AccueilAccueil  EnkidievEnkidiev  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)

Aller en bas 
AuteurMessage
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Dim 19 Juil - 0:52

Faolan entra dans les cachots du château de Rubis en compagnie d'Amay, la tenant toujours aussi solidement par le bras. Il la poussa sans ménagement dans une cellule et referma la porte qui grinça sinistrement sur ses gonds. Le bruit de la serrure se fermant résonna tel un ''crac'' sonore dans les cachots. Faolan avait toujours son air sévère et imposant, qui donnait un mauvais présage. Bien entendu, il ne désobéirait pas aux ordres du prince David. Il tenait trop à son rang pour cela.

L'air était humide et frisquet dans les cachots. Peu de lumière entrait par les si petites fenêtres des cellules, aérant quelque peu l'air humide. Quelques flambaux pendaient ici et là afin de guider ceux qui se promenaient dans cette partie du château, leur évitant de trébucher sur une dale trop élévé par rapport à une autre.

Il parti un peu plus loin, à l'endroit où il rangeait habituellement le trousseau de clé contenant toutes celles qui servaient à dévérouiller les cellules du cachot. Puis il revint au bout de quelques minutes, et s'installa devant la cellule d'Amay sur un petit tabouret de bois. Il croisa les bras devant lui, les jambes étendus de tout leur long et fixa la jeune femme quelques instants, histoire de voir comment elle réagirait s'il continuait de la fixer durant un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amay
ADMINE -
Princesse d'Argent

avatar

Nombre de messages : 1712
Age : 26
Date d'inscription : 14/07/2006

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Lun 20 Juil - 19:03

    Bienvenue à Rubis, votre Altesse. Ouais mon cul. Amay détestait l’ironie par-dessus tout, et elle la détestait encore plus lorsque c’est Faolan qui en était l’auteur. À partir de maintenant, il était la personne qu’Amay détestait le plus sur Enkidiev. Une fois à l’intérieur, elle dut laisser ses yeux s’habituer au nouvel éclairage. Elle ne vit donc pas qu’au lieu de se diriger vers les étages où se trouvaient habituellement les chambres, le Général de Rubis la traina devant lui dans un sombre escalier éclairé seulement par quelques torches. Tout de suite, Amay cessa d’avancer, comprenant où Faolan voulait l’emmener. Les cachots. Mais le général était bien plus fort qu’elle et ce ne fut pas très difficile de la forcer à descendre. Ils firent encore quelque pas, jusqu’à ce qu’Amay soit brutalement poussée dans une cellule. Au moins, le général avait lâché son bras, et elle savait qu’une ecchymose s’y formerait bientôt. Sans un mot, Faolan se dirigea ailleurs, surement pour la laisser seule pensa-t-elle.

    Amay s’assit dans un coin, repliant ses genoux contre son torse. La pierre était froide et humide, ce qui la fit frissoner. Son ventre se mit à gronder et se souvint qu’elle n’avait pas mangé depuis ce matin. De plus, elle ne s’était pas lavée depuis 3 jours et portaient les mêmes vêtements depuis autant de jours. Sa poitrine lui faisait mal d’être enfermée depuis trop longtemps dans un corset. Bref, tout allait pour le mieux. Après un instant, elle scruta des yeux Faolan qui vint s’assoir juste devant elle, pour la provoquer. Il ne cessait de la regarder pour voir sa réaction. Amay sentait la frustration monter en elle. Si au moins il pouvait dire quelque chose ?! Après 5 longues minutes qui lui semblèrent l’éternité + 1, Amay dit rageusement :

    « Vous avez fini de me fixer, ou ça vous amuse de me voir ainsi ? »


_________________
ALL BECAUSE OF YOU I BELIEVE IN ANGELS.
NOT THE KIND WITH WINGS, NO, NOT THE KIND WITH HALOS
THE KIND THAT BRING YOU HOME WHEN HOME BECOMES A STRANGE PLACE.
I'LL FOLLOW YOUR VOICE
ALL YOU HAVE TO DO SHOUT IT OUT!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliers-demeraude.editboard.com
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Lun 20 Juil - 20:52

-Bien sûr que ça m'amuse de vous voir ainsi. C'est bien amusant, ça change de la routine, voyez-vous? Et puis, puisque vous êtes parmis nous, pourquoi ne pas profitez de votre magnifique présence pour obtenir quelques...informations qui m'éclaireront, moi et le prince David.

Un sourire s'étira sur son visage. Il se leva de son petit tabouret et vint se planter devant Amay, la dépassant d'au moins deux têtes. Son imposante stature le rendait un peu trop sévère que ce qu'il était en réalité. Puis, il reprit sur le même ton sarcastique et ironique:

-Écoutez-moi bien, mademoiselle la princesse. Je vais vous expliquez comment cela va fonctionner entre vous et moi. Vous me donnez les réponses aux questions que je vous pose, et tout ira bien. Si vous ne dites rien, vous pouvez être certaine que je vais vous faire parler. Si vous parlez, vous partirez peut-être plus vite que prévu.

Son ton se voulait menaçant et autoritaire, méchant même. Plusieurs questions lui martelaient la tête déjà. Il n'attendrait pas encore bien longtemps avant de commencer son interrogatoire.

-Commençons, je n'ai pas que cela à faire aujourd'hui. Dites-moi, à combien d'homme s'élève le nombre de soldat de l'armée d'Argent?

lui demanda-t-il avec le même ton. Son visage était dénué de toute émotions qui pouvait rassurer quelqu'un. Une lueur étrange brillait même dans ses yeux. Faolan n'était plus le même homme depuis quelques instants. Il était si imprévisible lorsqu'il était comme cela...C'était un peu son côté sombre qui ressortait trop. Son côté sombre, sadique et méchant...l'opposé total du Faolan que connaissait Mégane. Il la chassa rapidement de ses pensées, ne devant pas se faire distraire dans sa tâche première: obtenir des informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amay
ADMINE -
Princesse d'Argent

avatar

Nombre de messages : 1712
Age : 26
Date d'inscription : 14/07/2006

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Jeu 30 Juil - 22:25

    Mais pour qui il se prenait à lui parler sur ce ton? Même s’ils venaient tous les deux de contrées ennemies, elle avait quand même une plus grande autorité que lui. Même si la grandeur, c’est relatif. La jeune princesse se releva lorsqu’il se mit à parler, la pierre froide trop inconfortable pour être assise dessus.
    Amay n’aimait pas son sourire ironique. Ni son air supérieur. En fait, elle n’aimait RIEN du tout du Général de Rubis. Amay détestait même ces ongles de petits orteils. Lorsqu’il se planta devant elle, son cœur se mit à battre de plus en plus vite. Elle avait l’impression que tous ceux qui étaient proches auraient pu l’entendre tellement il battait fort. Heureusement, ce n’était que dans son imagination.

    « Écoutez-moi bien, mademoiselle la princesse. Je vais vous expliquez comment cela va fonctionner entre vous et moi. Vous me donnez les réponses aux questions que je vous pose, et tout ira bien. Si vous ne dites rien, vous pouvez être certaine que je vais vous faire parler. Si vous parlez, vous partirez peut-être plus vite que prévu. »

    Elle déglutit. Si elle parlait, elle partirait plus vite. Mais elle ne trahirait pas sa famille, ses amis, son pays et tous ceux qui lui étaient chers. Mais d’un autre côté, elle savait que le Général était en moyen de la faire parler. Et c’était là le problème : Amay souhaiterait le meilleur des deux mondes. Il lui pose des questions, elle ne répond pas, et rien ne lui arrive.

    « Commençons, je n'ai pas que cela à faire aujourd'hui. Dites-moi, à combien d'homme s'élève le nombre de soldat de l'armée d'Argent? »

    Amay ria un peu. Elle aurait bien voulu lui répondre «Quarante Douze», nombre fictif qui résous toutes les questions mathématiques, mais elle n’était pas sûr si Faolan aurait le même sens de l’humour qu’elle. À vrai dire, lorsqu’elle croisa à nouveau son regard, elle cessa de rire immédiatement. Parce que lui, il n’avait pas l’air de rigoler. Ce pourquoi elle décida finalement de répondre :

    « Je l’ignore. Et même si je le savais, jamais je ne vous le dirai. »

    Son ton était arrogant et rempli de défi. Amay ne voulait pas montrer sa peur et espérait que son ton était convaincant. D’ailleurs, elle ignorait vraiment la réponse à la question. 6000? 14000? Elle n’en avait aucune idée.

_________________
ALL BECAUSE OF YOU I BELIEVE IN ANGELS.
NOT THE KIND WITH WINGS, NO, NOT THE KIND WITH HALOS
THE KIND THAT BRING YOU HOME WHEN HOME BECOMES A STRANGE PLACE.
I'LL FOLLOW YOUR VOICE
ALL YOU HAVE TO DO SHOUT IT OUT!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliers-demeraude.editboard.com
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Dim 2 Aoû - 16:55

-À ce que je vois, je n'aurai pas le choix d'être...un peu plus convainquant.

dit-il en souriant méchamment. L'homme doux et gentil commençait à partir, laissant la place à son autre lui, plus méchant, plus cruel et plus...et oui, méchant encore une fois. Faolan était l'homme le plus contradictoire du palais, il en était certain. Ses émotions pouvaient tellement passées rapidement d'un extrême à l'autre...Ça lui faisait peur parfois, mais pour l'instant, il ne pouvait s'attarder sur ça, il avait devant lui des renseignements potentiels à soutirer. Il prit le trousseau de clé et déverrouilla la porte de la cellule d'Amay et y entra, ne pensant pas à la reverrouillé derrière lui. Après tout, il était beaucoup plus agile qu'Amay et pourrait rapidement la rattraper si elle tentait de s'échapper. Il n'avait pas sur le dos 40 kilos de tissus. Il s'approcha d'elle avec un air mauvais. Son visage était devenu dur, neutre et pratiquement sans expression, à l'exception de ses yeux qui reflétaient sa détermination à obtenir ce qu'il voulait.

-Je suis certain que vous en savez plus que ce que vous ne voulez le laisser croire, mademoiselle.

Il s'approcha de nouveau, un peu plus près encore et encore, la faisant reculé jusqu'au mur. Lorsqu'elle n'eut plus la possibilité de reculer, Faolan murmura à son oreille:

-Je crois que vous n'avez pas bien comprit mes instructions de tout à l'heure, et je n'ai pas envie de les répetter de nouveau. Alors, si j'étais vous, je répondrais comme il le faut à ma question...

Il se saisit de sa dague avec des gestes lents et calculés, voulant être certain qu'elle voit bien ce qu'il prenait dans sa main. Il déposa la lame contre la gorge de la jeune femme, menaçant de lui entailler la peau à tout moment si elle faisait un quelconque geste brusque.

-Je répette ma question...et si j'étais vous, je ne me ferais pas répetter de nouveau. Combien y a-t-il d'homme dans l'armée d'Argent?

Dit-il en prenant un ton colérique. Sa patience avait des limites et elles se faisaient sentir dans le ton de sa voix. Voyant qu'elle ne répondait pas assez rapidement, il fit un pression un peu plus forte sur la gorge de la princesse avec sa dague, sans toutefois la blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amay
ADMINE -
Princesse d'Argent

avatar

Nombre de messages : 1712
Age : 26
Date d'inscription : 14/07/2006

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Jeu 6 Aoû - 16:49

édité, parce que bon.

    Qu’est-ce que Faolan voulait dire par convaincant? Il n’allait quand même pas lui faire du mal alors que David lui avait clairement ordonné le contraire.

    FAOLAN - « Je suis certain que vous en savez plus que ce que vous ne voulez le laisser croire, mademoiselle. »

    Oui Amay savait bien des choses sur le Royaume d’Argent, ce qui est tout à fait normal lorsqu’on y vit. Mais malheureusement pour le Général, le Roi et ses conseillers la tenait hors de tous propos concernant la guerre. Pas que ça la dérange bien-sûr, ce n’est pas comme si elle allait se battre, mais en ce moment s’aurait été plutôt pratique. Lorsqu’il entra dans sa cellule, Amay s’attendit au pire. Elle commençait vraiment à avoir peur et ça la dégoutait encore plus, sa chant pertinemment que tout ça faisait partie du plan de Faolan. Amay ne s’était pas rendue compte que le Général s’approchait d’elle jusqu’à ce qu’elle soit plaquée au mur froid et humide derrière elle. Elle frissonna, tant à cause de la froideur de la pierre qu’à cause du murmure inquiétant de son tortionnaire à son oreille.

    FAOLAN - « Je crois que vous n'avez pas bien comprit mes instructions de tout à l'heure, et je n'ai pas envie de les répetter de nouveau. Alors, si j'étais vous, je répondrais comme il le faut à ma question... »

    Les yeux plein d’eau, elle le vit se saisir de sa dague et constata à quel point elle était vulnérable. Elle trembla, jusqu’à ce que la dague entre en contact avec la peau de son cou. Elle forçait son corps à rester immobile afin de ne pas subir de blessures inutiles. Elle ferma les yeux et des larmes roulèrent sur ses joues et pria silencieusement à tous les dieux qu’elle connaissait de ne pas l’abandonner à son sort. Amay essayait de rassembler son courage afin de lui donner une réponse. Évidemment, elle ne savait que répondre, puisqu’elle ignorait la réponse. Elle sentait les sanglots dans sa voix et savait que tout ce qu’elle dirait serait parfaitement incompréhensible.

    FAOLAN - « Je répette ma question...et si j'étais vous, je ne me ferais pas répetter de nouveau. Combien y a-t-il d'homme dans l'armée d'Argent? »

    Lorsqu’il appuya d’avantage sur la dague, Amay ne put retenir un gémissement terrifié. Une idée lui traversa l'esprit. Elle n'était pas si vulnérable, même sans armes. Évidemment elle n'était jamais armée, mais elle avait des pouvoirs magiques. Un, du moins. Elle étira doucement son bras vers celui de Faolan - le bras qui ne tenait pas la dague, et y referma sa petite main. Utilisant toute la concentration qu'elle avait à ce moment, elle laissa partir une décharge d'environ 100 volts en hurlant de douleur, car elle reçut le choc elle aussi. Amay s'effondra sur le sol après que Faolan l'ait lâchée suite à la décharge qu'il venait de se prendre. Elle lui dit d'une voix plutôt faiblarde :

    AMAY - « Il neigera sur les plaines de lumière avant que je t'ait dit quoique ce soit.. »

    Elle lui avait montré qu'elle n'était pas si faible que ça, et que lui soutirer une quelconque information serait assez ardue. Amay s'étonna elle-même de son courage face à cette situation, même si elle avait extrêmement peur.

_________________
ALL BECAUSE OF YOU I BELIEVE IN ANGELS.
NOT THE KIND WITH WINGS, NO, NOT THE KIND WITH HALOS
THE KIND THAT BRING YOU HOME WHEN HOME BECOMES A STRANGE PLACE.
I'LL FOLLOW YOUR VOICE
ALL YOU HAVE TO DO SHOUT IT OUT!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliers-demeraude.editboard.com
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Dim 9 Aoû - 15:50

Faolan ne put retenir un cri de douleur lui aussi, trop surprit par cette soudaine décharge électrique. Il regarda la jeune femme avec méfiance. Elle n'était pas si faible que ça après tout. Il n'avait qu'à être plus prudent. Il en avait quand même vu d'autre avant Amay, il ne se laisserait pas avoir par un petit bout de femme comme elle.

Faolan prit une décision qui pourrait lui couter cher. Cependant, il n'avait pas le choix. Il donna un coup à Amay qui lui fit perdre connaissance. Il avait promit à David qu'il ne lui ferait rien, mais son soudain pouvoir qui apparaissait de nul part n'avait pas été planifié. Cela changeait la mise et Faolan n'allait certainement pas perdre. Il ramassa son poignard qui était tombé et le rangea dans son étui qui était attaché à sa ceinture.

Le Général sorti de la cellule et revint à peine une minute plus tard, des fers en main. Il n'allait pas laisser Amay user de son don une seconde fois contre lui, il l'empêcherait de la toucher une seconde fois. Il ferma à double tour les fers et laissa la jeune femme reprendre connaissance par elle-même. Il sorti de nouveau de la cellule et referma la porte. Elle grinça sur ses gonds mais le claquement sonor de la serrure qui se verrouille donnait encore plus froid dans le dos.


-Si elle croit que je n'obtiendrai pas mes renseignements, elle se trompe...

marmonna-t-il , rageur. Il attendit patiemment sur son petit tabouret qu'elle reprenne ses esprits, patient comme le lion qui guette sa proie. Il sorti son petit poignard et se mit à jouer avec, le faisant tournoyer dans les airs pour le rattraper, pour finalement le relancer et le rattraper de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amay
ADMINE -
Princesse d'Argent

avatar

Nombre de messages : 1712
Age : 26
Date d'inscription : 14/07/2006

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Dim 9 Aoû - 23:15

    D’abord la sensation qu’on lui avait fendu le crâne, suivi d’étoiles dansant devant ses yeux, et pour finir : le néant. Un seul coup à la tête et Amay se retrouvait inconsciente, assommée, sur le sol de pierre froide. Pendant plus de 45 minutes, Amay fut coupée de la réalité. Elle ne sentit même pas Faolan qui lui passait des fers aux poignets, et elle n’entendit pas non plus la lourde porte de sa cellule se refermer.

    Finalement, elle reprit conscience, avec l’impression qu’on lui avait fendu le crâne. Elle se rassit en serrant les dents pour ne pas gémir de douleur et voulu porter ses mains à sa tête. C’est ce qu’elle aurait fait, si ses mains n’étaient pas retenues par de lourdes chaines. *Le Salaud*, qu’elle ne put s’empêcher de penser en fixant ses chaînes. Ses yeux se dardèrent immédiatement sur le Général, qui était assis au même endroit qu’à son arrivée dans les cachots. Si les yeux d’Amay avaient été des poignards, Faolan serait mort au moins Quarante Douze fois à l’instant. Le regard de Faolan était aussi sombre que le sien, ce qui ne laissait rien présager de bon. S’il avait été capable de l’assommer sans aucun remord, que serait-il capable de faire d’autre ? Rien qu’à cette pensée, un long frisson parcourut l’échine de la Princesse. Elle était maintenant sans issue.

_________________
ALL BECAUSE OF YOU I BELIEVE IN ANGELS.
NOT THE KIND WITH WINGS, NO, NOT THE KIND WITH HALOS
THE KIND THAT BRING YOU HOME WHEN HOME BECOMES A STRANGE PLACE.
I'LL FOLLOW YOUR VOICE
ALL YOU HAVE TO DO SHOUT IT OUT!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliers-demeraude.editboard.com
David
Prince de Rubis
avatar

Nombre de messages : 308
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2008

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Dim 9 Aoû - 23:32

David avait tarder à rentrer. Il était aller acheter quelque chose pour Serena dans le village. Il avait longuement chercher avant de choisir un collier noir. Un morceau de Rubis pendait au bout de la petite chaine. Il avait payer son coût au marchant et était partit vers le château. Il se rendit vers les appartements, pensant que Fao lui avait fait préparer une chambre. Il fut étonné de voir qu'il n'y était pas. Il demanda à un garde, qui lui dit que le général était partit au cachot. Il fit préparer par un servante une chambre pour Amay avec des vêtements et une bain. Puis il dessendit au cachot.

Ce qu'il dans les cachots le choqua. Amay était attachée par les poignets. Et elle ne semblait pas super bien. Il jeta un regard noir à Faolan.


- Je vous avait dit de ne pas lui faire de mal! Et j'entendais par la de lui offrir une chambre et des vêtements pour se changer! Pas de l'enfermer dans une cellule!

Il prit les clés et ouvrit la cellule. Il alla ensuite détacher les pognets d'Amay.

- Pardonner l'hostilié de Faolan. Je vous ai fait préparer une chambre ainsi qu'un bain et des vêtements.

dit-il simplement. C'était bien la première fois qu'il était gentil avec elle. Il voulait se faire pardonner. Parce que c'était de sa faut si elle était la. C'était lui qui avait ordonné de la garder. Et il s'en voulait. Il regrettait sa décision. Mais maintenant, il était trop tard pour revenir en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Dim 9 Aoû - 23:42

-Pardonnez-moi votre Altesse. Si vous me le permettez, je vous expliquerai tout dès que le temps vous le permettera.

s'excusa-t-il en s'inclinant devant le prince de Rubis. Lorsqu'il croisa le regard d'Amay, ce ne fut que pour lui lancer un regard noir empli de haine. Selon lui, même si elle était la princesse d'Argent, elle ne méritait pas une chambre et tout ce que le prince venait de mentionner. Mais il n'avait pas le choix d'obéir aux ordres du prince.

Comment allait-il bien expliquer tout cela au prince David? S'il était pour lui demander d'être poli en plus avec Amay, il se mettait le doigt dans l'oeil et ce jusqu'au coude! Il n'allait certainement pas offrir de repos à cette femme. Il fut étonné de voir la haine qu'il pouvait éprouver pour quelqu'un, sans même le comprendre. Peut-être était-ce en partie à cause qu'il venait de commettre une erreur, une erreur que le prince ne pardonnera peut-être pas facilement. Il ne pouvait rien affirmer là-dessus.

Lorsqu'il entendit le prince excuser son hostilité, il serra les machoires pour ne pas passer un commentaire qu'il pourrait regretter longtemps. Le mot hostilité était faible. Et puis, elle n'avait qu'à ne pas être venu dans le royaume de Rubis, et tout serait resté à la normal. Il ne serait pas ici en ce moment et serait avec Mégane. Si la princesse croyait s'en sortir comme cela, elle était bornée et sincèrement naïve. Il ne la lâcherait pas d'une semelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David
Prince de Rubis
avatar

Nombre de messages : 308
Age : 24
Date d'inscription : 09/12/2008

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Dim 9 Aoû - 23:52

David regarda Faolan d'un regard noir.

- Je l'espère bien.

Lui dit-il d'une voix sèche. Il lui avait fait confiance et celui-ci n'avait pas respecter son ordre. Il aurait une bonne discussion avec lui. Il regarda Amay.

- Après vous.

Dit-il. Il la laissa passer, lui indicant parfois par où aller. Il se mordit la lèvre. Quel taitement Fao avait-il put lui infligé pour qu'elle soit dans une telle colère ? Il avait lu dans les yeux d'Amay l'envie de détruire Faolan. Il avait bien hate d'entendre la version de ce dernier. Il devait vraiment avoir perdu la tête pour lui déobéir, lui qui était son plus fidèle soldat. Arrivé evant la chambre, Dada lui débarra et la fit entrer. Il y avait des vêtements sur le lit, l'eau dans le bain était chaude et la fenêtre était... barrée. Simple petite précaution! Il regarda Amay.

- Si vous avez besoin de quelque chose.. Ne vous gêner surtout pas. Une servante est à votre dispostion.

Dit-il, quelque peu mal à l'aise. Il se gratta le derière de la tête et regarda autour de lui. Il savait qu'elle allait exploser bientôt. Il attendait simplement le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faolan
Général de Rubis
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Relations

:
Topics

:

MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   Lun 10 Aoû - 0:01

Lorsqu'ils eurent quittés les cachots, Faolan sorti, le regard noir. S'il l'avait pu, il aurait tuer quelqu'un simplement pour se défouler et faire passé toute cette énergie qu'il avait tant il était en colère. Il se rendit dans la cour vers les mannequins de bois et se mit à frapper aussi fort qu'il le pouvait sur le mannequin. Il s'arrêta, au bord de l'épuisement.

Il se dirigea vers l'arbre sous lequel il s'asseoyait toujours lorsqu'il terminait son entraînement. Il s'installa dans l'herbe, les bras appuyé sur ses genoux repliés, les mains jointes appuyer contre son menton. Il calma sa respiration qui recommençait à s'accélérer, la colère revenant plus forte que jamais. Son regard était noir, personne n'osait l'approcher. Il observa son bras, à l'endroit qu'Amay avait posé sa main et lui avait donner une décharge. Il avait encore une marque rouge vive. Cela démangeait quelque peu, mais il ne s'en préoccupa plus pour un moment. Il espérait seulement que la marque resterait assez longtemps pour qu'il puisse s'expliquer avec le prince. Au moins, il aurait une preuve de ce qu'il affirmait.

Il regarda les alentours. Aucune trace du prince. Surment avec la petite mademoiselle la princesse. Son regard se fit plus noir et plus haineux que jamais. Il entra dans une sorte de transe, n'entendant et ne voyant plus rien. Tout ce qu'il pensait, c'était de faire payer à Amay tout ça. Il était dans de graves problèmes à présent à cause d'elle. Il trouverait le temps parfait pour se venger, ça, c'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans une cellule sombre (PV Amay, David & Faolan)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans un coin sombre
» Pour l'Amour du combat, l'Eveil d'un prédateur [ft. Mihawk]
» Duel intérieur
» Poppy ? Je plonge dans le plus sombre de mes songes.
» Une ruelle sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers dÉmeraude :: LES INDÉPENDANTS :: — Le Royaume de Rubis :: Le château de Rubis-
Sauter vers: