AccueilAccueil  EnkidievEnkidiev  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enfin, je commençais a attendre! (terminer)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Mer 22 Juil - 14:14

Mégane avait entendu la rumeur de sa propre chambre, des sabots martelaient le sol de la cours du château. Même si c'était au milieu de la nuit, elle s'était assise droite dans son lit, prète à regarder par la fenêtre avec l'espoir du retour de Faolan. Mais c'était une fausse allerte, et un peu plus en proie du désespoir, elle se remit au lit. Les femmes l'avaient consollés comprennant le gros chagrin qui troublait son coeur, lorsque le général avait disparut avec le prince. Mais elle avait toujours du mal a chaque fois que des sabots retentissaient dans la cours.

Quelques heures plus tard, de nouveaux elle entendit des sabots, était-ce eux. Elle était lasse de regarder par la fenêtre, lasse d'être décu à chaque fois que son espoir d'ébordant l'avait entrainer pour jetter un coup d'oeil. Elle n'avait plus envie de ses faux espoirs. Lentement, parce qu'il ne pouvait en être autrement, elle se leva, et sans réellement porter attention d'habord, elle jetta un coup d'oeil regardant sans réellement les voir chacun des soldats. Trop obnubilé par l'image de Faolan qui lui flottait devant les yeux. Alors elle ne le remarqua pas tout de suite, ce n'est que lorsque les deux images se supperposèrent qu'elle se redressa, les yeux ronds, sans réellement croire ce qu'elle voyait. Un sourrire marqua ses lèvres et sans plus ce demander ce qu'elle faisait, elle sortit de sa chambre.

Quelques secondes plustard à peine, elle se faufillait dans la chambre du Général. Elle espérait ne pas le fâcher mais c'était la seule place, elle avait tellement besoin de sentir ses bras contre elle. Alors, lorsqu'il entra, elle lui sauta dans les bras avec un rire enfantin. Elle ne se soucia pas du fait qu'il fut accompagné ou non, ou qu'il fut blessé ou non! Une seule chose importait, c'était qu'il fut là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Mer 22 Juil - 14:42

Fao fut surpris de trouver quelqu'un dans sa chambre qui lui sautait au cou alors qu'il avait à peine mit le pied à l'intérieur. Lorsqu'il senti le doux parfum de Mégane, il crut que son coeur allait chavirer. Il referma la porte d'un coup de pied et serra la jeune femme dans ses bras, trop heureux qu'elle soit là, qu'elle soit venu. Il l'embrassa avec la même passion qu'il avait eu lorsqu'ils s'étaient quittés trop rapidement. Il rompit le baiser pour la regarder. D'une main, il caressa tendrement son visage en la regardant d'un regard remplit de douceur.

-Je suis si heureux de vous revoir...

lui murmura-t-il en la regardant toujours tendrement. Ses yeux, son sourire, son parfum...Tout cela lui avait manquer cruellement durant ces deux jours d'éloignement. Oh! qu'elle lui avait manqué! Il n'avait jamais cru qu'il aurait pu s'ennuyer autant de quelqu'un, jusqu'à ce que cela lui arrive réellement.

Fao aurait voulu ne plus jamais retourner combattre afin de rester avec Mégane. Il pourrait certainement démissionner de son poste de général...mais il ne pouvait faire cela. Se serait comme abandonné le royaume de Rubis en entier à son sort. Il savait que peu de soldat pourrait reprendre son poste et continuer à sa place. Il ne connaissait qu'une seule personne en qui il aurait pu avoir confiance, mais cette personne était le prince David. Il ne pouvait donc partir et vivre en paix avec Mégane, loin de la guerre.

Il se mit à craindre qu'elle découvre son côté...pas diabolique, mais...méchant. Le méchant Faolan, celui qui aimait se battre et qui aimait faire souffrir ses ennemis. Lorsqu'il se jettait dans la mêlée, il n'était plus le même. Il aimait se battre et tuer son ennemi avec un sentiment...malsain. Il devait se surveiller afin de ne pas sombrer dans la démence, un jour. Mais surtout, il devrait se surveiller afin que Mégane ne découvre pas ce côté-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Mer 22 Juil - 15:22

Mégane ne le laissa pas parler d'avantage, même si des larmes de joie commençaient à innonder ses joues, pour l'immédiat il n'y avait qu'une chose qu'elle voulait savoir.

-Vous n'êtes pas blessé? Je pourrais m'occuper de vous! Ce n'est pas un travail qui m'ennuirait!! Avoua-t-elle avant de se prendre de nouveau à son cou!

C'était comme si sentir enfin son corps musclé contre le sien lui rappelait qu'elle n'avait pas rêvé chacuns des baisers, des caresses et des gestes tendres, qui s'étaient produits deux jours auparavent. D'ailleurs, la façon dont il l'embrassa lui confirma qu'elle n'avait rien inventé, il s'était autant ennuyé d'elle si ce n'était pas plus encore.

Deux jours et elle était dans cet état, comment réagirait-elle lorsqu'il partirait pour des temps plus long, elle ne croyait pas être capable de survivre sans lui, et avec lui l'aimer autant ça lui faisait mal jusque par en dedans! Mais c'était le genre de chose qu'on ne dit pas, qu'on ressent, qu'on endure toute une vie, parce que même si sa fait mal c'est moins douloureux qu'aucune histoire avec lui.

Meg' espérait qu'il ne soit pas blessé, c'était la seule chose qui importait, mais en fait, il aurait pu être blessé juste un peu, juste pour qu'il du retirer sa chemin comme il l'avait fait la nuit précédent leur séparation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Mer 22 Juil - 15:36

-Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas blessé. Et votre plante à fait des miracles sur mon épaule, je vous l'assure.

Il lui fit un sourire rassurant. Il ne lui avait pas tout dit, mais son épaule lui élançait encore parfois, mais il se retenait bien de le lui dire, ne voulant pas qu'elle s'affole pour un rien. Il y avait des blessés bien plus important en bas, et un de ses hommes était mort. À cette pensée, son visage s'assombrit. C'était un mort de trop, comme à chaque fois. Mais il ne pouvait rien y changer, les dieux en avaient décidé ainsi. Au moins, il devait être sur les plaines de lumière à présent. Il ne souffrirait plus. Il voulut se reprendre, sachant que son visage avait du tout exprimer ce qu'il ressentait et ne voulait pas affolé Mégane pour ce qui ne la concernait pas. Les problèmes de guerre le concernait lui, pas elle.

-Et vous, vous ne vous êtes pas reblessé j'espère? Votre jambe, comment va-t-elle?

lui demanda-t-il en essayant de changer de sujet. Il ne savait pas trop si elle tenterait de savoir ce qui l'avait tracassé pendant quelques secondes, mais il allait tout de même espéré qu'elle n'essaie pas d'en connaître la raison.

-Si vous vous êtes reblessé, vous aurez affaire à moi...

lui dit-il en prenant un ton charmeur. Dans son regard brillait une lueur de désir en regardant Mégane. Son coeur battait beaucoup plus vite qu'à l'habitude. On aurait dit un tambour qui jouait dans sa poitrine qui semblait prête à exploser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Mer 22 Juil - 15:54

En regardant droit dans les yeux de Faolan, avec tendresse, elle remarqua l'espèce d'ombre passagère qui vint oppacifier ses yeux. C'était comme si tout un coup, il avait été capable de voir à travers elle. Sans doute quelque chose le préoccupait-il, mais il semblait préférer ne pas en parler. Elle releva les sourcils, un sourrire moqueur sur les lèvres, en écartant les bras de son corps pour les placers parallelement au sol, elle tourna sur elle même:

-Pas une égratignure de plus que lorsque vous m'avez quitté!

Se rapprochant doucement, comme pour reprendre sa place dans les bras du général, Meg' se surpris à s'arrêter à quelques centimètres de lui, plongeant son regard dans le sien sans que son sourrire ne l'ait quitté.

-J'n'ai pas peur de vous! Faolan Général de Rubis! Vous faites peut-être peur à vos hommes! Mais moi, j'en ai vu d'autre!

Elle glissa ses mains sous la chemise du Général, elles étaient froides en comparaison avec le ventre musclé et doux de l'homme. Le contact lui procura un espèce de frisson délicieux qui courrut dans ses bras jusqu'à atteindre sa poitrine. Elle ne bougea pas ses mains, timide soudain de son audace. Sans doute que lui n'aurait pas de mouvements de recul alors aussi bien en profiter.

-Raccontez moi ce qui vous tracasse... Ou je m'en vais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Mer 22 Juil - 16:50

Il n'avait pas envie de lui en parler. Oh, madame voulait jouer à ce petit jeu, il pouvait très bien y jouer lui aussi. Il la prit brusquement dans ses bras, la tenant dans ses bras comme on tiendrait un enfant.

-Si vous croyez que je vais vous laisser partir, vous rêvez ma chère!

s'exclama-t-il avec un sourire étrange. On aurait dit un sourire faussement sadique mélanger à un sourire qui cache quelque chose. Il se dirigea vers son lit et l'y déposa délicatement. Il se détourna quelque seconde pour enlever la ceinture où était accroché ses armes. Elle devenait un peu encombrante pour le moment. Il reporta son attention sur Mégane.
-Comment croyez-vous que vous allez échapper au grand méchant loup?

dit-il en venant vers elle, prenant un air faussement méchant. Il se pencha par dessus elle, l'obligeant à se coucher sur le lit. Il l'embrassa tendrement, déposant des baisers sur le bord de la machoire, vers le cou, toujours en descendant un peu plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Mer 22 Juil - 17:39

Éclatant de rire lorsqu'elle se retrouva soudain dans les airs, s'était à croire qu'elle ne pesait rien dans ses bras à lui. Effectivement, à la vue de cette tonne de muscles, ce devait être un bien pietre effort comparativement aux heures d'entraînement et aux lourdes charges qu'il avait l'habitude de devoir déplacer.

Meg' savourait chacuns des baisers avec un sourrire proche de l'extase, ils faisaient naitre en elle une chaleur intense qui la mit un peu mal a laise. Même si elle savait parfaitement que c'était une réaction plus que normal de son corps face à ce type de caresses, mieux vallait lui répondre et jouer le jeux que de laisser ce sentiment de frissons délicieux monter plus longuement en elle.

-Je vois plusieurs façons, lanca-t-elle sur le ton de la plaisanterie avant de complèter avec une voix qui se voulait menaçante, et certaines vous serais beaucoup moins agréable que d'autres!

Doucement, un sourrire enjoleur aux lèvres elle se redressa, le forçant de ce fait même à en faire autant. Alors elle glissa de nouveau ses mains sous sa tunique, mais cette fois c'était pour la lui retirer. Sans perdre son regard, elle vit voller le vêtement par dessu la tête du général avant de lui quémander un autre baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Jeu 23 Juil - 11:29

Fao ne résista pas lorsqu'elle lui retira sa tunique, laissant à découvert sa tonne de muscle. Il se repencha sur Mégane, bien décider à rendre la partie égale. Il laissa ses mains se balader une peu sur le corps de Mégane, faisant exprès de passer par certains endroits qui lui donnaient de petits frissons dont il était pleinement conscient. Puis, il entreprit de délacer le corsage de la robe de Mégane. Ces foutus corsages...qui avait inventer une chose aussi longue à défaire? Peut-être que c'était jolie, mais à quoi cela servait si cela prenait une éternité à délâsser? Rien. Absolument rien. Une vraie perte de temps! Pendant qu'il avait son petit moment de chialage dans sa tête, ses mains délassait sans difficulté les longs cordons du corsage de la robe avec une certaine rapiditié. Pendant qu'il continuait sa tâche trop longue à son goût, il continua de questionner Mégane en prenant un ton charmeur.

-Ah oui? Comme quoi, Mademoiselle? Vous ne savez donc pas qu'il est très difficile de me tromper? Je vois tout et je sais tout!

Enfin! Fini ce foutu délassage de corset! Le reste des vêtements de Mégane ne prit pas bien long à finir sur le sol, avec sa tunique, puis ses pantalons y suivirent. Fao regarda la jeune femme avec un regard mi-convoiteur mi-doux. Il se pencha vers vers elle et l'embrassa passionnement.
************************************


Plusieurs heures plus tard, Fao regardait Mégane dormir contre son torse. Il avait la tête appuyé sur sa main, ce qui lui permettait de voir Mégane d'un peu plus haut. De son autre main, il lui caressa distraitement le visage. Il repensait à cette nuit magnifique. Il n'avait jamais rien vécut de pareil. Il se rendit compte que la différence d'avec les autres fois, il n'y avait pas les mêmes émotions qui avaient été partagées. C'était probablement pour cela que tout avait été différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Jeu 23 Juil - 16:25

Elle fut incapable de répondre, la tête lui chauffait et tournait férocement. S'il continuait elle allait perdre conscience, ou pire, elle allait tout simplement bruler de l'intérieur. Comment pouvait-il arriver sachant qu'il lui procurait un tel mal, mais il aurait arrêté et Meg' se serait jeter sur lui qu'il recommence encore et encore.

Alors, ils se retrouvèrent nus, il était si beau et sans gène aucune, elle le dévisagea avec un mélange de désir et de tristesse. Était-il un rêve, sans doute... Ils ne se connaissaient que depuis quelques heures et elle était déjà prète à sauter cette étape avec lui? le fait qu'il lui ai sauver la vie deux fois déjà était-il une de raison? Où au contraire, n'écoutait-elle pas que le bruit de son coeur qui battait à tout rompre et qui s'enflammait un peu plus à chaque nouvelle minute.
*******

Elle appuya sa tête contre le torse doux et chaud de Faolan, elle était dans un autre monde où le silence était merveilleux où chacune des respirations lentes et profondes de son amour la comblaient d'une joie profonde. Elle était amoureuse et maintenant elle savait qu'il était le seul et l'unique, celui pour qui elle avait repousser tous les autres sans le savoir. Et il l'aimait lui aussi, c'était tellement la chose la plus fantastique qui fut. Incapable de résister au sommeil plus longtemps, elle s'endormit.

********

C'est le rayonnement un peu trop brutale de soleil qui vint réveiller Mégane. Découvrant une chambre qu'elle ne reconnut pas tout de suite, elle ne remarqua pas la présence contre laquelle elle était lover si amoureusement. Sentant la panique monter en elle, elle se redressa d'un bon, en émettant un son proche du hocket.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Jeu 23 Juil - 16:49

Faolan ne se réveilla pas totalement lorsqu'il senti Mégane se lever d'un bond. Gardant les yeux fermés, il chercha Mégane en tatonnant sur le matelas. Il voulut marmonner quelque chose du genre ''Qu'est-ce que tu fais? Il est encore trop tôt...rendors-toi...'', mais il n'en sorti que quelques semblant de grognements. Il fit un ultime effort d'ouvrir les yeux, et il la vit assise en plein milieu du lit. Que faisait-elle là? Il poussa un soupir, et parvint à articuler enfin quelque chose de compréhensible:

-Mégane...Que faites-vous déjà réveillée?

Il la regarda, la tête à moitié enfoncé dans les oreillers. Elle était belle éclairée par la lumière du soleil dans ce décor. Il sourit, heureux qu'elle ne se soit pas évanouie pendant qu'il se fut endormi. Il l'aimait et ce malgré le peu de temps qu'ils avaient passés ensemble. Cela le troubla énormément. Peut-être était-ce ça le coup de foudre après tout? Il n'en savait rien. Il lui intima de revenir se coucher contre lui, prenant un regard charmeur et enjoleur. Quelques images de leur nuit dernière lui revenait en mémoire, lui donnant quelques frissons de plaisirs dans le dos. C'était une nuit innoubliable, c'était certain. Son regard détailla de nouveau Mégane sous tous ses angles.

-Allez, Mademoiselle, revenez par ici.

lui intima-t-il, voulant la ravoir dans ses bras le plus rapidement possible, comme s'il avait peur qu'elle s'évapore, qu'elle disparaisse. Il voulait la serrer de nouveau dans ses bras, sentir le doux parfum de ses cheveux, sentir la douceur et la chaleur de sa peau contre la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Jeu 23 Juil - 19:54

Et puis elle se souvint; la chambre de Faolan, leurs ébats de la nuit précédente, sa nuditée. Elle passa une main dans les cheveux comprennant que ce qu'elle avait prit pour des rêves torturants, était en fait une réalité qui lui avait semblée si improbable qu'elle l'avait elle même mutée en un de ses rêves peu avouable.

Alors qu'elle entendait la voix douce et rassurante du général des armés de Rubis, la panique disparu totalement, ayant envie de retourner se lover contre lui, dans leur petit cocon de chaleur et d'amour. Malheureusement, c'était impossible, c'était le matin et elle devait retourner au travail. Même les beaux yeux... enfait son corps tout entier, ne devait pas la détourner de son devoir. Mégane se retourna alors vers l'homme aux cheveux long et déposa un baiser très doux et très lents sur ses lèvres avant de s'écarter pour le regarder.

-Impossible, monseigneur, je dois retrouner à ma besogne!

Elle se leva alors s'entourant d'une des couvertures qu'elle volla au lit de son amant, récupérant sa robe et son corsage, elle les enfilla en tentant de se cacher. Sachant tout à fait que c'était inutile car il avait pu la regarder à son aise la nuit dernière. Mais c'était le genre de choses qu'elle allait devoir chasser de son esprit pendant un temps si elle voulait être en mesure d'avoir toute sa tête pendant la journée. Une fois les vêtements de retour à leur place habituelle, elle retourna le drap sur le coin du lit et en profita pour voller un autre baiser à Faolan avant de ne disparaître par la porte.

Comment arriverait-elle a travailler si ces images continuaient de lui revenir constamment de façon aussi clairs, avec autant de sensation de chaleurs que d'étourdissement passagé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 27 Juil - 20:41

Fao n'eut d'autre choix que de la laisser partir, bien à contre coeur. Il enfoui sa tête dans les oreillers, poussant quelques grognements de mécontentement. Il aurait voulu dormir plus longtemps. Vraiment plus longtemps. Mais il avait autre chose à faire aujourd'hui, il en était conscient, c'est certain.

-Elle ne perds rien pour attendre...

dit-il pour terminer par un grand soupir. Il se leva de son lit et chercha des yeux ses vêtements qui se trouvaient éparpillés dans la chambre. Gracieuseté de Mégane, apparament. Il enfila des vêtements propres, mit sa ceinture portant ses armes et sorti de la chambre. Il salua quelques domestiques qui passaient par là, puis se dirigea vers la cour dans laquelle ses hommes s'entraînaient déjà. Il les salua et se mit à l'entraînement à son tour, ses pensées revenant toujours à Mégane et à la nuit qu'ils avaient passés ensemble. Il en éprouva quelques frissons, un sourire se dessinant sur son visage, puis il redoubla d'ardeur à son entraînement. Lorsqu'il eut terminé, il rentra dans le château et se dirigea vers les bains. Il s'y prélassa quelques heures afin de se détendre et éliminer la saleté de la journée. Il regagna ensuite sa chambre pour s'effondrer de fatigue sur son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 27 Juil - 22:18

Mégane s'était employée au mégane des chambres, très nombreuses, du château de Rubis et heureusement qu'elle ne fut pas seule à cette tâche sinon sans doute que certains membres de la forteresse se seraient couchés sans voir de différence avec le matin. L'image de Faolan flottant dans sa tête lui revenait sans cesse, et ses doigts et son corps et sa voix. Parfois, elle n'arrivait plus à travailler tellement la sensation qui venait la secouher était impressionnante. Elle dû donc à quelques reprises se ressaisir, afin de pouvoir poursuivre.

Et plus la journée passait, plus quelque chose semblait clocher, elle avait beau chercher avec force cette chose qui l'agaçait, mais elle n'arrivait pas a mettre le doigts dessus, y parviendrait-elle seulement un jour? Elle l'ignorait. Elle put l'appercevoir par quelques unes des fenêtres du château, Dieux qu'il était beau! Parmis tous ses hommes qui s'entrainaient, il était de loin celui qui semblait avoir le plus de maîtrise.

Plus tard, alors qu'elle aidait pour le repas du soir en cuisine, elle se rappela une scène, arrivé quelques semaines plus tôt. Celle où dans l'eau froide de la rivière, sous les étoiles, elle avait entendu cette voix ferme mais rassurante. Et simultanément, elle revit l'homme qui la prennait dans ses bras, en lui chuchottant à l'oreille, qu'il l'aimait et qu'il se languissait d'elle. Alors, tous les mauvais rêves prirent visage; Celui de Faolan. Était-ce seulement possible? Un plateau de nourriture en main, elle s'immobilisa, incapable d'avancer, de remuer, alors que son cerveau lui fournissait autant d'effort que 20 hommes en plein combat.

Faolan était l'homme qui l'avait vu se baigner, il était aussi l'homme qui lui avait permit de rentrer au château. Puis lui revint, l'argent qu'il avait tenté de lui donner, et les paroles de culpabilité qui alors lui avait semblé inutile, maintenant ils prennaient tous leurs sens! Faolan était l'homme qui l'avait vu se baigner, et Mégane quoi que gêné sentit la colère enflée en elle.

Le soir même, alors qu'elle aurait sans doute mieux faire de rester dans sa chambre, elle alla cogner à la porte de celle du général. Et si, elle avait préféré que leur relation passe sous silence, maintenant, la colère avait effacé ce petit soucil. Lorsqu'il vint ouvrir la porte, elle le repoussa durement avant d'entrer et de refermer la porte derrière elle. Son visage exprimait la colère, ses lèvres closes étaient étroitement pincés et ses joues prirent des couleurs. Ses petits poigts étaient fermés très fort, et elle sentait ses ongles pénétrer dans ses paumes, ce qui en temps normale lui aurait provoqué douleur et hocket de surprise, mais elle ne le sentait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 27 Juil - 22:33

Fao s'était réveiller pour aller ouvrir à la porte. Mais qui pouvait bien cogner à une heure pareille? Tout le monde savait qu'il dormait habituellement à cette heure lorsqu'il rentrait d'une expédition. Il se leva tout de même et alla ouvrir à la porte. Il fut surpris de voir Mégane et voulu l'attirer tendrement vers lui, mais ses sens au ralentis à cause du sommeil, il se fit rejetter rapidement vers l'arrière, encore plus surprit. Mais qu'avait-elle?

-Mégane, pourquoi cet air si en colère? Que vous ais-je fait? Si c'est pour la nuit dernière, je suis vraiment désolé, mais vous n'aviez pas l'air de vouloir refuser...

dit-il avec un petit rire. Pour ça, elle avait été loin de le rejetter la nuit dernière. Et maintenant, elle était en colère contre lui, et cela se voyait. Il s'approcha doucement d'elle et déposa doucement ses mains sur les épaules de Mégane. Il la regarda et lui dit doucement:

-Vous devriez cessez de fermer les poings ainsi. Vos jointures en sont si blanchies que je crois que vous allez finir par vous blessez de nouveau.

l'averti-t-il, ne sachant pas trop s'il devait tenter de la calmer ou laisser aller sa colère contre lui. La raison de cette soudaine colère le perturbait énormément, mais sur son visage il n'y avait que de la douceur teinté d'une pointe d'inquiétude. Une femme en colère pouvait faire des ravages, il le savait très bien. Il espérait seulement qu'elle n'irait pas s'essayait à lui prendre une de ses dagues et de le menacer. Il songea que peut-être elle avait appris une liaison qu'il avait eu antérieurement et qu'elle faisait une crise de jalousie. Cependant, c'était très peu probable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 27 Juil - 22:59

Mégane dû ravaller sa colère, c'était premièrement la seule façon d'arriver a parler sans qu'un son incongru et diforme ne sortent de ses lèvres puis, elle aurait voulu frapper, mais enfait c'était inutile, tout ce qu'elle arriverait à faire en enfonçant son poing contre le ventre de Faolan s'était de ce faire mal à elle-même. C'était hors de question, ça lui donnerait encore une fois raison et, il ne pouvait pas avoir toujours raison, théoriquement c'était impossible! Ce l'était non? D'un geste sec elle étira ses doigts mais ils se retrouvairent aussi tendus qu'ils ne l'étaient précédement.

La jeune rousse recula échappant aux mains qu'il avait déposés sur ses épaules et commença à marcher de long en large dans la chambre, ces pas lui permettaient de faire de l'ordre dans ses idées. Ici, dans cette chambre, les images d'hier soirs lui revinrent, surtout parce qu'il les évoca lui-même, mais aussi parce qu'elle se les souvenait avec tant de plaisirs. Elle aurait voulu lancer ses images qui lui donnaient envie d'aller toucher le corps du général, par la fenêtre avant qu'elles ne prennent le contrôle sur sa raison. Parce que ce qu'elle éprouvait pour Faolant allait bien au delà de la raison! Non? Alors qu'elle dû réprimer un " La nuit dernière était fabuleuse " pour se concentrer sur son propre regard qu'elle espérait aussi ardent qu'un brasier fumant. Trois simples mots fusèrent d'eux même lorsqu'elle tourna la tête vers lui et qu'elle s'immobilisa:

-C'était vous!
Ces mots n'avaient rien d'une question, elle savait, elle avait reconnu, et il n'y avait plus de doute possible. Faolant était l'Homme sans visage de la rivière, l'homme qui lui avait fait faire cauchemart après cauchemart. Et même s'il était l'homme qu'elle était convaincu d'aimer, il allait lui devoir des explications sur son silence.
Mais sans le vouloir, d'autres mots sortirent:
-Les mots dans la nuit, c'était vous!
Et si elle avait cette fois voulu ques ses mots soient dure presque haineux, ils avaient tremblés, amenant une scérie de note trop aigue avec eux. Elle sentait les larmes lui venir aux yeux, la colère, la peur, la tristesse, l'amour, la confiance, la passion, lequel de ses sentiments pouvaient être à la base de cette nouvelle défaillance.

Une membrane mouillée recouvrit ses yeux, alors qu'aucune larme ne lui échapperait, elle resta muette, écoutant avec attention ce qu'il aurait à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 27 Juil - 23:13

Les carottes étaient cuites pour Fao. Elle avait deviné qu'il était l'homme de la rivière. Comment avait-elle pu le deviner? Elle n'avait pas vu son visage. À moins qu'elle n'ait reconnu sa voix..."Bravo Fao, je te lève une fois de plus mon chapeau, espèce d'imbécile.'' pensa-t-il avec amertume. Que devait-il faire? Avouer ou dénier? Il n'en avait aucune espèce d'idée. Peut-être valait mieux qu'il avoue après tout...Ainsi, elle ne lui en voudrait peut-être pas autant. Enfin, il l'espérait.

-Oui, c'était moi.

Finit-il par avoué en soupirant. Il n'était pas bien fier de ce matin-là. Il se sentait mal à l'aise en y repensant, mais d'autres images beaucoup plus persistantes voulaient restés dans ses pensées. Comme lorsqu'il avait regardé Mégane dans ses moindres détails.

Il regarda Mégane avec un air neutre, mais son regard exprimait bien son mal aise. Il détourna le regard, puis s'éloigna de Mégane, lui faisant dos. Il savait bien qu'à partir de ce moment, il y avait deux possibilités qui s'offraient devant lui. La première serait que Mégane lui pardonne, et qu'ils continueraient leurs chemins ensemble. La deuxième, celle qu'il n'osait pas envisagé, était qu'elle le repousserait, le laisserait tomber et qu'elle ne voudrait plus jamais le revoir. À cette pensée, il se senti désemparré et ne savait plus quoi penser. C'était pour cette raison qu'il s'était mis de dos à Mégane. Pour éviter qu'elle ne voit son désarroi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 27 Juil - 23:33

La colère de Mégane ne s'évanouhit pas d'un coup. Le premier fut brutal, il avoua, c'était un coup parce qu'au fond d'elle même, Meg' espérait encore qu'elle avait tout faux. L'aurait-elle cru sur parole si il lui avait dit que ce n'était pas lui? C'était peu probable, mais l'espoir qu'elle fut dans l'erreur s'était d'un coup effacé, et on aurait dit que le soleil qui brillait en elle s'éteignit un peu. Le second quoi que plus doux lui sembla plus dévastateur, même si il l'avait vu nu, ce matin là alors qu'elle se baignait paisiblement dans la rivière, la façon dont il l'avait regarder la nuit précédante, c'était donc à dire la seconde fois où il l'avait vu en si peu d'aparat, était de façon unanime assez évoquante pour qu'elle puisse être certaine des penchants du général. Mais comme la troisième pierre ne tarde jamais à rejoindre la seconde, le dernier coups est celui qui transforma sa colère en un masque de tristesse; peut-être que c'était tout ce qu'il avait voulu au fond. Profiter de la chaleur et de la tendresse du corps d'une femme. Toutes ses belles paroles qu'il avait dite étaient sans doute l'arme la plus efficace pour attraper une jeune femme comme elle dans ses filets. Les larmes commençairent à couler le long de ses joues, elle se trouvait tellement idiote d'avoir cru que le général voyait plus en elle qu'un simple corps. Après tout qu'était une simple servante dans le monde du général de Rubis? C'était juste très domage, car ses paroles, elle les avait réellement cru sincère, mais maintenant, elle serait à jamais convaincu que les hommes qui arrivaient a parler aussi bien aux femmes en avait appris là à la même école que Faolan de Rubis.

Comment enfin mettre un terme à cette conversation? Il lui tournait le dos, il voulait l'ignorer maitenant qu'elle savait pourquoi il l'avait ainsi entraîné dans ses filets, le mieux c'était sans doute de quitter la pièce sans un mot, ce serait une fin brutale, mais c'était nécessaire en regard à ce que Mégane venait de découvrir. Elle ne vit si le mal aise de Faolan, ni que dans ses réflections, elle avait émit quelques mots entre ses hockets, avant de se retourner pour quitter la pièce.

- J'aurais dû savoir...... m'aimait pas vraiment... enfin pas comme moi je l'aimais....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 27 Juil - 23:43

À ses paroles, le coeur de Faolan s'emballa. Non! Il ne voulait pas qu'elle parte! Il se retourna brusquement et en quelques pas eut rejoint la jeune femme qui avait pratiquement quitté les lieux. Dans un geste un peu trop désespérer, il tendit la main et aggripa son coude et la ramena vers lui. Il la serra fort dans ses bras pour lui démontrer qu'elle avait tort sur toute la ligne. Il n'avait pas pensé d'elle qu'elle n'était qu'une simple servante, une simple femme avec laquelle il pouvait satisfaire ses envies et désirs. Refermant la porte d'un coup de pied, il regarda Mégane et lui dit avec une voix si sincère:

-Mégane...Vous avez tort...Je vous aime autant que vous l'espériez...Si je ne vous ai rien dit, c'est pour éviter tout cela...Lorsque je vous ai apperçu à la rivière, il s'agissait là d'une pure coïncidence. J'ai entendu des cris, ou des rires, je ne sais plus, et j'étais allé vérifié que tout allait bien. Lorsque j'ai vu qu'il n'y avait aucune personne en danger, je m'apprêtais à m'éloigné immédiatement.

lui dit-il pour tenter de réparer son erreur. Il savait qu'il avait gaffé. Et c'était une énorme gaffe. Il la regarda dans les yeux, toujours espérant que son plaidoyer porterait fruit.

-Si vous décidez de partir, soit. Mais je sais que vous en souffrirez autant que j'en souffrirez moi-même. Et si vous désirez votre vengeance pour que nous soyons quitte, soit. Mais restez...Ne partez pas...

la supplia-t-il de nouveau. Il n'avait jamais désiré autant qu'une femme ne l'abandonne pas. Il remarqua qu'il était plutôt dépendant affectivement de Mégane. Que si elle partait, il en souffrirait énormément et cela pourrait causer sa perte sur un champ de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Mar 28 Juil - 10:38

Meg avait tenter de se débartre lorsque Faolan l'avait serré contre lui, même si ce genre de mouvement désespéré ne suffirait jamais à lui permettre d'échapper aux bras musclés de Faolan. Peu à peu, elle s'immobilisa, écoutant les paroles, elle se découvrit incapable de résister, et elle laissa tomber sa tête contre le torse du général. Et lorsque son tour de parler viendrait, qu'allait-elle dire? Était-elle encore en colère? Croyait-elle ses mots qui semblait si vrai dans sa bouche à lui? Toutes ses questions restaient encore sans réponces dans la tête de Mégane. Elle aurait voulu pouvoir être forte et connaître la réponce qu'il lui fallait donner.

Il avait sans doute raison en disant que cette séparation lui en couterait énormément, juste l'idée que cela pu être possible lui donna des crampes aux ventres. Il lui semblait soudain que si elle partait sans lui, elle allait mourrir. Elle sentait déjà sa respiration qui devenait laborieuse et son coeur qui s'affolait rien qu'en y pensant. L'image d'une telle séparation était insupportable.

Cette fois, elle le repoussa doucement et sans doute qu'il était certain que son message avait fait son chemin parce qu'il laissa s'imposer une distance entre eux. Mégane leva ses grands yeux vers Faolan, redoutant ce qu'elle y trouverait. Mais ce qu'elle vit, changea tous. Si ses joues à elle étaient couvertes de larmes, son visage à lui reflettait une réelle inquiétude avec peut-être une touche de désespoir. Mais peu importe ce que ses émosions qui transformaient ce visage étaient réellement, une chose était certain maintenant, il avait dit vrai en disant qu'il l'aimait au moins autant qu'elle ne l'avait espéré.

La douleur de son ventre devint plus forte, elle ne pourrait jamais être séparée de Faolan, c'était quelque chose qui lui semblait si absurde maintenant et surtout si destructeur. Elle replia ses bras contre son ventre, même s'il avait dit qu'il ne voulait pas qu'elle parte, pourrait-il jamais la pardonner? Elle avait bien peur qu'il fut trop tard. Lentement, elle alla donc s'assoir sur le lit de Faolan et en regardant le sol, elle dit:

-Je reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 2 Aoû - 18:19

Fao fut soulagé, mais à la fois mal à l'aise. Il savait qu'à présent, puisqu'elle savait ce qu'il lui avait caché depuis le début, pendant un certain temps, se ne serait plus pareil. Elle serait peut-être un peu plus distante, mais peut-être pas non plus. Enfin, c'est ce qu'il espèrait énormement. Être séparé trop longtemps de sa Mégane lui était une idée insportable. Il soupira de soulagement. Il savait qu'elle resterait avec lui...pour le moment. Un goût amer prit place durant quelques secondes dans sa bouche, puis il pensa à autre chose et alla s'asseoir près de Mégane sur le lit. Il passa son bras autour de la taille de la jeune femme et la serra contre lui, un peu mal à l'aise.

-Je...Je suis désolé encore une fois de vous avoir causé tous ces mauvais rêves.

Même si elle ne l'avait pas mentionné, de n'avoir dit que "les mots dans la nuit" était un bon indice sur la réponse. Il s'en voulu de l'avoir empêcher de bien dormir durant les dernières nuits. Tous ses sentiments, le remords, ce mal aise, se soulagement, cet amour qu'il éprouvait pour elle...Tout cela était si différent pour lui. Son étonnement devait probablement paraître sur son visage, mais il s'était le dernier de ses soucis en ce moment. Il était trop préoccupé par son propre étonnement. C'était si étrange pour lui qui, à l'habitude, était toujours stricte, ferme et autoritaire. Rarement il éprouvait de la tendresse et de l'amour comparable à celle-ci. Il en était à se demander s'il possédait deux personnalités...l'une étant la cruelle et méchante partie de lui que Mégane ne connaissait pas, et l'autre, la tendre et douce deuxième partie de lui qu'il était avec Mégane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Lun 3 Aoû - 18:46

Car s'était vrai, il était la cause des mauvais rêves qui avait hanté ses nuits pendant près d'une semaine. Mais ces cauchemars s'étaient estompés, ne laissant de place qu'aux rêves, fantasmes et souvenirs qu'il y avait ensuite incrusté. Une semaine s'était peu cher payer face à ce qu'il représentait maintenant dans son coeur.

Une incroyable envie de rire lui remplis le ventre, comme un soleil intérieur menaçant d'exploser. "Rien n'arrive jamais pour rien Meg'" disait sans cesse sa mère, et aujourd'hui ses mots lui semblaient si vrai, remplis d'un sens qui s'éclairait à chaque nouveau pas qu'elle faisait devant elle.

Si ses parents avaient eu autant d'enfants s'était indirectement pour qu'elle trouve un travail, qu'elle avait trouvé par hazard au château. Elle n'y travaillait pas pour ses parents, plus maintenant. Si cette nuit-là, elle avait été se baigner dans cette rivière précise, s'était pour être effrayé par une voix mystérieuse, pour ensuite se blesser et pour que l'homme à la voix mystérieuse la trouve et la sauve alors qu'il était lui-même la cause de tout ça. Sans cela, sans doute qu'il la croiserait encore entre les murs du château sans lui apporter la moindre importance. Tout comme elle d'ailleurs. Aujourd'hui, elle n'était plus une simple et pitoresque servante du château, elle était la femme que le destin avait mit sur le chemin de Faolan général de Rubis. Et ça c'était la plus belle chose au monde!

Mégane leva les yeux vers Faolan, il semblait si chamboulé, si étonné. Alors qu'elle, elle souriait de béatitude et d'aise. Elle se sentait si bien maintenant que ses révélations s'étaient imposés dans son esprit.

-C'était bien peu cher payer face ce à quoi j'ai droit aujourd'hui! Dit-elle encore plus souriante en le regardant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Jeu 6 Aoû - 14:16

Fao chassa rapidement toutes ses pensées qui l'empêchait de reporter toute son attention sur une seule personne: Mégane. Lui faisant sous sourire charmeur, il approcha lentement son visage du sien, appuyant son front contre le sien et ferma les yeux, humant son parfum. Il s'empara des lèvres de la jeune femme pour lui voler quelques baisers. Il s'apprêtait à lui murmurer quelques mots doux à l'oreille lorsqu'on cogna à la porte.

Il soupira d'irratation profonde et se détacha de Mégane à contre coeur. Il se leva et alla ouvrir. Il marmonna quelques mots avec le messager qui lui avait remis un document. Il claqua la porte au nez du messager et revint vers Mégane, hésitant à ouvrir le document. Il savait ce qu'il contenait, c'était certain. On lui faisait toujours parvenir ce genre de document avant qu'il ne parte soit en campagne.


-Au diable le document!

dit-il en le lançant plus loin dans la chambre, reportant son attention sur la jeune femme. Cependant, sa joie d'il y a quelques minutes semblaient s'être évaporé. Malgré ses efforts d'oublier le document qu'il détestait au plus profond de son coeur, il n'y parvenait pas et hésitait à laisser paraître sa préoccupation. Cependant, c'était raté, car elle paraissait déjà comme à chaque fois que quelque chose le préoccupait en présence de Mégane. Il aurait à travailler là-dessus.

Il jeta un coup d'oeil au document qu'il avait lancé à l'autre bout de la pièce, puis détourna son regard et attira Mégane dans ses bras afin de la serrer contre lui, comme si de la sentir contre lui parviendrait à chasser ses inquiétudes tenaces. Il lui vola de nouveau quelques baisers, puis l'embrassant du bout des lèvres au coin de la machoire et dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Jeu 6 Aoû - 14:57

Sentir la présence de Faolan tout près d'elle était la chose la plus agréable qui lui avait été donné de ressentir. Il était tellement parfait. Lorsqu'il appuya son front contre le sien, elle resta immobille, prennant de grand respire pour ne pas l'attirer contre elle en s'étandant sur le lit. Timide, comme peureuse de porter un geste trop rapide après cette simili querelle, Meg' déposa une main contre le torse du Général.

Alors qu'elle détaillait ses muscles saillants du bout des doigts, on frappa à la porte. Mégane ne fit qu'entrevoir le messager, car la porte ne resta pas ouverte bien longtemps. Elle éclata de rire lorsqu'il lança le document par dessus son épaule. Il faisait comme si cette lettre n'avait rien d'important, du moins c'était ce qu'il souhaitait sans doute qu'elle croit. Pourtant, elle crut percevoir sur son visage une certain hésitation, sans doute était-ce important pour qu'on vienne le déranger à cett heure.

Elle accepta les lèvres de Faolan sans rien dire, plutôt heureuse de retrouver ces caresses si délicate qu'elles touchaient plus du frisson que du baiser. Pourtant, lorsqu'il prit une pause, elle se leva à regret, allant récupérer le bout de papier qui jonchait le sol. Il s'était presque fait oublier pendant un moment celui-là, mais la jeune femme savait très bien que son amoureux avait des responsabilités, et même si parfois il avait envie de les mettre de côté elle devait être là pour... lui donner envie de continuer.

-Vous devriez ouvrir cette missive avant que je me fasse un sang d'encre à supposer ce qu'elle peut bien contenir.

Une fois le parchemin entre les doigts, elle revint auprès de Faolan, mais plutôt que de la lui remettre elle l'ouvrit elle-même. Après s'être assise près de son amant, elle déposa sa main gauche contre la cuisse de Faolan alors que l'autre tenait la missive qu'elle entreprit de lire.

- Je ferais mieux de lire, vous risquez de me cacher la vérité pour éviter que je m'inquiète, mais c'est inutile. Tous les jours, je m'inquiète, alors ça n'y changera rien! " Général de Rubis. 300 hommes vous ont été assigné pour la prochaine campagne....

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Ven 7 Aoû - 21:30

Fao poussa un grognement de mécontentement en voyant Mégane s'éloigner prendre le document. Il ne voulait même pas en entendre parler. Il l'écouta tout de même commencer à le lire, mais le lui arracha des mains avant qu'elle n'aille plus loin. 300 hommes...C'était une plus grande campagne que la dernière fois dans ce cas. Rien qui ne l'enchantait réellement. S'éloigner de Mégane le faisait souffrir énormément. Il continua la lecture pour Mégane et lui-même :

-" Général de Rubis. 300 hommes vous ont été assigné pour la prochaine campagne ayant lieu à la frontière extrême Sud du royaume de Rubis. Le dernier groupe ayant été envoyé il y a quelques semaines, comme vous le savez déjà, nous a envoyer un messager nous indiquant qu'il ne restait plus un homme vivant de son groupe.

Faolant se tut quelques instants, prenant quelques minutes de silence pour prier Théandras afin de les accueillir à bras ouvert sur les plaines de lumières. Il n'osait plus lire, de peur de faire paniquer Mégane. Il ne voulait pas qu'elle se fasse de mauvais sang en plus pour lui lorsqu'il irait au combat, car c'est qui se passerait dans les prochaines semaines, il le savait. Il reprit la lecture:

-Votre mission est donc d'aller sur le champ de bataille, de nous rapporter un rapport de la situation tout en accomplissant la mission de l'autre groupe, soit d'écraser la petite rébellion qui se passe dans cette région. De plus, vous aurez à apprendre comment le groupe d'une cinquantaine d'homme que vous avez formé vous-même a pu se faire écraser de la sorte. Votre départ à vous et votre troupe est fixée à dans trois jours." Et c'est signé du sceau royal.

Le Général de Rubis fit tomber le parchemin par terre après avoir terminer de lire sa prochaine mission. Trois jours....Il ne lui restait que trois petits jours avec Mégane, et encore, il ne pourrait la voir que le soir. Durant la journée, il serait bien trop occupé à s'occuper des préparatifs de guerre, car c'est ce qu'il allait faire. Il regarda Mégane d'un air triste. Il se doutait bien du pourquoi la troupe de son ancien compagnon d'arme avait été écrasé. Les villageois devaient avoir eu l'aide de soldats ennemis, ou quelque chose du genre. Il savait aussi que si c'était le cas, il perdrait certainement de ses hommes. Il pourrait lui-même tomber au combat. Il chassa cette pensée, car il ne pouvait pas tomber au combat. Il devait rester debout pour Mégane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane
Habitant du royaume de Rubis
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   Dim 9 Aoû - 13:12

Mégane avait sentit son coeur se gonfler de tristesse alors qu'elle entreprennait la lecture, elle fut bien heureuse que Faolan lui prenne le parchemin d'entre les mains car sans doute que si elle avait continué sa voix aurait montré son désaroit et sa peine. Qui avait-il de mal à cela? Rien sinon qu'elle préférait garder ce genre de chose pour elle, même si son petit coeur devenait si frêle que parfois la douleur devenait insupportable. Elle aurait sans doute plusieurs semaines pour pleurer leur séparation obligée et de trop nombreuses heures pour s'inquiété du sort de son amoureux. Sous son visage neutre, ses yeux vibraient d'une réelle douleur, qu'elle ne tenta pas de cacher.

La missive toucha le sol alors que Mégane et Fao échangaient un regard. Il semblait aussi triste qu'elle. La jeune rousse prit une grande inspiration, elle voulait passer autant de temps qu'il était possible avec l'homme qu'elle aimait. Pour cela, il lui faudrait garder sa peine pour plustard, aujourd'hui et pour les 2 jours à venir, elle allait utiliser son amour comme soin paliatif à la douleur profonde qui grandissait en elle à chaques minutes.

-Je crois que je m'y habiturai jamais! Vous vous rendez compte? C'est seulement la seconde fois où vous devrez partir en me laissant derrière et pourtant j'ai l'impression que même lorsqu'il s'agira de la 100ème se sera toujours aussi douloureux! Mais vous voyez, je réfléchissais et... je refuse de passer ses heures qui nous reste avant votre départ, à me plaindre inutilement que nos moments intines sont trop court, ou encore que j'ai peur que vous soyez blessé ou pire encore! Je ne veux pas passer chacune de ses minutes a redouter votre départ, j'aurai bien assez de temps pour m'ennuyer de vous lorsque vous serez parti. Alors... je propose que pour ce soir, et jusqu'au moment réel de notre séparation nous fesions comme si ce moment ne viendra jamais! Comme si c'était une belle journée que se répéterait le lendemain et le surlendemain et encore après ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin, je commençais a attendre! (terminer)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin, je commençais a attendre! (terminer)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Projet Terminer]Le damier meurtrier plus qua attendre
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» On ne sait jamais à quoi s'attendre venant de moi ? with Ethan
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ?] [{fini}
» [RP Clos] Tout vient à point à qui sait attendre [PV : Uridan Sangried & Chïra Ovenstey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers dÉmeraude :: LES INDÉPENDANTS :: — Le Royaume de Rubis :: Le château de Rubis-
Sauter vers: