trouvait tout près du sien.

-Quelque chose qui me plairait encore plus que ce bijou? J'ai du mal à croire que vous puissiez trouver quelque chose qui puisse dépasser l'émerveillement dans laquel je me trouve en contemplant cette merveille! Mais, je suppose que vous devez être bien sure de vous pour avancer une telle chose! Alors, je vous croirez. Par contre, je ne peut pas nier qu'en me disant cela vous avez simplement éveillé ma curiosité. Elle me ronge de l'intérieur, si je l'écoutais je serais sans doute en train de vous bombardez de questions, qui ne parviendraient sans doute même pas à m'éclairer! Alors je parle, oui! je parle parce que ça m'évite de poser des questions parce que je préfaire avoir la surprise et ne pas imaginer des choses extravageantes qui ne sont pas possible, vous comprennez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Sam 15 Aoû - 12:37

Faolan ne put s'empêcher de sourire tendrement à la jeune femme. Son babillage incessant reprenait, signe qu'elle allait bien en tout cas. Ce qui lui faisait tout étrange, c'était ce sourire tendre et les frissons qui le parcourait alors que le bout des doigts de Mégane lui parcourait le torse. Il dut se retenir de la serrer dans ses bras et de l'entraîner immédiatement vers son lit, il avait une dernière chose à faire avant tout.

-Ne vous inquiétez pas, ma douce. Votre curiosité sera bientôt satisfaite et vous serez encore plus émerveiller qu'en ce mometnt, je peux vous le promettre.

dit-il en jettant un coup d'oeil à l'extérieur. Le temps passait vite! Faolan commença à se sentir un peu nerveux, malgré qu'il soit certain de ce qu'il faisait. Plusieurs raisons supplémentaires lui venaient en tête, approuvant son acte qu'il poserait bientôt. La lune éclairerait bientôt la cour du château de sa douce lumière blanche.

Le temps passa rapidement alors que Mégane babillait pour ne pas poser de question sur son cadeau. Lorsque le moment fut enfin venu, Faolan se détacha un peu de Mégane et lui fit son sourire mystérieux, présageant qu'il cachait quelque chose. Il se dirigea vers la cachette de la petite boîte contenant la bague de fiançaille et la prit. Il inspira pour se calmer. Il était beaucoup plus énerver qu'il ne l'aurait cru. La boîte était assez petite pour qu'il puisse la caché entre ses deux mains fermées.


-Mégane...Je sais que nous ne nous connaissons que depuis peu de temps mais...Je crois que vous le savez déjà, mais je suis fou de vous. Lorsque je pars avec mes hommes, vous êtes la seule personne qui occupe mes pensées, vous êtes comme mon soleil qui éclaire mes journées. Si jamais il devait m'arriver malheur à la guerre, j'aimerais que vous ne manquiez de rien malgré mon absence...Alors, je crois avoir trouver un moyen d'y remedier...

dit-il d'une voix lente, un peu hésitante au début, mais il prit de l'assurance plus il articulait son petit discours qu'il n'avait pas jugé important de préparer. Les mots lui viendraient par eux-mêmes sur le moment. Il avait bien eu raison de le faire. Il mit un genoux en terre et sorti la petite boîte. Il l'ouvrit, découvrant une magnifique bague de fiançaille. L'anneau était fait en or et un diamant l'ornait, agrémenter de quatre petits rubis à chaque point cardineau.

-Mégane, voulez-vous devenir ma femme?

Il l'avait dit! Tout le stress du à son petit discours disparut, mais un nouveau stress se mit de la partie. Allait-elle accepté? Son discours lui semblait tout à coup pas à la hauteur et médiocre. Peut-être aurait-il du se faire un petit discours avant de lui faire la grande demande? Et puis, si elle refusait sa demande? Leur relation serait-elle la même? Et puis, il était bien conscient que Mégane était belle et désirable. Il ne devait certainement pas être le seul à lui tourner autour, mais il devait être le seul que Mégane avait préféré. Malgré tout, la crainte de la retrouver marié à un de ses retours de campagne lui était insupportable. Et puis, il était conscient du fait qu'en ayant coucher avec elle plusieurs fois, la possibilité qu'elle tombe enceinte n'était pas inévitable. Si cela devait arriver, il ne voulait pas qu'elle se retrouve sans le sous s'il avait à mourir au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 16 Aoû - 22:13

Près de Faolan, le temps n'avait plus les barèmes habituels, il semblait s'arrêter, les isolants du reste du monde. Pourtant, lorsque les heures fillaient et qu'ils devaient finir par se séparer, Mégane n'aurait su dire si cela faisait quelques heures ou quelques minutes seulement qu'ils étaient ensemble. Parce que c'était l'éloignement du général qu'elle redoutait tant. Même si elle réfrénait loin au fond d'elle même ce sentiment de peur qui l'envahirait au départ de son amant en discutant le long du large, Meg' se sentait mourrir a petit feu de par l'intérieur.

Soudain, Faolan brissa leur intimité, en se levant il lui avait lancé un de ses sourrires ensorcelleurs qui mettait la jeune rousse dans tous ses états. Elle comprit alors que le moment de la seconde surprise était donc venu. Jettant rapidement un regard par dessu son épaule vers la fenêtre, elle constata que la nuit était bien avancé, la lune et quelques étoiles fidèles s'étaient élevés comme à leur habitude dans le ciel de Rubis. Elle adorait ce genre de spectacle, tout particulièrement depuis qu'elle avait rencontrer ce cher Faolan.

Mégane écoutait les paroles du général avec une aviditée rare, les yeux ronds et la bouche légèrement entre ouverte. Elle buvait ses paroles comme celui qui au beau milieu du désert trouve enfin la source qui était sa seule raison de continuer d'avancer. Tout d'un coup, il fut agenouillé devant Még' qui commençait à peine a comprendre ce qui se passait. Avait-il vraiment l'intention de faire ce qu'elle croyait? Milles questions incongrus martelèrent soudain le cerveau de la jeune femme. Dans une cacophonie intérieur, elle le vit sortit la petite boite ouvragée et l'ouvrir pour lui montrer le bijou incroyable. La bague était magnifique, plus encore que l'était le collier ou les boucles d'orreilles. D'un coup, les mots voltigeants dans son esprit cessèrent, et la voix grave de Faolan lui parvint plus clair que jamais.
Mégane, voulez-vous devenir ma femme?
Si elle le voulait? Sans aucun doute, pourtant, une seule et unique chose s'imposa à elle. Elle sentit ses joues rougir, ses yeux quittèrent ceux du général et vinrent se poser sur le sol, honteux. Pourquoi se sentait-elle aussi mal, alors que lui semblait si sincère? Les paroles qu'il avait dites la troublait, car lorsqu'il partait, elle se sentait mourrire intérieurement, plus de joie de vivre, plus d'espoir.... Elle était convaincu de l'aimer surment au moins autant que lui l'aimait elle, mais une question s'imposait malgré tout: était-ce suffisant?

-Je....

Devait-elle accepter? Son coeur lui criait oui! Une chaleur intense s'emparra d'elle, et lui donna un instant le tournit. Elle se leva d'un bond, contourna Faolan et vint s'appuyer au rebord de la fenêtre. De l'air, il lui fallait de l'air. Elle prit plusieurs inspirations profondes, incapable de ramener son regard vers le général elle se contenta d'articuler avec difficulté:

-Je plaisantais l'autre jour lorsque je parlais de mariage....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 16 Aoû - 22:29

Faolan commença à douter de lui, mais ne le laissa pas parraître. La voir aussi incertaine avait été le déclenchement d'une tonne de questions qui commençaient à le tourmenter plus que tout. Non...S'était-il trompé ? Avait-il été trop rapide à faire sa demande? Probablement...Mais il savait que c'était le moment, au fond de lui. Lorsqu'elle dit qu'elle plaisantait, son regard s'assombrit et devint sérieux. Beaucoup trop sérieux comparé au visage que Mégane était si habitué à voir. Il referma la petite boîte et la déposa sur une petite table. Il regarda la jeune femme, ne sachant trop quoi dire.

-Peut-être que vous plaisantiez...Mais moi, ce soir, je ne plaisante pas le moins monde. Je vous offre une vie à mes côtés, une vie rempli de joie et de bonheur malgré les mauvais moments qui arriveront inévitablement. Vous n'êtes pas obligé d'accepter ma demande. Mais sachez que je n'ai jamais, durant toute ma vie, été aussi sérieux que ce soir. Pardonnez-moi, mademoiselle.

Faolan lança un dernier regard à Mégane. Il n'était pas trop blessé dans son orgueil...Bon, d'accord, un peu, mais il avait besoin de se changer les idées. Il était un peu en colère, mais plutôt en colère contre lui-même. Il n'aurait jamais du faire cette demande à Mégane, surtout pas aussi tôt. Mais il l'aimait, il en était certain. Il ne voulait pas qu'il lui arrive quoique ce soit si jamais il avait à mourrir au combat. En l'épousant, tout ce qui lui appartenait lui reviendrait de droit, n'ayant pas d'enfant. Il serait ainsi certain qu'elle ne manquerait de rien.

Il erra dans les couloirs durant plusieurs minutes avant de se retrouver à l'extérieur du palais. Il regarda la lune, les étoiles, le ciel si sombre...Son visage était dur et sérieux. Il ne savait trop comment réagir. Il ne s'était pas attendu à avoir une réponse de ce genre de la part de la jeune femme.

La fraîcheur de la nuit commença à le faire frissonner. Après tout, il n'avait pris aucun vêtement plus chaud que sa chemise qu'il avait toujours sur le dos. Il fit demi-tour et erra de nouveau dans les couloirs, hésitant à retourner à sa chambre. Mégane y serait-elle toujours après son quasi refu de l'épouser? Lorsqu'il arriva devant la porte de la chambre, il la poussa tranquilement, le visage toujours aussi dur et sérieux que lorsqu'il était parti, ne sachant pas si Mégane serait toujours dans ses appartements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 24 Aoû - 11:59

Meg' était restée seule, écoutant la porte de la chambre s'ouvrir puis se refermer. Venait-elle vraiment de refuser d'unir sa vie avec l'homme qu'elle aimait? C'est ce qu'il semblait. Un instant, elle pensa a quitter la pièce se disant que sans doute il n'aurait pas envie de la revoir ce soir. Ce qui aurait sans doute été compréhensible. Mais au moment ou ses mains allaient quitter les briques froides de la fenêtre, elle le vit apparaître dans la cours du château. Il n'y resta pas longtemps, mais ce fut suffisant pour que la jeune rousse puisse l'observer sans sentir son regard à lui sur elle. Elle pouvait le regarder sans sentir les jugements. Ce qu'elle vit d'aussi haut; c'était la douleur qu'il devait vivre à l'instant même; c'était l'amour fou et presque douloureux qu'elle ressentait pour lui; c'était la colère contre lui-même; c'était la colère contre elle-même; c'était alors l'acceptation...

Lorsqu'il disparut, la jeune femme alla s'assoir contre le lit du général. Faolan allait sans doute revenir. Peut-être s'attenderait-il à ce qu'elle fut partie, mais peut importait, elle serait là, pour toujours. Mégane du attendre un bon moment avant que la porte ne s'ouvre de nouveau. Elle était prete a confronter le regard de l'homme qu'elle aimait.


Peut-être que vous plaisantiez...Mais moi, ce soir, je ne plaisante pas le moins monde. Je vous offre une vie à mes côtés, une vie rempli de joie et de bonheur malgré les mauvais moments qui arriveront inévitablement. Vous n'êtes pas obligé d'accepter ma demande. Mais sachez que je n'ai jamais, durant toute ma vie, été aussi sérieux que ce soir. Pardonnez-moi, mademoiselle.

Les mots qu'il avait dit commencèrent à lui marteller la tête, il ouvrait la porte alors que les derniers mots résonnaient en écho douloureux. Elle s'en voulait, car elle l'aimait et elle aurait voulu finir ses jours avec lui. Alors, elle se leva, les mains jointes, la gêne aux joues, prête à tout! Sans doute qu'il ne s'attendait pas à la voir car il ne s'approcha pas, ni ne parla. Meg' planta son regard dans celui de Faolan mais ne bougea pas non plus, respectueuse de la distance qu'il avait mit entre eux. Alors maladroitement, elle commença a déverser des mots qu'elle n'avait pas prit la peine d'agencer ensemble.
-Je vous aime éperduement et passer le reste de mes jours avec vous serait le rêve le plus fou que je puisse imaginer. Le plus fou parce que j'ai jamais cru mériter un homme tel que vous! Plus fou encore parce que vous m'aimez avec autant de sincérité que mon amour à moi est vrai. Dans mes rêves, je n'ai jamais espéré autant. L'autre jour, j'ai parlé de mariage parce que l'idée d'être séparé de vous me brise un peu plus à chaque nouvelle fois. Et que j'ai peur d'être séparé de vous parce que mon amour ne serait pas suffisant. Alors, votre demande m'a fait peur, parce que j'ai douté un cours instant qu'elle tenta d'avantage de me faire plaisir que d'être simplement sincère. Pourtant, les mots que vous avez dits ensuite et à la façon dont je vous ai vu marcher dans la cours du château, j'ai comprit que je vous avais blessé alors que ma seule envie était en fait de vous dire oui. Elle poussa un petit rire nerveux, alors que des larmes glissèrent sur ses joues. C'est ironique non? Je voulais dire oui, mais je vous ai repoussé parce que j'avais peur d'être en train de vous forcez à faire quelque chose que vous ne vouliez pas. Alors je dis non, en criant oui, parce que je veux éviter de vous faire souffrir, et pourtant, c'est précisément en disant non que je cause votre souffrance. Alors... je dirais oui, s'il n'était plus trop tard pour revenir sur mes paroles.

Décidément, Mégane parlait toujours trop, mais pour une seule et unique fois, il semblait que chacun des mots étaient nécessaire et avaient leur place bien mérité dans cette tirade improvisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Mar 25 Aoû - 10:19

Faolan ne savait pas trop à quoi il devait s'attendre en voyant Mégane dans sa chambre, toujours là malgré son refus qu'elle lui avait donné plus tôt. Cependant, il ne laissa pas facilement l'espoir lui traverser l'esprit, même si une toute petite lueur brillait au fond de son coeur. Il ne voulait pas se faire de faux espoirs pour être brutalement ramené à la réalité.

Il l'écouta attentivement parler, parler, parler et encore parler. Lorsqu'elle eut terminé, Fao garda le silence quelques minutes, assimilant tranquilement ce qu'elle venait de lui dire. Alors, elle voulait bien devenir sa femme? Elle croyait en faite qu'il ne voulait que lui faire plaisir... Il n'eut pas à se forcer pour lui faire un sourire tendre. Il lui avait déjà tout pardonner la douleur qu'elle lui avait fait souffrir. Il s'approcha d'elle, réduisant à quelques centimètres à peine la distance les séparant.


-Il n'est jamais trop tard pour accepté une demande aussi sincère.

lui dit-il en ressortant la petite boîte afin d'y prendre la bague pour la passer à la main de Mégane. Il garda sa main dans les siennes et l'amena doucement vers sa bouche pour y déposer un léger baiser.

-Elle vous va à ravir, mademoiselle.

la complimenta-t-il avec son sourire charmeur qui avait repris sa place, là où il se trouvait pratiquement en permance lorsqu'il était avec Mégane. Ce qu'il était heureux! Son rêve qu'il chérissait depuis si longtemps commençait tranquilement à prendre forme devant ses yeux. Enfin, il aurait sa petite famille. D'accord, il ne serait pas nécessairement sur sa ferme toute suite, mais il l'aurait un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin, je commençais a attendre! (terminer)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Projet Terminer]Le damier meurtrier plus qua attendre
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» On ne sait jamais à quoi s'attendre venant de moi ? with Ethan
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ?] [{fini}
» [RP Clos] Tout vient à point à qui sait attendre [PV : Uridan Sangried & Chïra Ovenstey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers dÉmeraude :: LES INDÉPENDANTS :: — Le Royaume de Rubis :: Le château de Rubis-
Sauter vers: